1°) Les textes de la Torah et la Trinité

Site Team

 

1°) Les textes de la Torah et la Trinité :

 

Nous ne trouvons aucun texte dans l’Ancien Testament qui parle de la Trinité qui constitue une seule nature. Dans le dit Livre, les mots du Fils et de l’Esprit Saint sont totalement absents, ainsi d’ailleurs que la Trinité proclamée par l’Eglise chrétienne. Comment est-il possible d’admettre dans la foi une croyance que les prophètes, durant mille cinq cent (1.500) années de révélation, n’ont jamais connue?

Cette réalité ahurissante n’empêche pas le noyé de s’attacher à un brin de paille. Les Chrétiens s’appuient sur certains textes de la Torah et soutiennent qu’ils sont des allusions et des symboles divins se rapportant à la Trinité. Dans les cinq livres de Moïse, l’on trouve dans des morceaux l’emploi du pluriel en langue hébraïque (Iloûhîm) quand il s’agit de Dieu, comme au début de la Genèse Dieucommença la création du ciel et de la terre (La Genèse 1/1) Dans les passages en hébreu, le vocable Iloûhîmc’est-à-dire les dieux, est utilisé au pluriel quand il est question d’actions attribuées au Créateur. Ce Dernier a décidé : Allons descendons et brouillons ici leur langue (La Genèse 11/7) Les anges, comme les Chrétiens l’ont compris, ont laissé sous-entendre l’avènement prochain de la Trinité : Saint, saint, saint le Seigneur Tout Puissant (Esaïe 6/3). Le mot saint a été répété trois fois par des animaux sur le témoignage de Jean : Saint, saint, saint le Seigneur, le Dieu Tout Puissant(Jean 8/4). Ils ont allégué que les êtres surnaturels ont affirmé la Sainteté du Père, du Fils et de l’Esprit.

Related Articles with 1°) Les textes de la Torah et la Trinité