ILS DONNENT DE L’IMPORTANCE A LA MEMORISATION DU CORAN ET AUX HADITHS DE JURISPRUDENCE

Site Team

Un grand nombre d’étudiants en sciences se focalisent sur la mémorisation du Saint Coran et des hadiths de la jurisprudence, mais se montrent négligents vis-à-vis de la science d’« Usûl Al-Fiqh » (science des principes fondamentaux de la jurisprudence) et se contentent de ce qu’ils apprennent du Coran et des hadiths et ce, en dépit du fait que la science d‘« Usûl Al-Fiqh » est celle qui offre une clé de lecture et de compréhension de ces textes religieux. Nous espérons le bon conseil de son excellence dans cette affaire.


Mon avis est de commencer l’apprentissage de la science par la mémorisation du Noble Coran avant toute chose, surtout s’il s’agit d’un enfant en bas âge, car c’était ainsi qu’agissaient les compagnons : ils apprenaient le Coran, ses sens et ils les mettaient en pratique. L’étudiant en sciences a besoin du Coran. Imagine-toi prenant la parole dans une assemblée, cherchant à citer une preuve du Coran alors que tu ne l’as même pas mémorisé, tu seras alors dans l’incapacité de le faire.


J’encourage les étudiants, notamment les plus jeunes parmi eux à mémoriser la parole d’Allah, avant de passer à la mémorisation de hadiths dans la mesure du possible, comme « cUmdat Al-Ahkâm », ou « Bulûgh Al-Marâm ». Après cela, vient le tour de la jurisprudence et de ses fondements, et il n’y a pas de doute que la science des fondements de la jurisprudence fait partie des meilleures disciplines, et que celui qui la connaît y trouvera un plaisir certain car celle-ci se compose d’un ensemble de règles et de repères qui, s’ils sont correctement assimilés par l’individu, lui permettront d’habituer son esprit à la formalisation de jugements à partir de preuves.

Related Articles with ILS DONNENT DE L’IMPORTANCE A LA MEMORISATION DU CORAN ET AUX HADITHS DE JURISPRUDENCE