Héritage : pas de transfert de propriété sur une simple promesse

Site Team

Question

AssalamouAlaikoum,

Un homme a promis à sa mère de lui payer le petit pèlerinage (ʻOmra) dès qu'il vendra un morceau de terrain. Or la mère est morte avant la vente du terrain. Faut-il considérer le montant de cette vente comme un héritage que les héritiers doivent se partager notamment les filles qui réclament leurs parts ? Merci pour la précision.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Les héritiers de cette femme ne peuvent pas réclamer ce que ce fils avait promis à sa mère et le morceau de terrain mentionné ne fait pas partie de l'héritage. En effet, le transfert de propriété ne peut pas avoir lieu sur une simple promesse surtout que celle-ci était subordonnée à la vente du terrain, ce qui n’a pas eu lieu du vivant de la mère.

 

Et Allah sait mieux.

Related Articles with Héritage : pas de transfert de propriété sur une simple promesse