Différence entre foi (Iman) et Islam

Site Team

 

Sans nul doute, il y a une grande différence entre un croyant et un musulman, ou, en d’autres mots, entre Iman et Islam. Iman est à la fois verbal et action. Cela veut dire que le Coeur et la langue confessent avec Iman, alors que le cœur et les autres sens agissent. L’Islam, d’un autre côté signifie la soumission à Allah et l’obéissance à Ses commandements. Allah le Tout Puissant dit:

Les bédouins disent, "Nous avons cru." Dites, "Vous n’avez pas [encore] cru; mais dites[à la place], 'Nous nous sommes soumis,' car la foi n’a pas encore pénétré vos coeurs. [Al-Hujurat: 14].

Basé sur cela, les érudits considèrent Iman comme l’acte intérieur, tandis qu’Islam est l’action extérieure. Cela parce que Iman est principalement la croyance insufflée au Coeur, et Islam est la soumission à celui-ci.

En conséquence, le Musulman véritable n’hésite pas à se soumettre lui-même en humiliation à Allah, en obéissant à Ses ordres, se pressant de remplir ses obligations à Islam, abandonnant ses interdits et croyant que ce qu’Allah nous a ordonné est dans notre meilleur intérêt et qu’il a interdit ce qui entraîne le mal.   

     Il est important de mentionner ici qu’Iman et Islam sont fréquemment interchangeables. L’Archange Jibril (la paix soit sur Lui) faisait la différence entre Iman et Islam dans le célèbre hadith [tradition] dans lequel il demandait au Prophète (la paix et la bénédiction soient sur Lui): "Oh Messager d’Allah! Qu’est- ce qu’Iman? Il répondit: c’est de croire en Allah, Ses Anges, les Livres, les Messagers, le dernier Jour, et le destin, qu’il soit bon ou mauvais. Et qu’est-ce qu’Islam? Le Prophète répondit: c’est de témoigner qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est Son Messager, faire ses prières, payer le zakat [charité obligatoire], faire le jeûne pendant le mois de Ramadan et faire le Hajj si on le peut." 

Dans l’hadith, ci-dessus, Iman est principalement associé avec les actions intérieures ou avec les faits du Coeur, tandis qu’Islam est associé avec les actions extérieures ou avec les faits des sens.

Même lorsque les gages de foi comptent comme actions verbales d’Iman, cela est de toute façon reflété par les actes explicites de vénération des Musulmans tels que les prières, le jeûne, zakat et Hajj. 

D’un autre côté, le Prophète (la paix et la bénédiction soient sur lui) a défini Iman comme Islam dans l’hadith conté par ibn 'Abass lors de la réception des délégués de la tribu d'Abdul-Qays. Le Prophète (la paix et la bénédiction soient sur lui) a dit: "Je vous ordonne (de faire) quatre (choses): de croire en Allah, c’est à dire de témoigner qu’il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et que Mahomet est Son Messager, offrir les prières, payer le Zakat et payer le Khumus (un cinquième) du butin de guerre d’Allah." Là, le Prophète (la paix et la bénédiction soient sur lui) a expliqué Iman en tant qu’Islam.

En conclusion:

L’Islam est interprété dans son sens absolu par les actes explicites de vénération: dire les deux témoignages de foi, payer le zakat, jeûner et faire le Haj et ainsi de suite. Ces actions sont considérées comme les cinq piliers de l’Islam.

Iman inclut les faits verbaux, les actions et une croyance inébranlable: le Coeur et la langue acceptant avec foi tandis que le Coeur et les sens y travaillent. Les faits verbaux comprennent la réminiscence d’Allah [Dhikr], lire le Coran, supplier Allah, enjoindre ce qui est bon et encourager autrui à le faire, interdire ce qui est mal, et en avertir autrui, enseigner et guider vers le droit chemin ceux qui se sont égarés, donner et rendre les salutations et ce qui s’en suit.

D’un autre côté, les actions de chacun naissent en son Coeur et sont répercutées par ses sens. Cela veut dire que le cœur aime ou hait en l’honneur d’Allah, satisfaction pour la destine d’Allah's, patience en temps d’affliction, craindre et rechercher Son plaisir, placer notre confiance en Lui, et Lui demander pardon. Les actions des sens incluent : se prosterner, se prostrer, se lever et s’asseoir en prière devant Allah, Tawaf [circombuler autour de la ka'ba] dans le Hajj, Jihad [se battre pour la cause d’Allah] et ainsi de suite.       

