B) Le miracle de la résurrection des morts

Site Team

 

 

B) Le miracle de la résurrection des morts
 
Sans doute, le miracle de redonner la vie aux morts est un des miracles de Jésus les plus prodigieux. Le Coran le confirme et il insiste qu’il émane de Dieu. ﴾Il dira aux Israélites : « En, vérité je vous apporte un signe de la part de votre Seigneur ; je formerai pour vous avec de la glaise un oiseau ; je soufflerai dessus et par la permission de Dieu, il sera un oiseau vivant. Je guérirai l’aveugle et le lépreux, ressusciterai les morts par la permission de Dieu. Je vous apprendrai ce que vous mangez et ce que vous cachez dans vos demeures. En cela il y aura certainement un signe pour vous, si vous êtes vraiment croyants.[1]﴿Mais les Chrétiens refusent de soumettre la force du Messie à la volonté de l’Omnipotent et à sa Permission. Ils sont convaincus que le fils de Marie a exécuté ces prodiges de par sa puissance et sa volonté propres. Car de même que le Père relève les morts et leur donne la vie, de même le Fils donne la vie à qui il veut… Car de même que le Père est la source de la vie, de même il a accordé au Fils d’être source de vie. (Jean 5-21/27). Si nous méditons avec attention ce passage, nous nous rendrons compte qu’il s’agit des dons divins accordés à son prophète, nous trouvons l’expression  «de même il a accordé au Fils». « Je ne peux rien faire par moi-même.» (Jean 5/21). Et en poursuivant la lecture dans le même paragraphe, nous nous apercevrons de la réponse très claire que Jésus donne aux croyants. « Je ne cherche pas à faire ce que je veux, mais ce que veut celui qui m’a envoyé.» (Jean 5/30). Enfin, il a fini son discours en déclarant : « Je ne peux rien faire par moi-même. Je juge d’après ce que Dieu me dit.» (Jean 5/31). Les Chrétiens, cependant, persistent à croire que la résurrection des morts est une preuve incontestable de sa vénération et de sa déification. Ils feignent d’oublier des textes bibliques qui ont attribué à des êtres humains, autres que le Christ, le même phénomène. Pour quelle raison ne considèrent-ils pas ces humains comme des dieux?
 
Le refus de l’Eglise de déférer à ces personnes la déification annule la preuve que Jésus est Dieu à cause du miracle de la création. Si Jésus a ressuscité Lazare (Voir Jean 11-41/44), le prophète Elie a fait revenir à la vie le fils de la veuve. Elie dit à la femme : « Donne-moi ton fils. » Puis il le coucha sur son lit, ensuite il invoqua le Seigneur en disant : « Seigneur, mon Dieu, veux-tu du mal même à cette veuve chez qui je suis venu en émigré, au point que tu fasses mourir son fils?» Elie s’étendit trois fois sur l’enfant en disant : «Seigneur, mon Dieu  que le souffle de cet enfant revienne en lui. » Le Seigneur entendit la voix d’Elie et le souffle de l’enfant revint en lui, il fut vivant. (Les Rois I 17-19/24). Pour cela, le Siracide interpella Elie : Toi qui as fait lever un défunt de la mortet du séjour des morts par la parole du Seigneur. (Le Siracide 48-5/6).
 
Elisée également a ressuscité – avec la permission de Dieu – le fils de Shounamite, l’Israélite Elisée arriva à la maison et en effet, le garçon état mort, étendu sur son lit. Elisée entra, s’enferma avec l’enfant et pria le Seigneur. Puis il se coucha sur l’enfant et mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains ; il resta étendu sur lui, le corps de l’enfant se réchauffa. Elisée descendit dans la maison, marchant de long en large, puis il remonta s’étendre sur l’enfant. Alors le garçon éternua sept fois et il ouvrit les yeux. (Les Rois II 4-32/36). Le même Elisée, une fois mort et enterré, a fait revenir à la vie un homme fraîchement décédé que ses proches ont inhumé dans la tombe même du prophète. Comme des gens ensevelissaient un homme, on aperçut une de ces bandes ; ils déposèrent en hâte l’homme dans la tombe d’Elisée et ils partirent. L’homme toucha les ossements d’Elisée ; il reprit vie et se dressa sur ses pieds. (Les Rois II 13/21)
 
Ce qui étonne vraiment c’est que les Chrétiens décernent la déification au fils de Marie la Vierge car il ressuscite les morts et en même temps, ils attribuent le même miracle aux apôtres sans faire d’eux pour autant des dieux. Il y avait à Jaffa une femme croyante appelée Tabitha. Ce nom signifie gazelle. Elle était continuellement occupée à faire du bien et à venir en aide aux pauvres. En ce temps-là elle tomba malade et mourut. Après avoir lavé son corps, on le déposa dans une chambre, en haut de la maison…. Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit : « Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et quand elle vit Pierre, elle s’assit. (Les actes des apôtres 9-36/41). Quelle est donc la différence entre ce qu’a fait le Christ et ce qu’a fait Pierre? N’est-ce pas que le tout a été réalisé avec l’Accord de Dieu et de Sa Puissance?
 
Tous les disciples – d’après la Bible - seront en mesure de ressusciter les morts. Jésus en personne le leur a promis : En chemin, prêchez et dites : « Le royaume des cieux s’est approché. Guérissez les malades, rendez la vie aux morts, purifiez les lépreux, chassez les esprits mauvais. (Matthieu 10- 7/8)
 
Les Chrétiens qui avancent l’idée de la déification de Jésus du fait qu’il a ressuscité les morts semblent ignorer les textes décrivant de la mort du Messie. Il n’a pas pu empêcher la mort de le frapper. Il lui était impossible de se faire ressusciter par ses propres capacités jusqu’au moment où Dieu a décidé de lui redonner la vie.
 
Le nombre des textes qui parlent de cette réalité a atteint quinze, citons, entre autres, « Dieu a relevé de la mort ce Jésus dont je parle.» (Les actes des apôtres 2/32)et« Ainsi vous avez fait mourir le maître de la vie. Mais Dieu l’a ramené d’entre les morts.» (Les actes des apôtres 3/15) et « Jésus de Nazareth, celui que vous avez cloué sur la croix, Dieu l’a ramené d’entre les morts.» (Les actes des apôtres 4/10) La thèse de la déification du Christ par ce miracle est annulée. Ce prodige, en vérité, est exceptionnel et Dieu l’a accordé à ce prophète que le Salut et la Bénédiction de Dieu soient sur lui.
 
-------------------------
 
[1]) Verset 49 de la sourate d’El-Imrâne.

Related Articles with B) Le miracle de la résurrection des morts