Croire aux Écritures

Site Team

 

 

 

Croire aux Écritures révélées par Dieu est le troisième article de la foi islamique.

Nous avons identifié quatre raisons principales pour lesquelles Dieu a révélé Son message sous forme d’Écritures :

(1)  L’Écriture révélée à un prophète devient une source à partir de laquelle les hommes peuvent apprendre leur religion, de même que leurs obligations envers Dieu et envers autrui.  C’est à travers Ses Écritures que Dieu se fait connaître à l’homme et qu’Il peut lui expliquer la raison pour laquelle Il l’a créé.

(2)  En s’y référant, les disputes et les différends entre les fidèles sur des pratiques ou des croyances religieuses, ou sur certaines pratiques sociales, peuvent être résolus.

(3)  Les Écritures servent également à protéger la religion de toute corruption, du moins pour la période suivant la mort du prophète.  De nos jours, le Coran, révélé au prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) est la seule écriture qui n’a subi aucune altération.

(4)  Les Écritures servent aussi de preuve, à Dieu, contre les êtres humains.  Ils ne peuvent s’y opposer ni enfreindre les règles qu’elles contiennent.

Le musulman croit fermement que les Écritures divines ont été révélées par le Tout Miséricordieux à Ses prophètes, afin de servir de guides pour l’humanité.  Le Coran n’est pas la seule parole de Dieu; Dieu s’est adressé à d’autres prophètes avant Mohammed :

« … et Dieu a parlé à Moïse de vive voix. » (Coran 4:164)

Dieu affirme que les véritables croyants sont ceux qui…

« … croient à ce qui t’est révélé, (ô Mohammed), et à ce qui a été révélé avant toi. » (Coran 2:4)

Le message essentiel de toutes les Écritures révélées a toujours été d’adorer Dieu et Dieu seul.

« Et Nous n’avons envoyé aucun messager, avant toi, à qui Nous n’ayons révélé : « Nul ne doit être adoré en dehors de Moi; adorez-Moi donc. » (Coran 21:25)

L’islam, dans sa forme actuelle, est beaucoup plus complet que toutes les autres religions révélées, car il reconnaît leurs révélations dans leur forme originale.

Les musulmans croient aux Écritures suivantes et les respectent :

(i)   Le Coran, révélé au prophète Mohammed.

(ii)  La Torah (Tawrah, en arabe), révélée au prophète Moïse (et différente de l’Ancien Testament que l’on trouve de nos jours).

(iii) L’Évangile (Injil, en arabe), révélée au prophète Jésus (et différente du Nouveau Testament que l’on trouve de nos jours).

(iv)  Les Psaumes (Zabour, en arabe) de David.

(v)   Les rouleaux (Souhouf, en arabe) de Moïse et d’Abraham.

Les musulmans croient à tout ce qui est vrai (et confirmé par le Coran), dans ces Écritures, et qui n’a été ni altéré ni mal interprété de façon délibérée.

L’islam affirme que Dieu a révélé le Coran pour confirmer les Écritures précédentes et prévaloir sur elles.  Dieu dit :

« Et à toi, (ô Mohammed), Nous avons révélé le Livre avec la vérité, pour confirmer les Écritures qui étaient là avant lui et pour prévaloir sur elles. » (Coran 5:48)

En d’autres termes, le Coran confirme ce qu’il y a de vrai dans les Écritures précédentes (sous leur forme actuelle) et rejette toutes les altérations et modifications que les hommes y ont apporté.

Les Écritures originales et la Bible

Une importante distinction doit être faite entre, d’une part, la Torah, l’Évangile et les Psaumes, dans leur forme originale et, d’autre part, la Bible telle que nous la connaissons aujourd’hui.  Les textes originaux étaient la révélation de Dieu; mais la Bible que nous trouvons, aujourd’hui, ne contient plus le texte original.

