DEUXIEME PARTIE ÉCLAIRCISSEMENT DE LA SIGNIFICATION DES DEUX TEMOIGNAGES, DES FAUTES COMMISES ENVERS EUX) , DE LEURS PILIERS, DE LEURS CONDITIONS DE VALIDATION, DE LEURS OBLIGATIONS ET ANNULATIONS

Site Team

 

Deuxième partie
 
Éclaircissement de la signification des deux témoignages, des fautes commises  envers eux) , de leurs piliers, de leurs conditions de validation, de leurs obligations et annulations
 
Signification des deux témoignages[1]
 
Signification du témoignage :"il n’y a pas de divinité sinon Allah"  la ilaha ilallah) : La croyance et la ferme attestation qu’Allah, seul, mérite d’être adoré, et se conformer à cela en l’appliquant.
 
c"Il n’y a pas de divinité": refus d’admettre le mérite de l’adoration pour un autre qu’Allah, quel qu’il soit.
 
c  "Sinon Allah": attestation qu’Allah seul mérite l’adoration.
 
La phrase complète a donc pour signification : Pas d’être adoré, à juste droit, sinon Allah  la ma’boud bi-haq illallah).
 
Le terme "à juste droit"  bi-haq)[2] ne doit être remplacé par le terme "existant"  mowjoud), car cela contredit ce qui est d’actualité. En fait, les êtres adorés par les gens en dehors d’Allah sont présents en très grand nombre, cela implique donc que l’adoration de ces choses revient à l’adoration d’Allah, ce qui est complètement faux. Ceci représente l’école de pensée de ceux que l’on surnomme les partisans de "l’unicité de la présence absolue"  wahdatou al-woujoud)[3] qui sont en fait les plus mécréants des hommes.
 
 
 
Cette phrase a été également interprétée par de faux commentaires, parmi lesquels :
 
"Il n’y a pas d’être adoré sinon Allah": Ceci est faux, car cela voudrait dire que tout ce qui est adoré à juste droit ou non est Allah  comme cela a été précédemment expliqué).
 
"Pas de créateur sinon Allah": Ceci n’est qu’une partie de la vraie signification, mais ce n’est pas ce qui est voulu. Il n’est qu’attestation de l’unicité dans la souveraineté, forme d’unicité qu’attestent les polythéistes, ceci est donc insuffisant.
 
 
 
"Pas de juge  hakimiya) sinon Allah": ceci est également une partie de sa signification et c’est insuffisant, car si une personne a pris Allah comme unique juge et a invoqué un autre que lui, ou a pratiqué une forme d’adoration pour un autre que lui, il n’est pas, dans ce cas, des monothéistes.
 
Tous ces commentaires sont faux ou incomplets, pourtant nous les avons cités, car on les trouve dans quelques livres répandus.
 
 
 
L’explication authentique de cette phrase chez les prédécesseurs est : 
 
Pas d’être adoré à juste droit sinon Allah

Signification du témoignages: "Mohammed est l’envoyé d’Allah":C’est reconnaître, intérieurement et extérieurement, qu’il est le serviteur d’Allah et son envoyé à l’ensemble des gens. Agir suivant ce que cela implique : Obéir à ce qu’il ordonne, croire à ce qu’il nous a informé, s’écarter de ce qu’il nous a interdit et réprimer, adorer Allah qu’avec ce qu’il nous a légiféré.

-----------------------

 
 
[1]Le premier témoignage : je témoigne qu’il n’y a pas de divinité (méritant l’adoration) sinon Allah, le deuxième témoignage : je témoigne que Mohammed est son envoyé. (NDT)
 
[2]"À juste droit" : c’est à dire : celui qui mérite, qui est digne, à qui seul appartient ce droit exclusif qui est l’adoration. (NDT)
 
[3]Cette doctrine revient à réfuter toute présence réelle en-dehors d’Allah, toutes créatures à une présence relative alors que la présence d’Allah est absolue. Ceci revient à professer que chaque chose créée est en fait Allah lui-même, pureté à Allah de ce qu’ils inventent. Donc d’après leurs doctrines chaque chose que tu adores en dehors d’Allah revient à l’adoration d’Allah lui-même. (NDT)

Related Articles with DEUXIEME PARTIE ÉCLAIRCISSEMENT DE LA SIGNIFICATION DES DEUX TEMOIGNAGES, DES FAUTES COMMISES ENVERS EUX) , DE LEURS PILIERS, DE LEURS CONDITIONS DE VALIDATION, DE LEURS OBLIGATIONS ET ANNULATIONS

  • Le voyage

    Site Team

    Lorsque l’un des deux parents part en voyage, la bonté envers celui qui est resté doit

    27/01/2013 586
  • L’UNICITE D’ALLAH DANS L’ADORATION

    Site Team

      L’unicité d’Allah dans l’adoration Ce chapitre contient les parties

    02/01/2012 1139
  • La deuxième forme

    Site Team

    La deuxième forme d’ingratitude [envers les parents] consiste à manifester de la mauvaise

    24/01/2013 522