C) Les nombreux fils de Dieu sont-ils également des Dieux?

Site Team

 

 

C) Les nombreux fils de Dieu sont-ils également des Dieux?
 
 
 
 
 
 
 
Le nom de fils porté par Jésus a été donné à plusieurs autres prophètes et cela ne veut pas dire qu’ils étaient des dieux mais l’idée de leur filiation à Dieu était fictive. Parmi ceux-ci figurent Adam qui fut désigné Adam, fils de Dieu(Luc 3/38) S’adressant a David, le Seigneur lui confie : «Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.» (Les Psaumes 2/7) Salomon fut également appelé fils de Dieu comme il est dit  «Il bâtira pour moi une maison… Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils.» (Les Chroniques (I) 17/13)Luc, parlant des anges et parce que l’emploi de ce terme était très courant au début du Christianisme, a écrit : «Ils[1] sont pareils aux anges. Ils sont fils de Dieu.» (Luc 20/36)
 
Les textes ont dénommé d’autres personnes fils de Dieu ou ont cité que Dieu est leur père et en dépit de cela, les Chrétiens ne parlent pas de leur déification. Les apôtres sont des fils de Dieu, comme le Messie le leur a affirmé : «Va dire à mes frères que je monte vers mon Père qui est aussi votre Père, vers mon Dieu qui est aussi votre Dieu.» (Jean 20/17). Jésus a livré à ses élèves : «Soyez donc parfaits, tout comme votre Père qui est aux cieux est parfait.» (Matthieu 5/48). Il leur apprit à répéter : «Voici comment vous devez prier : Notre Père qui est dans les cieux que chacun reconnaisse que tu es le Dieu saint.»(Matthieu 6/9) Jean a enregistré : «Voyez combien le père nous a aimés ! Son amour est tel que nous sommes appelés enfants de Dieu et c’est ce que nous sommes réellement.» (Jean (I)3/1)
 
Même les Juifs, tous les Juifs, sont des enfants de Dieu comme le leur a dit le fils de Marie – que le salut soit sur lui- : «Mais vous, vous faites les œuvres de votre père.» Ils lui répliquèrent : «Nous ne sommes pas nés de la prostitution ! Nous n’avons qu’un seul père : Dieu.» (Jean 8/41) Osée a mentionné dans son livre : «Le nombre des fils d’Israël sera comme le sable de la mer qu’on ne peut ni compter ni mesurer et il arrivera qu’à l’endroit où on leur disait : Vous n’êtes pas mon peuple.» On leur dira : «Fils du Dieu vivant.» (Osée 2/1) Le même Osée a consigné : «Quand Israël était jeune, je l’ai aimé et d’Egypte j’ai appelé mon fils.»(Osée 11/1) Le livre de l’Exode rapporte à propos de tout le peuple : «Tu diras au pharaon : ainsi parle le Seigneur : mon fils premier-né, c’est Israël, je te dis laisse partir mon fils pour qu’il me serve- et tu refuses.» (L’Exode 4/22)
 
David les exhorte en disant : «Donnez au Seigneur, vous les dieux, donnez au Seigneur gloire et force !» (Les Psaumes 29/1)Nous lisons également dans le même livre : «Qui donc là-haut est égal au Seigneur ? Qui ressemble au Seigneur parmi les seigneurs ?» (Les Psaumes 89/7) Il est porté dans le livre de Job : Le jour advint où les fils de Dieu se rendaient à l’audience du Seigneur. (Job 1/6) Matthieu a écrit : «Heureux ceux qui créent la paix autour d’eux, car Dieu les appellera ses fils.» (Matthieu 5/9) Paul, dans le livre des Actes des Apôtres, a gravé : «Puisque nous sommes les enfants de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité ressemble à de l’or, de l’argent ou du marbre produit par l’art ou l’imagination.» (Les Actes des Apôtres 17/29) Pour lui, les véritables croyants sont les enfants de Dieu, les obéissants à ses ordres, ceux qui l’aiment sincèrement. La Torah, dans ce qui suit, vise les notabilités et les puissants et personne, ni les Chrétiens ni les Juifs ni autres ne risquent de croire qu’il s’agit d’enfants de Dieu. Les fils de Dieu virent que les filles d’homme étaient belles et ils prirent pour femmes celles de leur choix…Les fils de Dieu vinrent trouver des filles d’homme et eurent d’elles des enfants. Ce sont les héros d’autrefois, ces hommes de renom. (La Genèse 6/2)
 
Les Chrétiens ne peuvent donc pas considérer les textes qui parlent de la filiation de Jésus comme preuve de sa déification puis ils refusent de déifier Adam, Salomon et autres. Vénérer Jésus comme un Dieu exige une preuve manifeste et ils ne peuvent, en aucun cas, la produire parce qu’ils ne la possèdent pas. Lorsque les Juifs décidèrent de créer des accusations au sujet Jésus et de le calomnier, ils ont crié sur tous les toits qu’il blasphème[2] car il affirme être, réellement, le fils de Dieu. Il refuta leur argument, leur expliqua que sa filiation était métaphorique et se référant à la Bible que les Juifs étaient appelés, symboliquement, enfants de Dieu. Il leur lit ce passage : «Or Dieu a appelé dieux ceux auxquels s’adressait sa parole. Et, moi le Père m’a choisi et m’a envoyé dans le monde, comment pouvez-vous dire que j’insulte Dieu parce que j’ai déclaré que je suis le fils de Dieu? Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.» (Jean 10/37)Il voulait leur dire tout comme Dieu vous a comparés, paraboliquement à ses enfants, de la même façon il a fait de moi son fils.
 
 
----------------------
 
[1]) Ce sont les hommes bienheureux qui ressusciteront de la mort et seront jugés positivement. (Voir Luc 20/35)
 
[2]) Les Juifs tenaient à se débarrasser de Jésus pour plusieurs raisons, car ils l’enviaient et ils le lui ont bien prouvé quand ils ont dit : «Tout le monde s’est mis à le suivre.» (Jean 12/19) Pilate s’est rendu compte qu : «il savait bien que les chefs des prêtres lui avaient livré Jésus par jalousie.»(Marc 15/10)Leurs nombreuses tentatives de le condamner et de le tuer ne sont que des prétextes de leurs mauvaises intentions.

 

Related Articles with C) Les nombreux fils de Dieu sont-ils également des Dieux?