Atteindre la foi en Dieu

Site Team

Atteindre la foi en Dieu
Les preuves de foi sont de deux sortes :
1. Une preuve innée: Dieu a créé les âmes avec une nature primaire basée sur la foi sûre. Une fois ces âmes croient, elles sont sereines et heureuses. Et dans l’incroyance, elles demeurent troublées, malades et sujettes à différentes perturbations : sévérité, sénilité, égoïsme, ruse et sentiment de supériorité. Tels sont les signes du rejet, mais dès que la foi les touche, ces âmes se sentent sécurisées : " Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l'amènerons aveugle au rassemblement». " (Tâ-Hâ : 124). Qu’en-est-il alors des rois et des riches ? « une vie pleine de gêne » selon les exégètes signifie une gêne dans le cœur.

Des lois régissent cette nature primaire :
1. Les âmes aiment ceux qui leur sont bienfaisants :
Croire en Dieu est donc inné chez l’homme, peu importe sa race, son genre, sa couleur et son origine, qui a tendance à se sentir proche de celui qui le comble de bienfaits.
On dit qu’avec la bienfaisance, l’affranchi se sent esclave, pourquoi cherche-t-on à acheter des esclaves pour les affranchir alors que l’on pourrait acquérir des âmes libres par la bienfaisance.
Ceci est une loi universelle, on aime ceux qui nous font des grâces. Donc, si l’on ressent le besoin d’être aimé ou si l’on veut guider, on doit être tout d’abord, bienfaisants envers les autres, ils nous le rendraient par amour et nous suivraient vers quoi on les guide comme par magie. Si par contre, on les guide après les avoir maltraités, ils se détourneraient de nous. L’exemple en est de l’épouse qui refuse de prier sur demande du mari qui la maltraite. Si tu veux être apprécié par les gens ou par tes enfants ou tes serviteurs, sois bienfaisant envers eux.
Si le père n’a compté que sur lui-même pour devenir ce qu’il est devenu et que son fils ne peut le faire, sachez que les temps changent. O Dawoûd, rappelle à Mes serviteurs Mes bienfaits envers eux, les âmes vont vers celui qui leur fait du bien; aimerais-tu guider les gens vers Dieu, alors sois bienfaisant envers eux. Le Prophète (Bpsl) a dit : ‘J’ai été envoyé pour ménager les gens.’
D’après Djâber ibn Abdillâh il a dit : le Prophète (Bpsl) a dit : ‘’Dieu’ m’a octroyé trois ‘faveurs’ qu’aucun des prophètes avant moi n’a eues. Je remporte la victoire par la crainte semée dans les cœurs de mes ennemis a une distance d'un mois, on m’a fait de la terre une mosquée et un moyen de purification, où que vous soyez à l’heure de la prière, priez, J’ai eu droit au butin de guerre, le prophète avant moi n’était envoyé qu’à son peuple alors que j’ai été envoyé à tous les gens et on m’a accordé le droit d’intercession.’(Al-Bokhâri dans son authentique)
2. Les gens glorifient ceux qui les dépassent en une qualité qui est la leur.
Une autre loi stipule que les gens glorifient ceux qui les dépassent en une qualité qui est la leur. Ainsi, le médecin vante le chirurgien et le petit négociant le grand armateur… Ainsi si l’on veut régner chez soi, soyons les meilleurs : " Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand! " (An-Nisâ' (LES FEMMES) : 34).
Nul homme ne triomphera de sa femme que s’il lui est supérieur en piété et dévotion, en connaissances et en perfection, en goût et en compréhension. Tel un directeur d’école devant ses instituteurs, ou un directeur d’hôpital devant ses médecins...
Tous ces éléments sont innés chez l’homme. Il en va de même pour le réflexe de tétée qui est 100% inné ou l’amour de la mère pour ses enfants ou encore la recherche de moyen de subsistance. Cette nature primaire est un miroir qui reflète la vérité, une fois souillée, on aura besoin de raison.
3. La preuve de raison dont le savant a besoin dans sa discussion avec les autres :
Preuve de raison : Le prédicateur a besoin de cette raison mais non l’adorateur qui se suffit de preuves innées. Car il est rassuré quant à l’existence de Dieu et Ses beaux attributs. Mais le scientifique a besoin de plus que les preuves innées pour pouvoir enseigner, convaincre et corriger les conditions des autres. Il a besoin de connaissance et de science et Dieu est Savant et Il aime les savants. De plus ‘un seul savant est plus à même de vaincre Satan que mille adorateurs.’ Que l’au-delà ou l’ici bas soit ton objectif, tu n’as que la science comme moyen.

