C) Le miracle de la guérison des malades

Site Team

 

 

C) Le miracle de la guérison des malades
 
Les Chrétiens produisent comme preuves de la déification de Jésus son pouvoir de guérir les malades. Le pape Athanase a enregistré : « Qui donc l’a vu en train de soigner les maladies qui touchent le genre humain et persiste à croire qu’il est un homme et non un dieu? Il a purifié les lépreux et a fait marcher les boiteux.[1]» Mais le même Athanase et ceux qui sont en parfait accord avec lui au sujet de cette déification rejettent cette réalité que la Bible a citée, à savoir que le Christ guérissait les malades avec l’appui de Dieu et non pas par sa puissance personnelle. Ce Jésus issu de Nazareth, vous savez comment Dieu lui a conféré l’onction d’esprit Saint et de puissance ; il est passé partout en bienfaiteur, il guérissait tous ceux que le diable tenait asservis, car Dieu était avec lui. ((Les actes des apôtres 10/38). Si Jésus a guéri les lépreux (Voir Matthieu 8/3) Elisée aussi avait soigné la lèpre de ceux qui étaient atteint par ce mal et par d’autres maux. Ses descendants exercèrent les mêmes miracles. Elisée envoya un messager pour lui dire : « Va ! Lave-toi dans le Jourdain, ta chair deviendra saine et tu seras purifié[2]… La lèpre de Naamân va s’attacher sur toi et à ta descendance pour toujours.» Ghéhazi[3] quitta Elisée : il était lépreux et blanc comme de la neige. (Les Rois II 5- 10/27)
 
--------------------------------------
 
 
[1]) L’incarnation du Verbe du pape Athanase – Page : 52.
 
[2]) Conseil adressé à Naamân, chef de l’armée du roi d’Aram. (Voir les rois II /1)
 
[3]) Serviteur du prophète Elisée.

Related Articles with C) Le miracle de la guérison des malades