DAVID (DAOUD)

Site Team

DAVID  (DAOUD)

   David (- 1 000 à - 972), est considéré par la Bible comme le roi d’Israël et non comme un Prophète. Il apaise le roi Saül par sa musique et abat d’un coup de fronde, le géant Goliath (Jallout). Il épouse Michol, la fille de Saül, puis une fois tombé en disgrâce, il mène une vie errante marquée par de nombreux exploits guerriers. A la mort de Saül, il est élu roi de la tribu de Juda, puis accepté par l’ensemble des Israélites. A sa mort, son fils Salomon lui succède. Son règne fut avec celui de Salomon, celui de la  grande puissance d’Israël. Musicien et poète, il passe pour être l’initiateur des 73 Psaumes que la Bible lui attribue et est considéré comme une figure messianique.

 L’Ancien Testament développe en détail les péripéties de David et le complot tramé contre lui par Saül pour le tuer.  Il était connu pour être un grand guerrier, au point que lorsqu’il voulut construire le Temple, Dieu l’arrêta et lui dit : « Ce n’est pas toi qui me construiras un temple, tu as fait couler trop de sang. ». Sa vie a été très mouvementée. Il envoya à la mort un de ses officiers Urie, pour s'attribuer sa femme Bethsabée. Sa fille Thamar est violée par son fils Amnon, qui est tué par son autre fils Absalon, lequel commet l'adultère avec les femmes de son père, avant d'être abattu par Joab, qui est à son tour exécuté par Salomon, etc. Les récits bibliques sont très profus et prenants, mais souvent il n’existe pas de démarcation entre la légende et la réalité.

Pour les Musulmans, le Prophète Daoud (David) est l'un des cinq Messagers mentionnés dans le Coran à avoir communiqué un Enseignement émanant de Dieu, connu sous le nom de Zabour  (LesPsaumes),  les autres étant : Abraham (qui révéla les Feuillets), Moïse (laTorah), Jésus (l’Evangile) et Mohammed (le Coran).  Il est important de signaler que le Coran n’emploie jamais le pluriel, pour désigner l’Evangile. Car seul l’Evangile authentique communiqué par Jésus en langue hébraïque, reste le prototype originel, reconnu par l’Islam. Tous les autres Evangiles, qu’ils soient canoniques ou apocryphes, qu’ils aient été rédigés en grec, en latin ou en d’autres langues, ne sont que des reproductions altérées et déformées de l’Evangile de Jésus. …

Pour les Musulmans, David était simultanément Prophète et roi.  Dieu Lui avait accordé la sagesse et la science (Coran 21. 79). Il arbitrait entre les hommes après que Dieu lui eût révélé « l'art de  bien juger ». Le Coran dit à ce sujet : «Rappelle-toi David (Daoud), Notre serviteur, doué de force (dans l’adoration) et plein de repentir…  Nous avons affermi sa royauté, Nous lui avons donné la faculté de bien juger.L’histoire des plaideurs t’est-elle parvenue ? Ils montèrent jusqu’au sanctuaire (où priait Daoud) et parvinrent à lui ; il en fut effrayé, ils lui dirent : - N’aie pas peur ! Nous sommes tous deux en dispute. L’un de nous a fait du tort à l’autre. Juge entre nous en toute équité, ne sois pas injuste, guide-nous vers le droit chemin. Celui-ci est mon frère, il possède quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n’en ai qu’une seule. Il m’a dit : - Confie-la-moi, et dans la conversation il a fait beaucoup de pression sur moi. Il (David) dit :- Il t’a lésé en te demandant de joindre ta brebis à ses brebis. Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf qui croient et accomplissent de bonnes œuvres. Cependant, ils sont bien rares. » David comprit que Nous l’avions mis à l’épreuve. Il demanda pardon à Son Seigneur, se prosterna et se repentit. Nous lui pardonnâmes. Il aura une place proche de Nous et un beau lieu de retour : - Ô David, Nous avons fait de toi, un lieutenant sur terre. Juge donc en toute équité parmi les hommes. Ne suis pas ta passion, elle t’égarerait loin du chemin de Dieu. Car ceux qui s’égarent du chemin d’Allah, auront un dur châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes. » (Coran 38. 17 à 26).

Related Articles with DAVID (DAOUD)