L’équité entre les enfants est une obligation

Site Team

Question

Un père est propriétaire d’un appartement qu’il veut mettre au nom de l’un de ses fils par un contrat de vente fictif, en sachant qu’il a loué pour l’autre fils un appartement convenable. Cela est-il permis par la Charia ou est-ce considéré comme une transformation dans la manière de répartir l’héritage ou de ce qui sera plus tard un héritage ?

Réponse

 

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

Il est obligatoire au père d’être juste envers ses enfants quant aux dons et aux cadeaux. En effet le Prophète () a dit à Bachîr quand celui-ci est venu le prendre  à témoin du cadeau qu’il avait offert à son fils Nu'mân :

 

« Ô Bachîr as-tu un autre fils que celui-là ? Il lui répondit : Oui. Il lui demanda : lui as-tu offert un cadeau identique ? Il répondit : Non. Il lui dit alors : " Ne me prends pas à témoin dans ce cas, car moi, je ne témoigne pas d’une iniquité. » (Boukhari et Mouslim)

 

Et selon un autre récit, il lui a dit :

 «  Serais-tu content qu’ils fassent preuve de la même piété filiale à ton égard ? » Il a répondu : « Oui, bien sûr. » Il lui dit : « Alors ne mets pas à exécution ce partage injuste. »

 

Il est donc du devoir de ce père de donner à chacun de ses enfants un appartement s’il le peut, et s’il en est incapable, alors qu’il ne donne pas à un seul d’entre eux quoi que ce soit au détriment de l’autre.

 

Et Allah sait mieux.

Related Articles with L’équité entre les enfants est une obligation