Comment répondre aux questions sur l’existence de Dieu :
Nous avons cependant besoin de preuves tangibles de l’existence de Dieu et ce, pour deux raisons principales, soit :
• Les pseudo-similitudes, les désirs, préoccupations, théories subversives, les doctrines imposées ou prônant l’athéisme, ont fait que les traits de la nature primaire ont été effacés. Nous avons donc besoin de la preuve de raison qui servirait mieux que le sentiment instinctif.
• Ou encore, si tu as besoin de transmettre ou d’enseigner aux gens, l’instinct seul n’est pas suffisant et difficile à transmettre.

Si par exemple tu dis à quelqu’un que tu as faim et qu’il te demande de le prouver par la raison, il te serait difficile de démontrer cet instinct de la faim, qui est évident pour toi. De même pour la foi en Dieu, tu ne peux la transmettre que par le moyen de la raison. Il est donc primordial de connaître Dieu par instinct et par la raison pour que l’on puisse transmettre et argumenter. Et cela même devant un enfant en bas âge qui pourrait te demander des preuves de l’existence de Dieu et si tu n’es pas convainquant, il deviendra confus.
J’ai souvent pensé que quand je cherche la preuve par la raison, je deviens comme celui qui achète une maison et se demande si ce dans quoi il vit est une maison et si elle lui appartient.

Le croyant, qui a connu la vérité, ne devrait pas craindre les arguments des autres :
Et si je me mets à convaincre par la raison celui qui a connu Dieu, a senti Son existence, s’est approché de Lui et L’a senti proche, de Son existence, c’est comme si j’enseignais les bases fondamentales de la grammaire à un étudiant universitaire en littérature. Mais il est essentiel de suivre les étapes une à une car si l’on prône la vérité, on n’a pas peur de sa recherche. Et si l’on confronte un athée, on devrait être capable de lui démontrer son erreur et nulle vérité scientifique ne viendra jamais contredire ne serait-ce qu’un verset coranique, car l’Islam est une religion divine.
Oui, la vérité n’a pas peur de sa recherche, si on démontre une équation mathématique selon les règles déduites de théorèmes, on n’aura pas peur que l’on vérifie notre raisonnement. Or si la démonstration contenait des erreurs ou frauduleuse, on évite que quelqu’un puisse la vérifier.
Par analogie, si l’on demande de produire un jus d’orange naturel. Celui qui aurait inclus dans sa composition des additifs et colorants aurait peur de présenter son échantillon à l’analyse, alors que celui qui présente un jus d’orange naturel n’aurait pas peur de cela.
Il faudra que tu sois sûr d’être sur le droit chemin et alors tu ne craindras pas d’être jugé. Notre religion est claire et c’est la religion de Dieu et elle n’a peur ni de la recherche ni de l’étude. Elle n’a pas peur d’être étudiée et scrutée par ses ennemis. C’est la religion divine, vraie, véridique, claire et nette, disponible à la consultation car la vérité n’a pas peur de l’observation.