Aucune écriture divine, de nos jours, n’existe dans la langue originale dans laquelle elle a été révélée, sauf le Coran.  La Bible n’a jamais été révélée en anglais.  Plusieurs des livres qui forment la Bible contemporaine sont, dans les meilleurs des cas, des traductions tertiaires et encore, on en retrouve différentes versions.  Ces traductions multiples ont souvent été faites par des gens dont les connaissances, le talent et l’honnêteté sont inconnus de tous, avec pour résultat que certaines Bible sont plus volumineuses que d’autres, ou comportent de nombreuses contradictions internes!  Il n’en existe plus aucun original, de nos jours.  Le Coran, quant à lui, est la seule écriture divine qui, aujourd’hui, existe encore dans sa langue originale et n’a jamais été altérée.  Pas une seule lettre du Coran n’a été modifiée depuis sa révélation.  Il ne contient aucune contradiction interne.  Le Coran que nous trouvons, aujourd’hui, est le même que celui qui a été révélé il y a 1400 ans; il a été transmis par une solide tradition de mémorisation et de copies faites par des scribes.  Contrairement aux autres textes sacrés, le Coran en entier a été mémorisé par pratiquement tous les érudits musulmans et par des centaines de milliers de musulmans, génération après génération.

Les Écritures précédentes sont essentiellement composées de ce qui suit :

(i)   D’histoires sur la création de l’homme et des premières nations, de prophéties sur des événements à venir, sur les signes du Jour du Jugement et sur la venue d’autres prophètes.

Les histoires, les prophéties et les déclarations contenues dans la Bible qui est lue dans les Églises et dans la Torah qui est lue dans les synagogues, de nos jours, sont en partie vraies et en partie fausses.  Ces livres sont composés de certains fragments des Écritures originales révélées par Dieu qui ont été traduits, et de paroles de certains prophètes, le tout entremêlé d’explications d’érudits, d’erreurs de scribes, et même de suppressions et d’insertions pures et simples.  Le Coran, qui est la dernière Écriture révélée, nous aide à distinguer les faits de la fiction.  C’est sur sa base que les musulmans distinguent le vrai du faux dans ces histoires bibliques.  Par exemple, la Bible contient encore quelques passages soulignant de façon claire l’unicité de Dieu.[1]  Par ailleurs, nous y retrouvons également quelques prophéties au sujet du prophète Mohammed.[2]

Par ailleurs, il y a certains passages, et même des livres entiers, que la majorité reconnaît comme fabriqués de toutes pièces.[3]

(ii)  Des lois et des jugements sur ce qui est permis et interdit, comme les Lois de Moïse, par exemple.

Même si nous supposions que les lois contenues dans les livres précédents n’ont jamais subi aucune corruption, il demeure que le Coran les abroge, car elles s’adressaient à une époque et à un peuple particuliers et ne sont plus applicables aujourd’hui.  Par exemple, les anciennes lois relatives aux restrictions alimentaires, à la prière rituelle, au jeûne, à l’héritage, au mariage et au divorce ont été soit abrogées, soit réaffirmées par la loi islamique.

Le Coran

Le Coran diffère des autres Écritures.  En effet…

(1)  Le Coran est miraculeux et inimitable.  Aucun humain ne peut produire quoi que ce soit de similaire.

(2)  Maintenant que le Coran a été révélé, aucune autre écriture ne sera plus révélée par Dieu.  Tout comme le prophète Mohammed est le dernier des prophètes, le Coran est la dernière des Écritures.

(3)  Dieu a promis de protéger le Coran contre toute altération et contre toute corruption.  Les écritures précédentes en ont souffert et ont perdu à tout jamais la forme originale dans laquelle elles avaient été révélées.

(4)  Le Coran confirme les Écritures l’ayant précédé, de même qu’il en témoigne de façon fiable.

(5)  Le Coran abroge les lois contenues dans les Écritures précédentes et les rend inapplicables.  Ainsi, la Loi des anciennes Écritures n’est plus applicable et les anciens jugements ont été abrogés par la nouvelle Loi de l’islam.



Footnotes:

[1] Par exemple, la déclaration de Moise : « Écoute, Israël, l'Eternel est notre Dieu, il est le seul Eternel. » (Deutéronome 6:4) et la déclaration de Jésus : «  Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu. » (Marc 12:29).

[2] Voir Deutéronome 18:18, Deutéronome 33:1-2, Isaïe 28:11, Isaïe 42:1-13, Habacuc 3:3, Jean 16:13, Jean 1:19-21, Matthieu 21:42-43, etc.

[3] Les livres de l’Apocryphe, par exemple.

Related Articles with Croire aux Écritures