Chaque aspect prouve que Dieu est unique : Les aspects miraculeux du Coran

Site Team

Chaque aspect prouve que Dieu est unique : Les aspects miraculeux du Coran


Dieu (swt) a fait du Coran un miracle persistant jusqu’au jour de le Résurrection. Il y a donc mis tant de preuves pour contrer toutes les allégations des non croyants. L’ère des miracles est révolue mais les miracles du Coran continueront à exister jusqu’au jour du Jugement dernier car les interprétations et sens des versets ne se révèlent pas pendant une même période.

En effet, chaque ère connait une découverte d’un sens jamais dévoilé auparavant. Le Coran consiste en un miracle et une méthode. Cette dernière consiste en tout ce que Dieu nous a prescrit comme cultes et styles de vie. Ceci a été révélé, compris et interprété durant la vie du Prophète (Bpsl). Ainsi ce qu’on doit accomplir comme pratiques cultuelles ou pratiques de tous les jours faisant partie de ce qui est permis ou ce qui ne l’est pas a été effectivement défini en cette période.

Ainsi les prières obligatoires sont au nombre de 5 jusqu’au jour de la résurrection. De même pour les lois et jugements relatifs à la méthode divine. Par contre, les miracles du Coran sont révélés progressivement pour chaque génération pour lui dévoiler un sens jamais révélé.
Et si tous les miracles du Coran avaient été révélés pendant une même période, il n’aurait pas continué à donner. Mais son miracle résidé également dans sa continuité à révéler ses signes pour chaque génération.

Si par exemple on récite ce verset : "…Les Romains ont été vaincus, dans le pays voisin, et après leur défaite ils seront les vainqueurs, " (Ar-Roûm (LES ROMAINS) : 1-3). Et si on l’avait interprété à  l’époque de sa révélation, on aurait pensé que ‘le pays voisin’ désignait une région proche de la péninsule arabe. Or, le progrès technologique et l’utilisation de satellites a permis de définir l’endroit de la bataille comme étant celui où a lieu la rencontre entre les perses et les romains et c’est le lieu le plus bas de la terre.

Et si l’on récite le verset : " Vous étiez sur le versant le plus proche, et eux (les ennemis) sur le versant le plus éloigné, tandis que la caravane était plus bas que vous…" (Al-'Anfâl (LE BUTIN) : 42), on remarque que Dieu (swt) a désigné trois endroits : la position des croyants –proches de Médine et de leurs familles, celle des polythéistes –loin de la Mecque et de leurs familles et enfin celle de la caravane- celle de Abu Sofiâne- qui a pu éviter la confrontation avec les croyants en prenant la route côtière et là vient l’expression coranique ‘plus bas que vous’. Il est bien connu que les côtes sont les endroits les plus bas de la terre et c’est la raison pour laquelle les altitudes sont mesurées par rapport au niveau de la mer qui équivaut au niveau zéro. D’où cette expression de ‘plus bas que vous’. Mais le coran va plus loin de sa précision pour nous démontrer que la bataille entre les perses et les romains a eu lieu dans un endroit encore plus bas.

Et si on lit le Coran, on se rend compte que Dieu (swt) nous a précisé l’origine de la science pour l’humanité entière : " Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit: «Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques!» (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam). " (Al-Baqara (LA VACHE) : 31).
Ainsi si l’on veut instruire un enfant, on commence par lui inculquer le nom de choses : verre, table, chaise… dans une première étape avant qu’il puisse comprendre la science. Ceci est commun à toute l’humanité, vient par la suite le système éducatif distinctif de chaque pays. Ainsi l’origine de toute la science vient de Dieu (SWT).

Dieu (exalté soit-Il) a commencé par apprendre à l’homme le nom des choses et c’est la méthode suivie dans toutes les institutions éducatives et dans nos foyers. Ainsi la mère, éduquée ou analphabète, apprend à son enfant les noms des choses, faisant ainsi appel à la prime nature. Une science innée qui se développe et change par la suite. Cet apprentissage des noms des choses étant la base de la communication dans la vie que ca soit dans les pays développés ou sous-développés. Et si l’on ne commence pas par inculquer à l’enfant les noms des choses, il ne pourra pas communiquer ni avec sa mère ni avec d’autres enfants. Il existe un autre miracle relatif à la science humaine qui porte la preuve rhétorique de l’existence de Dieu.

 

Related Articles with Chaque aspect prouve que Dieu est unique : Les aspects miraculeux du Coran