La religion basée sur les us et traditions et non sur la connaissance est fausse :
En contrepartie, dans le bouddhisme, tout dans la vache est sacré, même ses excréments. Mais en dehors des frontières de leur pays, les bouddhistes ne peuvent pas vraiment défendre ni présenter leur religion aux autres de peur d’être sujets à ironie. Aucun bon sens n’accepte que l’on se souille d’excréments, le jour de fête, ou que l’on donne priorité à la vache aux dépens des êtres humains souffrant de famine !
Alors que si l’on s’intéresse à l’Islam, qu’on l’analyse, on finit pas y croire. Car c’est la vérité, contraire au faux qui fait honte et prête à confusion. Le Prophète (Bpsl) a dit : D’après Abd-Ar-Rahmâne Ibn ‘Amr As-Salamy, il a entendu Al-‘Irbâç Ibn Sareya dire, le Prophète nous conseillait à nous faire pleurer et faire craindre nos cœurs. On lui a dit : ‘O messager de Dieu, ceci est un conseil d’adieu, que nous recommanderais-tu.’ Il a dit ‘« Je vous ai laissé sur un chemin qui est clair de jour comme de nuit, toute personne qui délaissera ce chemin après moi sera livré à la perdition. Et ceux d’entre vous qui vivront après moi verront une grande différence, cramponnez-vous à ma Sunna et à celle des compagnons orthodoxes après moi et obéissez-leur. » (Sunan d’Ibn Mâdja)

La différence entre l’Islam et les autres religions devant la recherche et l’évaluation :
Une des plus grandes erreurs commises par les musulmans, quand ils lisent des critiques dont est sujet le christianisme, ils croient que l’Islam peut l’être également. Or il est vérité et clarté et est loin de ce que prêchent ceux qui vendent des laissez-passer au Paradis ! Ou que l’on dise : on ne fera pas ce qu’ils font mais on écoutera juste ce qu’ils disent. Pourquoi les écouter alors qu’ils ne sont même pas capables de mettre leurs propres paroles en pratique ! Ou encore que l’on dise que la foi est au-delà de toute raison ! Car la raison est toute logique alors que la foi comprend aussi de l’illogique ! Ces idées ne tiennent pas debout…
La religion ne doit pas craindre la discussion ou l’argumentation. Tel est le cas de l’Islam, vrai, clair et net. Se retrouvant, confrontés à cette vérité, plusieurs penseurs occidentaux, en France notamment, et même des ennemis de l’Islam, se sont convertis.
Michael Hart, un non-musulman, s’est promis d’étudier les personnalités les plus éminentes dans l’Histoire de l’humanité et de les classifier en fonction de certains critères : leur influence, leur célébrité dans le temps et dans l’espace… et le Prophète (Bpsl) vient en pôle position pour des raisons purement logiques.

Et, selon moi, s’il avait ajouté d’autres critères, tels le genre d’influence (positive ou négative) et son étendue, il aurait éliminé 70% de son choix. Hitler qui vient en 52ème position des personnalités éminentes, alors qu’il avait été le responsable du massacre de plus de 50 millions de victimes et l’initiateur de la 2ème guerre mondiale. Le crime est une cause de célébrité négative et non une raison d’éminence. Donc la vérité n’a pas peur d’être dévoilée.
Un seul principe régit l’univers : ‘qui n’est pas un vrai croyant est donc un vrai mécréant.’

Le faux n’a pas d’existence malgré ses différents moyens :
Et la fausse croyance est de différentes sortes : la théorie de prétextes est fausse. Celle qui prône la fin justifie les moyens même les plus indignes. Que la femme, par exemple, se prostitue pour des fins matérielles est selon cette théorie, faisable et acceptable. L’athéisme est également faux, tout comme la théorie qui appelle à vivre le moment présent sans se soucier de ce qui est permis de ce qui ne l’est pas.
De même que la croyance de ceux qui cherchent à satisfaire leurs désirs par n’importe quel moyen, elle est fausse. Ou ceux qui nient l’existence ou ceux qui considèrent l’homme comme un être de désirs sexuels uniquement ou uniquement social… ainsi les croyances fausses sont multiples.
Quant au faux comportemental, il est encore plus nombreux. Des milliers d’idées de clubs de par le monde sont basées sur le faux et toutes ces sortes ont un qualificatif d’erreur commun : " Et dis: «La Vérité (l'Islam) est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître». "( Al-'Isrâ' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 81)

Toutes les sortes de faux, de croyance, comportemental, social, dans les us et traditions etc. Si par exemple, dans une soirée dansante, le fait de se prêter les partenaires pour danser ou d’être de mauvais goût… est un comportement qualifié de faux. Dieu a réuni tous les faux –de croyance, de comportement, social, systèmes et lois non islamiques et dit : ‘l'Erreur est destinée à disparaître.’