 

 

 

 

 

 

Les créatures prouvent l’existence du Créateur

Le Coran défie ceux qui nient l’existence du Créateur sous prétexte qu’il devrait être admis par l’intellect humain. C’est un fait qui ne peut pas être rejeté par un intellect humain sain. Allah le Tout Puissant dit,

Ou bien furent-ils crées à partir de rien, ou bien furent-ils les créateurs [d’eux-mêmes ]? Ou bien ont-ils créé les cieux et la terre ? Plutôt, ils ne sont pas sûrs. [Al-Tur: 35-36].

Allah le Tout Puissant leur dit qu’il n’y a aucun doute sur votre propre existence et sur celle de la terre et des cieux.

Il est établi par l’esprit humain que tout ce qui existe dans l’univers est évidence de la présence de son Créateur. Par exemple, le ciel qui contient de grandes étoiles et les différentes routes sur la terre prouvent l’existence d’Allah, l’Omniscient, le Témoin. Les grands biologistes et chercheurs attestent Son fait.

·        La loi de cause à effet:

 

Cette loi décrète que rien de ce qui existe est né de lui-même, ni n’avait la capacité d’affecter quoi que ce soit autour de lui. Cela peut être démontré par l’exemple suivant:   

-         Il y a des années, les dunes de sable du désert du Quartier Vide [déset d’al-Rubi' al-khali] furent déplacées par les vents et apparurent les traces d’une cité qui avait disparu sous les sables. Les géologues de cette époque, firent de leur mieux pour rechercher ses composants afin de savoir son âge. Il n’est pas venu à l’idée de ces géologues ou aux autres que cette cité avait été retrouvée grâce aux éléments naturels tels que vent, pluie, chaleur, froid, et qu’elle n’était pas de la main de l’homme. A l’opposé, si quiconque affirmait que cette cité naquit des éléments naturels, il serait moqué et inspirerait la pitié. Alors que dirait-on à celui qui affirmerait que cette cité fut naturellement fondée dans les airs et qu’elle se posa sur terre après le passage du temps? Cette affirmation est encore plus étrange que sa précédente. C’est parce que c’est quelque chose d’inné que de penser que rien ne peut naître de par lui-même. Donc, la cité ne peut avoir été construite que par de sages et intelligents constructeurs.

-         Un autre exemple, l’esprit humain peut accepter que quelqu’un puisse grimper les escaliers d’un édifice, parce que l’humanité à la capacité de se déplacer et faire cela. Par contre, on affirme qu’une pierre ne pourrait pas en faire autant par elle-même.

 

Une des choses les plus étonnantes que les gens affirment est qu’une ville ne pourrait jamais être fondée sans un fondateur et qu’il est impossible pour une pierre de grimper des escaliers, malgré cela, ils sont d’accord pour dire que l’univers en entier a été créé sans un fondateur. Pourtant, créer un univers est beaucoup plus immense et complexe que tout ce qui existe sur terre. Allah le Tout-Puissant dit :

La création de la terre et des cieux est plus grande que la création de l’humanité, mais la plupart des gens ne le savent pas. [Ghafir: 57].

Cependant, quand on débat avec ceux qui dénient ce fait sur des bases scientifiques, ils n’ont pas d’autre choix que d’admettre, ou bien de camper sur leurs positions.  

 

 Les érudits de l’Islam ont été et sont toujours confrontés aux polythéistes à travers cette perspective de la logique et de l’intellect. Un érudit musulman a une fois annoncé à un groupe d’incroyants: acceptez-vous l’argument de quelqu’un qui dit qu’un bateau chargé de biens navigue à travers les vagues de l’océan par jour de grand vent sans un capitaine ou son équipage? Ils répondirent : cela ne peut pas être accepté par le mental humain. Ce sur quoi l’érudit s’étonna: Oh Allah le Plus Haut! Si ce n’est pas perçu par le mental humain que le bateau puisse naviguer à travers les vagues de l’océan sans un navigateur, alors comment ce monde dans son entier, avec toutes ses conditions et ses espaces pourrait-il être fondé sans un créateur ou un fondateur ?! Ils dirent: nous croyons en ce que tu as dit, et ils se repentirent.

Ceci est la loi que l’esprit humain accepte et à laquelle il se soumet comme il est affirmé dans le noble verset qui dit: Ou bien furent-ils créés à partir de rien, ou bien furent-ils les créateurs [d’eux-mêmes]? [Al-Tur: 35]. Cette évidence oblige tous les intellectuels à admettre qu’il existe un créateur digne de vénération. Ce fait est dépeint d’une manière parfaitement efficace qui pénètre l’âme et l’ébranle.

