Croire en Dieu en Ses Anges, en Ses Livres et en Ses Messagers

Site Team

Croire en Dieu en Ses Anges, en Ses Livres et en Ses Messagers

" Dites: «Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis». " (Al-Baqara (LA VACHE) : 136).

 

Englobé dans ce verset tout ce dont en quoi on doit croire. La foi étant le plus haut degré de croyance émanant du cœur et des émotions, et validé par les actes. Tout cela conduisant à l’Islam. La foi seule englobe l’Islam et l’islam inclut la foi. Réunis ensemble, la foi serait ce qui dans le cœur et l’islam étant sa pratique.
‘Dites’ dans le verset exprime ce que l’on dit par nos langues mais confirmé par nos cœurs et qui, mis ensemble, méritent la récompense. Le dire sans le sentir est hypocrisie et apostasie. Toute parole non suivie d’acte pratique est nulle et sans effet.
‘Dites’ renvoie à attester de sa croyance et à y inviter les gens, ce qui est l’origine et la base de cette religion.
Quant à l’expression ‘Nous croyons’, elle s’adresse à toute la Omma dans une référence pour appeler toute la Omma à devoir se cramponner au chemin de Dieu et se maintenir unis telles les briques d’un édifice, ils se soutiennent les uns les autres. Et cela pour que leur objectif et actes soient les mêmes. ‘Nous croyons’ comprend également le sens d’interdire le blâmable dont la disparité, la dissension et la haine.
«Nous croyons en Allah » comprend le sens de croire en Dieu, en Son existence et en Son unicité, qu’Il est Unique, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus et nul n'est égal à Lui. Il est le Vivant qui ne meurt jamais, Qayyûm l’Eternel qui ne dort jamais, désigné par les attributs les plus parfaits, Exalté de toute erreur ou défaut. Le Seul sans associé à être digne d’adoration.
« et en ce qu'on nous a révélé », que ce soit verset coranique ou Sunna prophétique : « …Allah a fait descendre sur toi le Livre et la Sagesse…" (An-Nisâ' (LES FEMMES) : 113). Ainsi, cela inclut la foi en tout ce que le Livre et la sunna ont révélé des attributs divins, ceux de Ses messagers, du Dernier Jour, des invisibles passés et futures, des législations et sanctions…
« et en ce qu'on a fait descendre vers Abraham », le verset englobe également la foi en tous les livres révélés à tous les prophètes et messagers sans aucune différence entre eux : « …nous ne faisons aucune distinction entre eux …» Contrairement aux apostats et polythéistes, croire en tout Livre que Dieu a révélé est une des caractéristiques des musulmans : « Et à Lui nous sommes Soumis », soumis à Sa puissance, guidés vers Son adoration avec tous nos sens.

Autres sens du verset :
1. Il est permis à l’homme de dire qu’il croit en Dieu : ‘je crois en Dieu’, alors qu’il ne peut se qualifier de croyant que s’il conditionne ses paroles par la volonté de Dieu ‘Je suis croyant par la volonté de Dieu’. Car ca ferait partie de se faire des éloges, chose qui est interdite.
2. Dieu nous a recommandé de croire en ce qui a été révélé aux prophètes et non aux richesses ou gloires qu’ils auraient accumulé. Car la meilleure grâce est celle de la religion, elle garantit en effet, le bonheur terrestre et celui de l’au-delà.
3. Les prophètes (Bpse) sont des annonciateurs de la révélation divine et de ses messages aux créatures.
4. La divinité de Dieu est tellement parfaite qu’Il envoie à l’humanité des messagers pour les guider et non les laisser dans le chaos.
5. Le verset comprend les trois types de monothéisme : Le monothéisme relatif à la seigneurie (Tawhîd al Roböbiyyah), celui relatif à la divinité (Tawhid al Olôhiyya), et celui relatif à l'essence (Tawhid ad-Dhât) et aux noms et aux attributs d'Allah (Tawhîd al-Asma' wal-Sifât).
6. Croire en tous les messagers et les livres révélés.
7. La foi est par le cœur, la langue et les sens (émotions).
8. La différence entre les vrais prophètes et les menteurs qui prétendent la prophétie.
9. L’enseignement divin  quant aux paroles à proférer et qu’elles ne remplacent nullement les actes.
10. Les grâces cultuelles sont une miséricorde divine pour garantir à Ses adorateurs le bonheur terrestre et à l’au-delà.

 

Related Articles with Croire en Dieu en Ses Anges, en Ses Livres et en Ses Messagers