DEUXIEME PARTIE

Site Team

 

deuxième partie

Les références de la croyance authentique et la méthodologie des prédécesseurs dans son apprentissage

La croyance est fondée sur les preuves juridiques et est limitée à elles  tawquiffiya), c'est-à-dire qu’elle ne peut être validée qu’en présence d’une preuve juridique, ce qui ne laisse de place à l’effort d’interprétation ou de raisonnement. Sachons également que les seules et uniques sources d’apprentissage de la croyance sont le Coran et la Sunna, et personne ne connaît mieux Allah, ce qu’il mérite et ce qui ne lui convient pas que lui-même; Et personne, après Allah, ne le connaît mieux que son messager. C’est la raison pour laquelle la méthode des pieux prédécesseurs dans l’acquisition du dogme était restreinte au Coran et à la Sunna, ils crurent et pratiquèrent tout ce qu’a indiqué le Coran et la Sunna dans le droit d’Allah et délaissèrent et refusèrent tout ce qui n’y a pas été mentionné.

 

C’est pour cela qu’ils ne divergèrent point entre eux dans le domaine de la croyance, bien au contraire leur dogme était unique, ainsi que leur groupe, car Allah garantit à ceux qui s’attachent à son livre et à la sunna de son prophète   de les rassembler autour d’un dogme authentique et une voie unique. Allah dit:

 

 

"Et rattachez-vous tous ensemble à la corde d’Allah et ne vous divisez pas" La famille d’Imrane- 103).

 

 

"Puis, si jamais vous vient une guidance de ma part, donc quiconque suit ma guidance alors il ne s’égarera et ne sera malheureux"  Taha - 123).

Ils furent nommés "le groupe élu"  al-firqua a-nadjia), pour ce que le prophète    qu’Allah prie sur lui et le salue) témoigna de leur salut lorsqu’il informa que sa communauté se divisera en soixante-treize sectes et qu’une seule saura sauvée du feu; Interrogé au sujet de ce groupe, il répondit: "Elle est celle qui suit le même exemple que nous suivons à ce jour, moi et mes compagnons".

 

 

Ce que fut affirmé par le prophète    qu’Allah prie sur lui et le salue), se confirma lorsque quelques personnes tentèrent d’édifier leur croyance sur des bases différentes de celles du Coran et de la Sunna, comme la théologie spéculative  i’lm al-kalam) ou les règles rationnelles  quawa’id al-mantique), ces sciences qui ont été l’héritage de la philosophie grecque sont la cause de la déviation dogmatique qui donna suite à des divergences et des divisions au sein de la communauté, ainsi que la dislocation de la société islamique.

Related Articles with DEUXIEME PARTIE