L’attitude des compagnons devant l’ordre du Messager

Site Team

 

 

A l’opposé de cela, observons le hadith de l’homme dont le prophète (g) remarqua qu’il portait une bague en or sur sa main et lui dit : « L’un d’entre vous a choisi une braise de feu et se l’est accrochée à la main ». Le prophète (g) la prit ensuite et la jeta à terre. Lorsqu’il (g) s’en alla de cette assise, alors que la bague était encore par terre et que son propriétaire était présent, les gens présents autour lui dirent :

- « Prends ta bague et tires-en bénéfice ».

- Cet homme croyant leur dit alors : « Par Allah, je ne la prendrai pas alors que le messager d’Allah (g) l’a jetée[1] ! ».

Observez donc la différence entre les deux hommes du point de vue de l’obéissance : le premier dit : « je ne peux pas » par orgueil et celui-là dit : « par Allah, je ne prendrai pas cette bague alors que le messager d’Allah (g) l’a jetée », voici la foi, et l’obéissance grandiose !

Aussi, nous citons un autre exemple du suivi rigoureux de la Sunna du prophète (g) que les compagnons observaient. Les musulmans du premier exode priaient en direction de la Maison Sainte (Bayt Al-Maqdis[2]) par ordre d’Allah (b). Puis Allah (b) leur ordonna de se diriger vers la Noble Kacbah[3] en disant :

{ فَوَلِّ وَجۡهَكَ شَطۡرَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِۚ }

« Tourne donc ton visage vers la Mosquée Sacrée[4]. »

Ainsi, la Qibla fut modifiée de la Maison Sainte vers la Noble Kacbah. Les musulmans se tournèrent en sa direction par ordre d’Allah (c), alors qu’ils priaient auparavant en direction de la Maison Sainte également par ordre d’Allah :

 قُل لِّلَّهِ ٱلۡمَشۡرِقُ وَٱلۡمَغۡرِبُۚ يَهۡدِي مَن يَشَآءُ إِلَىٰ صِرَٰطٖ}
{مُّسۡتَقِيمٖ

« Dis : « C’est à Allah qu’appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin[5] » »

Et [on constate que] personne ne s’est opposé à l’ordre d’Allah car l’ordre de modifier la Qibla leur vint du ciel. Certains compagnons étaient en train d’effectuer la prière le cAsr en direction de la Maison Sainte car ils n’avaient pas la connaissance de ce changement. Un autre compagnon vint à leur rencontre pendant qu’ils priaient et leur dit :

- « La Qibla a été modifiée de la Maison Sainte vers le Noble Kacbah ! ».

Ils ne firent que se retourner, en pleine prière, de la Maison Sainte vers la Kacbah, par obéissance envers l’ordre d’Allah et sans aucune protestation, ni interrogation. Et ceci est la foi ! En effet, le croyant obéit dès lors qu’il lui est confirmé qu’Allah a ordonné ceci ou que le messager d’Allah (g) a ordonné cela. Et ceci est l’attitude qu’il est obligatoire d’adopter : l’obéissance sans protestation.

Quant à ceux qui ont une maladie dans leurs cœurs, ou de l’hypocrisie, Allah (c) a décrit leur cas par Sa parole :

 سَيَقُولُ ٱلسُّفَهَآءُ مِنَ ٱلنَّاسِ مَا وَلَّىٰهُمۡ عَن قِبۡلَتِهِمُ ٱلَّتِي كَانُواْ} {عَلَيۡهَاۚ

« Les faibles d’esprit parmi les gens vont dire : « Qui les a détournés de la direction (Qibla) vers laquelle ils s’orientaient auparavant ?[6] » »

Ceux-ci ne s’empressent pas d’obéir mais, au contraire, multiplient les questions, et les protestations, tandis que les gens de la foi obéissent et ne protestent pas.



[1] Hadith rapporté par Muslim dans son recueil authentique (Sahîh).

[2] NdT : qui se trouve dans l’actuelle Palestine.

[3] NdT : qui se trouve dans la Mosquée Sacrée à La Mecque.

[4] S. 2, v. 144.

[5] S. 2, v. 144.

[6] S. 2, v. 144.

Related Articles with L’attitude des compagnons devant l’ordre du Messager