Exemples des compagnons qui on été sur le droit chemin…
Heureux donc est celui sur le droit chemin. Etre au service de Dieu est source de sérénité car les principes divins, contrairement aux notions humaines, sont inébranlables et sûrs : " Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah: ils tuent, et ils se font tuer. C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l'Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu'Allah à son engagement? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait: Et c'est là le très grand succès. "(At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR) : 111).
Je me suis rappelé récemment, Abou Djahl et Abou Lahab, mécréants ennemis de l’Islam, de la Mecque. 1400 ans depuis leur mort et ils subissent le châtiment deux fois par jour (c.à.d plus de 1400*362*2 fois) et cela jusqu’au jour de la résurrection : " le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit): «Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment». " (Ghâfir (LE PARDONNEUR) : 46). Et si l’on prend, d’autre part, Abou bakr, ou ‘Omar, leurs tombes sont des coins de Paradis. Ou encore la tombe du Prophète (Bpsl) qui exhale des parfums paradisiaques. Qu’en est-il alors de sa propre personne (Bpsl)?

Le vrai est unique et ne craint pas la recherche
La vérité ne craint pas la recherche. Je prends en exemple Einstein et sa théorie de la relativité qui stipule que si un objet se déplace à la vitesse de la lumière il devient lumière et cette lumière a un volume infini et une masse zéro. Donc si l’objet ou nous, pouvons aller plus vite que la lumière, on devrait être capable de voyager dans le temps et de voir les évènements passés. De voir les batailles de Badr, d’Alqadesseya ou du fossé…
Einstein avait donc dit : ‘L’homme ne voit pas en cette force une force. Dans cet univers, une force gigantesque, d’une connaissance immense, d’une sagesse infinie, d’une miséricorde sans limite, un homme vivant mais il est mort.’
Par Dieu, l’Unique : si l’homme se débarrasse de sa foi il ne serait qu’une bête sur terre’. D’aucuns ont dit :’sans les savants, les humains seraient des bêtes.’

La vérité ne craint donc pas la recherche, le vrai ne la craint pas. Si par exemple tu dis que la terre est ronde, tu n’auras pas peur de confronter les gens, car c’est une vérité évidente. Ta foi en Islam devrait être du même niveau que ta foi en la forme de la terre. Certains ont prétendu que la terre est plate et ont même publié leur théorie et ont été moqués par les autres puisqu’ils considèrent que les premiers sont dans le faux car la recherche a renié leurs prétentions.
Tout comme les faux diamants qui ne peuvent être portés tout le temps de peur de perdre leur éclat, alors que le diamant pur n’a pas peur de l’être.
J’ai longuement parlé de cela pour que le sujet soit plus clair dans vos esprits. Si tu es dans le vrai, n’aie pas peur de le crier haut et fort.

Le second point a trait à la manière de discuter. Voyons par quelle objectivité Dieu dit : " Dis: "Qui vous nourrit du ciel et de la terre?" Dis: "Allah. C'est nous ou bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un égarement manifeste". " (Saba' : 24). Ou que nous soyons sur le droit chemin et dans le vrai ou que vous le soyez. Quand je travaillais dans l’enseignement, j’avais l’habitude de dire à mes collègues :’ou vous me convainquez ou je vous convaincs.’ La vérité est notre seul objectif :’ C'est nous ou bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un égarement manifeste.’

