Est-il permis d’attribuer à Dieu, l’Exalté, des mains et des yeux ?

Site Team

Q : Est-il permis d’attribuer à Dieu, l’Exalté, des mains et des yeux ?

R : Dans le Noble Coran, Dieu s’est attribué des mains et des yeux : «… la main d’Allah est au-dessus de leurs mains… » (Al-Fath, La Victoire éclatante : 10) ; « … «Ô Iblîs, qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains?... » (Sâd : 75) ; « … Car en vérité, tu es sous Nos yeux…” (At-Toûr : 48). Cependant, il ne nous est permis d’attribuer à Dieu que ce que Lui, ou Son Messager Lui ont attribué.

 

Q : quelle est la signification de la ‘main’ dans ce cas la ?

R : une signification digne de la Majesté de Dieu, Tout Puissant. Sans comparaison aucune ou ressemblance avec ce qui est attribué à Ses créatures. Et qui pense autrement est un égaré puisqu’il aurait fait ressembler Dieu à l’une de Ses créatures, alors qu’il n’y a rien qui Lui ressemble.

 

Q : D’où proviennent ces interprétations de l’établissement ‘Istawā’’, de la main et de l’œil ?

: Il s’agit de l’exégèse des Salafs, alors que la majorité de ceux qui sont venus après eux ont donné à l’istiwâ’ le sens de possession, à la main le sens de puissance ou de bienfait et aux yeux le sens de protection et surveillance, pensant ainsi détourner les esprits de toute interprétations qui les ferait ressembler aux vrais organes.Et les deux groupes se sont mis d’accord sur le fait que tout ce qui prête à ressemblance peut égarer. D’autres ont dit : elles prêtent à ressemblance uniquement si la raison et la transmission ne démontraient pas une transcendance,et celui qui les compare s’égare par lui-même.

 

Q : Comment peut-on démontrer une notion et dire par la suite que sa manière d’être est inconnue ?

: Ceci n’est pas du tout étrange. En effet, nous savons tous que nous sommes caractérisés par la science, la puissance, la volonté… Même si nous ne savons pas comment ses qualités ont été acquises ou comment elles fonctionnent. On entend et on voit, mais nous ne savons pas le comment de la vue et de l’ouïe, on parle sans savoir comment les paroles sont créées et si on le sait, notre connaissance reste limitée. Et les exemples sont nombreux. Si ceci concerne l’homme, qu’en est-il de ce que l’on attribue à Dieu, l’Exalté.

 

Q : laquelle des deux doctrines est la plus acceptable ?

R : Celle des Salafs car elle est plus juste et plus sage. Quant à l’interprétation de ceux qui leur ont succédés, elle peut être prise en compte en cas de nécessité, quand on a peur pour certains, qui pourraient s’adonner à faire des analogies, on a alors le droit de leur faire des interprétations acceptables.

 

Q : qui sont les Anges ?

: Des créatures de formes douces créées à partir de lumière, ne mangent ni ne boivent. Des serviteurs honorés qui ne désobéissent jamais aux ordresde Dieu et font ce qu’on leur commande de faire.

 

Q : Les êtres humains peuvent-ils les voir ?

R : Nuls ne peut voir les Anges, sauf les prophètes, sous leur forme originaire car ils sont des organismes aériens. Tout comme on ne peut voir l’air qui remplit l’atmosphère et que l’on respire. On ne peut les voir que s’ils se métamorphosent sous une forme humaine. Les prophètes, de par leur mission de recevoir les révélations divines, pouvaient les voir sous leurs formes originaires. Comme il n’est pas surprenant de savoir que des créatures ou des organismes que l’on peut voir à l’œil nu existent. En effet, sans le microscope, on ne peut apercevoir la multitude d’organismes vivants ou non qui nous entourent et on n’aurait jamais su qu’ils existent ou ont existé. Tout comme, il n’est pas surprenant de savoir que certains sont plus clairvoyants que d’autres. Et dans cette différenciation existe un exemple pour les doués de clairvoyance.

 

Q : Comment croire en les Livres révélés par Dieu ?

R : Il s’agit de croire que Dieu a révélé des Livres à Ses prophètes. Livres dans lesquels Il a montré Ses commandements et Ses interdictions, Ses promesses et Son châtiment. Ces livres sont la parole divine véridique qu’Il a dite sans parole et l’a révélée sous forme d’inspirations divines. Parmi ces Livres : La Thora, La Bible, Les Psaumes et Le Coran.

 

Q : Que pensez-vous de  la Thora ?

R : Je crois que c’est un Livre parmi les Livres révélés par Dieu à Sa parole, Moïse (Pais sur lui). Elle a été inspirée pour annoncer les législations, les jugements et dispositions légaux, les bonnes croyances et pour énoncer la venue d’un prophète, descendant d’Ismaël, notre Prophète (Bénédictions et Paix sur lui), et avertir qu’il aura la révélation qui guidera vers le Paradis.

 

Q : Que pensent les savants érudits de la Thora existant de nos jours entre les mains des gens du Livre ?

R : Ils croient que cette Thora, qui existe de nos jours, a été corrompue.La preuve en est qu’elle ne mentionne ni Paradis ni Enfer, ni Jour du Jugement Dernier ni résurrection ou châtiments, alors que ce sont des notions des plus importantes que tous les Livres révélés contiennent. De plus, le fait de parler dans son dernier chapitre de la mort de Moïse, alors qu’elle lui a été révélée, constitue une autre preuve de sa corruption.

 

Q : Que pensez-vous des Psaumes ?

R : Je crois que c’est l’un des Livres divins révélés à notre maître David (Paix sur lui). Livre qui prend la forme d’invocations et de supplications, conseils et sagesses. Il ne contient aucun jugement législatif, car Dieu avait ordonné à David de suivre la doctrine de Moïse.

 

Related Articles with Est-il permis d’attribuer à Dieu, l’Exalté, des mains et des yeux ?