IL N’EST PAS PERMIS AU PRECHEUR DE PARTICIPER A DES PROGRAMMES CONTENANT DE LA MUSIQUE ET DES FEMMES NON VOILEES

Site Team

Est-il permis au prêcheur de participer à des programmes contenant de la musique et des femmes non voilées ?


Il est obligatoire pour le prêcheur de rejeter une telle chose s’il s’y trouve confronté, et il ne lui est pas permis non plus d’y participer ou d’y être présent, car la musique est interdite – bien qu’elle soit malheureusement de plus en plus fréquemment écoutée à notre époque. La preuve de son interdiction se trouve dans le hadith d’Abû Mâlik Al-Ashcarî  dans lequel le Prophète  a dit : « Il y aura des gens de ma communauté qui rendront licite la fornication, la soie, l’alcool et les instruments de musique ».[1]


Et chacun d’entre nous sait certes que rendre licite la fornication, le port de la soie pour les hommes, et le vin est interdit. Il en est logiquement de même pour les instruments de musique.


Les savants ont dit que les instruments de musique sont tous ceux avec lesquels on produit des sons, à l’exception du tambourin utilisé durant les jours de noce ou lors du retour d’une personne s’étant absentée ou pour toute autre occasion similaire. Quant aux autres instruments de distraction, ils sont tous interdits. Et c’est pour cela que visionner des documentaires accompagnés de musique l’est également.


Quant au fait de regarder les femmes qu’ils contiennent, s’il s’avère que cela suscite le désir ou procure jouissance, il n’y a alors pas de doute que cela est interdit. Si ce n’est pas le cas, alors je préfère m’abstenir de porter un jugement, bien que beaucoup de mes frères disent qu’il est interdit en toute circonstance les regarder.



[1] Rapporté par Al-Bukhârî (5590).

Related Articles with IL N’EST PAS PERMIS AU PRECHEUR DE PARTICIPER A DES PROGRAMMES CONTENANT DE LA MUSIQUE ET DES FEMMES NON VOILEES