Autorisation d'épargne et de compensation sans intérêts usuraires

Site Team

Question

Je travaille dans une entreprise saoudienne. Parmi les services qu’elle offre à ses employés, figure l'épargne. Ce service n'est pas obligatoire, mais fonctionne sur la base du volontariat, exclusivement pour les employés de l'entreprise. D'après ce système, l'entreprise prélève de 10% à 15% du salaire de l'employé, à la demande de ce dernier, puis épargne cette somme pendant dix ans. Après cette période, l'entreprise multiplie cette somme par deux et la verse à l'employé. Ainsi, si la somme est 100,000 Riyals, après dix ans, la société donnera à l'employé 200,000 Riyals en considérant cette augmentation comme une récompense pour l'employé qui a travaillé pendant dix ans dans la société. Ce système est-il licite et peut-on y prendre part et en bénéficier, ou bien illicite et usuraire ? Qu'Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

Si la transaction est telle que l'a décrite le frère qui a posé la question, elle ne présente aucun inconvénient. En effet, la société fait le don d'une part de la somme à l'employé et soustrait l'autre moitié du salaire, volontairement sans aucune obligation. Elle lui rend cette somme après une longue période, ce qui peut être considéré comme une forme de coopération entre l'entreprise et l'employé. Or, la coopération est une qualité louée en Islam et est une source de récompense et de rétribution, in châ Allah.

Et Allah sait mieux.   

Related Articles with Autorisation d'épargne et de compensation sans intérêts usuraires