Des conseils pour celui qui appelle à Dieu:
1. Il devrait être gentil et aux paroles faciles :
Et si tu es dans le vrai, il n’est nullement de tes objectifs d’être méchant, ni d’anéantir ton adversaire, ni de crier haut et fort son ignorance, l’objectif au contraire, est de lui venir en aide et de le guider :" Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. " (An-Nahl (LES ABEILLES) : 125).
" C'est par quelque miséricorde de la part d'Allah que tu (Muhammad) as été si doux envers eux! Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (d'Allah). Et consulte-les à propos des affaires; puis une fois que tu t'es décidé, confie-toi donc à Allah, Allah aime, en vérité, ceux qui Lui font confiance. “('Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 159).
 Si l’on commence par donner à son interlocuteur une liste des actes interdits, il fuira ce à quoi on l’appelle. Guide-le d’abord vers Dieu et ensuite montre-lui ses péchés :’celui qui appelle vers un bienfait qu’il le fasse avec bienfaisance.’
2. Il devrait être maître de son sujet, intelligent et sage :
" Or, il y a des gens qui discutent au sujet d'Allah sans aucune science, ni guide, ni Livre pour les éclairer, " (AL-HAJJ (LE PELERINAGE) : 8). Celui qui veut guider doit être, soit un savant en la matière, ou ayant un cœur averti, ou encore ayant une maîtrise du Livre de Dieu et il doit le faire avec bienfaisance :’ C'est nous ou bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un égarement manifeste.’
3. Il ne doit pas démontrer à l’autre qu’il a tort mais présenter ses preuves :
Notre moyen et objectif étant la raison, la vérité, la preuve par la raison, la preuve et la démonstration irréfutables. Si l’on pose un argument, que l’adversaire le démontre ou le renie par des preuves. Il ne suffit pas d’accuser l’autre qu’il est dans le tort sans preuves.
‘Par la sagesse et la bonne exhortation’ : un homme se rendit chez un roi et lui dit qu’il allait lui donner des conseils mais qu’il n’allait pas le ménager et le roi de lui répondre :’ et pourquoi la sévérité ? Dieu a envoyé mieux que toi chez pire que moi, Il a envoyé Moïse pour guider Pharaon. Es-tu comme Moïse. Ou suis-je comme Pharaon ? Moïse a dit au Pharaon : " Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il? “(Tâ-Hâ : 44). L’appel au sentier de Dieu se fait donc par bienveillance et gentillesse et non par sévérité.
‘Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage.’ Le Prophète se rendit chez un compagnon, une fois chez lui, un homme demanda après un autre compagnon, Mâlek Ibn Ad-Dokhaychin, et dit :’où est Mâlek ?’, un autre répondit : ‘Mâlek est un hypocrite’, le Prophète répondit ‘Non.’ Un autre lui dit : ‘il hait Dieu et Son messager.’ Le  Prophète répondit : ‘Non.’ L’homme dit :’ses paroles sont celles des hypocrites.’ Le Prophète répondit encore : ‘Non.’
Comment interpréter son ‘Non’ ? Si le Prophète avait répondu que Mâlek n’était pas un hypocrite alors qu’il l’est, les compagnons auraient douté de son jugement ! Et s’il avait gardé le silence, il aurait ainsi confirmé leurs dires. Alors il avait répondu par la négation pour dire à ses compagnons de ne pas proférer de telles paroles et pour que Mâlek comprenne qu’il n’était pas un hypocrite. Et après une période de temps, Mâlek s’est repenti auprès du Prophète !
D’après Abdillah le Prophète (Bpsl) m’a dit une parole et je lui ai dit une autre. Il a dit :’celui qui meurt en ayant cru à un autre associé à Dieu, finira en Enfer.’ Et j’ai dit :’celui qui meurt en n’ayant cru qu’en Dieu Seul, entrera au Paradis.’(rapporté dans les traditions.)

