C)Le jugement porté sur la demande d’aide isti’ana) et de secours istighatha) auprès des créatures.

Site Team

 

C)    Le jugement porté sur la demande d’aide isti’ana) et de secours  istighatha) auprès des créatures.

* Al isti’ana: c’est la demande d’aide et de soutien dans une affaire.

* Al istighatha : c’est la demande de secours et la dissipation d’une dure épreuve.

La demande d’aide et de secours des créatures est de deux catégories :

1-Demander l’aide et le secours des créatures dans ce qu’ils sont capables d’accomplir, cela est permis comme Allah dit :

) وَتَعَاوَنُوا عَلَى الْبِرِّ وَالتَّقْوَى(

« Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété »  la table servie - 2)

Et il dit au sujet du récit de Moise :

) فَاسْتَغَاثَهُ الَّذِي مِنْ شِيعَتِهِ عَلَى الَّذِي مِنْ عَدُوِّهِ(

« L'homme de son parti l'appela au secours contre son ennemi »  le récit - 15)

Comme l’homme demande secours à ses compagnons durant la guerre ou autre, de ce que la créature est capable de réaliser.

Demander l’aide et le secours des créatures dans ce que seul Allah est capable de faire, comme demander l’aide et le secours auprès des morts, demander l’aide et le secours des êtres vivants dans ce qu’Allah seul peut accomplir, comme la guérison des malades, la dissipation des malheurs et repousser les préjudices. Cette forme est interdite, c’est du polythéisme majeur. Il y avait du temps du prophète   un hypocrite qui causait du tort aux croyants, quelques-uns dirent alors : "Venez avec nous, nous allons demander secours au prophète   de cet hypocrite", le prophète   dit alors : "On ne demande pas mon secours, on demande le secours d’Allah" [1]. Le prophète   détesta qu’on utilise ce terme en ce qui le concerne et même s’il était capable de réaliser cela durant sa vie, de façon à protéger l’unicité et à barrer toutes les routes menant au polythéisme, et par bon comportement et par modestie devant son seigneur, et de manière à prévenir sa communauté des moyens conduisant au polythéisme dans les paroles et les actes. Si cela est dans ce que le prophète   était apte à accomplir durant sa vie, alors comment peut-on lui demander secours après sa mort, et lui demander des choses que seul Allah soit capable de faire. Si cela est interdit en ce qui le concerne, alors  demander à) un autre que lui  est interdit) à plus forte raison.



[1]Rapporté par Tabarani.

 

Related Articles with C)Le jugement porté sur la demande d’aide isti’ana) et de secours istighatha) auprès des créatures.