Jubayr Ibn Mut'im a dit: "J’ai entendu le Messager d’Allah (la paix et la bénédiction soit sur lui) récitant Surat al-Tur tandis qu’il conduisait la prière du Maghreb et quand il parvint à ces vers: Ou bien furent-ils crée à partir de rien, ou bien furent-ils les créateurs [d’eux-mêmes]? Ou bien ont-ils créé la terre et les cieux? Plutôt, ils ne sont pas sûrs. Ou bien possèdent-ils les dépôts [contenant les provisions] de votre Seigneur? Ou bien en ont-ils le contrôle ? [Al-Tur: 35-37] "mon Coeur en fut presque mis en pièces." [rapporté par Al-Bukhari dans son Sahih].

-         Le commentaire d’Abu Sulaiman al-Khatabi sur les vers du Surat al-Tur mentionnés ci-dessus:

Al-Bayhaqi dit: Abu Sulaiman al-Khatabi dit:"La raison pour laquelle Jubayer trembla en écoutant ces vers est parce qu’il réalisa son sens véritable et put comprendre l’immense évidence qu’ils impliquaient, de l’existence du Créateur ."

Al-Khatabi a commenté sur le verset no.35 du surat al-Tur en disant: "Ou bien furent-ils créés a partir de rien, ou bien furent-ils les créateurs[d’eux-mêmes]? Il n’est pas concevable que toutes ces créatures vinrent au monde sans un créateur puisque qu’il est indispensable pour tout ce qui existe d’avoir eu un créateur, ou un fabriquant. Alors, est-ce que ceux qui nient l’existence d’Allah se sont créés eux-mêmes ? C’est le plus grand degré de corruption et de mensonge parce qu’ils ne pourraient jamais et n’auraient jamais la capacité de le faire. En conséquence, leur affirmation est réfutée et toutes les créations qui existent en sont la preuve du contraire et ils doivent savoir qu’il existe un créateur en qui ils devraient croire.

Puis il a dit: (Ou bien ont-ils créé la terre et les cieux? Plutôt, ils ne sont pas sûrs.) [Al-Tur-36] ce verset dit que les affirmations de ces polythéistes sont sûrement vaines puisqu’ils ne peuvent pas créer la terre et les cieux. Donc toutes les preuves sont contre eux.

 

-         Le Coran nous enseigne l’art du dialogue avec les incroyants afin de prouver l’existence d’Allah:

 

N’avez-vous pas pris en considération celui qui débattait avec Abraham à propos de son Seigneur [juste] parce qu’Allah lui avait donné le royaume ? Quand Abraham dit “mon Seigneur est celui qui donne la vie et cause la mort”, il dit "je vais donner la vie et causer la mort" Abraham dit, "Pour sûr, Allah fait venir le soleil de l’est, alors, fait le venir de l’ouest." Ainsi, l’incroyant fut envahi [par l’ahurissement], et Allah ne guide pas ceux qui font le mal. [Al-Baqarah: 258].

Ainsi, lorsqu’un incroyant prétend s’être créé lui-même, laissez-le prouver qu’il a créé la terre et les cieux. En fonction de cela, s’il ne pouvait créer ni lui-même, ni la terre ni les cieux, c’est que toutes ces créations durent avoir un créateur. Ce créateur est Allah le Tout Puissant.

 

-         Comment les sciences expérimentales évaluent cette loi :

La nature et les capacités de l’humanité ne peuvent pas suivre et embrasser tous les stages de causes et d’effets de façon à retrouver le début de la création. En conséquence, les sciences expérimentales ont échoué dans leur recherche de l’origine des choses et elles se sont retirées, reconnaissant la victoire de l’invisible, qu’ignorent à la fois incultes et savants.

 

-         L’esprit humain doit confesser l’existence d’Allah, le Créateur de Toutes Choses:

En admettant l’échec de l’humain à rejoindre le début de la création, on est confronté à une certitude, que chaque esprit humain devrait accepter, volontairement, ou involontairement; en fait, quelles qu’en soient les raisons, il doit exister quelque chose d’éternel qui est considéré comme le premier, et comme le dernier, et qui a donné naissance a tout ce qui existe.

Related Articles with Différence entre foi (Iman) et Islam