La recherche scientifique conduit à croire en Dieu :
Un homme n’ayant jamais été intéressé par la croyance en Dieu et confronté à des recherches scientifiques, inconsciemment finit par croire en Dieu. Bon gré mal gré, seule la vérité conduit à cette croyance, comme l’a dit Imam Al-Ghazâli : on était parti à la recherche de la science non pas pour satisfaire Dieu, et la science n’a été que pour Lui.
Généralement celui qui étudie l’Islam pour le critiquer, finit lui-même par l’embrasser : " Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage! " ('Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 18).
" Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux, et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. " (Fâtir (LE CREATEUR) : 28).
Les savants sont ainsi conduits, non seulement à croire en Dieu, mais également à Le craindre. Si l’on sait qu’une centrale nucléaire émet des matières toxiques, on s’en éloigne évidemment. Tout comme l’utilisation de pesticides, savoir qu’ils sont dangereux n’est pas suffisant, il faut être capable également de mettre en pratique leur mode d’utilisation. La connaissance absolue te pousse certainement à la pratique :’ seuls les savants craignent Allah.’
" Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis: «Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» Seuls les doués d'intelligence se rappellent. " (Az-Zoumar (LES GROUPES) : 9).
J’ai cherché des exemples de comparaison : si quelqu’un avait faim et qu’il était dans un endroit où l’on sert des meilleures viandes ou dans un endroit qui sent très mauvais. Les deux menus seraient-ils pareils ? Il ne s’agit pas là de comparer deux types de viandes mais de comparer les meilleures viandes avec cette odeur infeste !
«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?»  Il n’est pas sans raison qu’ils disent que les savants méritent les premiers rangs.

Un jour, j’ai demandé à mes élèves de me nommer un commerçant qui aurait vécu en 1810 en Syrie ; et personne ne pouvait répondre. Après un moment, je leur ai dit que moi-même, je ne connaissais pas la réponse !
Combien nous arrive-t-il de citer ‘Omar dans la journée, ou encore l’Imam Ach-Chafi’iy ? Il est vrai que les trésoriers meurent en étant vivants alors que les savants restent à jamais. Je ne parle pas ici de trésoriers croyants ! Car le croyant laisse toujours une bonne réputation derrière lui. L’argent à son pouvoir tout comme la connaissance. Par leur argent certains peuvent guider des gens et atteindre ainsi le septième ciel et on envierait certains croyants qui, par leur modestie, générosité et bienfaisance, sont riches : " O vous qui avez cru! Quand on vous dit: "Faites place [aux autres] dans les assemblées", alors faites place. Allah vous ménagera une place (au Paradis). Et quand on vous dit de vous lever, levez-vous. Allah élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (Al-Moujâdala (LA DISCUSSION) : 11).

Dieu élève les rangs des savants. Al-Bokhâri, un Imam non arabe, a été élu Imam chez les arabes par sa connaissance et sa science. Le Prophète (Bpsl) disait :’l’arabe d’entre vous n’est pas celui dont les parents sont arabes mais celui qui parle l’arabe.’ Ainsi, pour le Prophète (Bpsl) être arabe est apprécié en fonction de la connaissance de la langue arabe, car c’est la langue du coran. Et il appréciait la descendance ainsi :’je suis le grand-père de tout homme pieux même s’il était un esclave d’origine éthiopienne.’
En Islam, nulle différence de races ou de castes… il est basé sur un seul principe : " Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur. " (Al-Houjourât (LES APPARTEMENTS) : 13).
‘Salmâne (le perse) fait partie de ma famille.’ (Paroles du Prophète) alors que pour son oncle : " Que périssent les deux mains d'Abû-Lahab et que lui-même périsse. " (TSC, AL-MASAD (LES FIBRES) : 1).

Dieu a interdit de suivre ce que l’on ne sait pas : " Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur: sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. " (TSC, Al-'Isrâ' (LE VOYAGE NOCTURNE) : 36).
L’homme pourrait croire sans avoir étudié ni évalué cette doctrine. Il pourrait avancer qu’untel lui avait dit que c’est la vérité. Mais lui avait-il présenté des preuves ? Les savants ont dit : ‘si l’on fait référence à des sources, on doit copier avec exactitude et si l’on présente des nouveautés, on doit avancer des preuves.’
On doit toujours demander preuves, de raison ou de référence. S’agit-il de verset ? De hadiths authentiques ou autres… ?
Tout être humain est sujet à questionnement et à présenter des preuves sauf le Prophète (Bpsl) qui avait la révélation divine et les miracles. Habituons-nous à toujours demander les preuves de ce que les autres avancent. Si l’on nous dit que ‘quiconque meurt un vendredi ira au Paradis.’ On devrait demander la source de ce qui a été dit.

Louanges à Allah, Seigneur des univers.

 

Related Articles with Atteindre la foi en Dieu