L’état de Saba’

Site Team

Vers l’an 1000 av. J-C, apparait au Yémen l’état de Saba’ qui établit la ville de « Ma’rib » comme capitale. Le barrage, qui avait été construit par les yéménites pour stocker les eaux de pluie en vue de les utiliser en cas de besoin, fut à l’origine de l’âge d’or économique et agricole dont jouit l’état de Saba’.

 

Le Coran a d’ailleurs mentionné Saba’. Allah (I) a dit :

 لَقَدۡ كَانَ لِسَبَإٖ فِي مَسۡكَنِهِمۡ ءَايَةٞۖ جَنَّتَانِ عَن يَمِينٖ وَشِمَالٖۖ}
{كُلُواْ مِن رِّزۡقِ رَبِّكُمۡ وَٱشۡكُرُواْ لَهُۥۚ بَلۡدَةٞ طَيِّبَةٞ وَرَبٌّ غَفُورٞ
« Il y avait assurément pour la tribu de Saba’ un signe dans leurs habitats : deux jardins, l’un à droite et l’autre à gauche. « Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué et soyez-Lui reconnaissants : une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur ». [Sourate 34, v. 15]

La reine de Saba’ « Bilqîs » - qui épousa le prophète Sulaymân (u), y est également mentionnée. En effet, Allah (I) a dit :

فَمَكَثَ غَيۡرَ بَعِيدٖ فَقَالَ أَحَطتُ بِمَا لَمۡ تُحِطۡ بِهِۦ وَجِئۡتُكَ مِن سَبَإِۢ} بِنَبَإٖ يَقِينٍ ٢٢ إِنِّي وَجَدتُّ ٱمۡرَأَةٗ تَمۡلِكُهُمۡ وَأُوتِيَتۡ مِن كُلِّ شَيۡءٖ {وَلَهَا عَرۡشٌ عَظِيمٞ ٢٣

« Mais [la huppe] n’était restée (absente) que peu de temps et dit : « J’ai appris ce que tu n'as point appris; et je te rapporte de Saba’ une sûre nouvelle. J’ai trouvé qu’une femme était leur reine, que de toute chose elle avait été comblée et qu’elle avait un trône magnifique » ». [S.27 », v. 22-23]

 

Aux environs des années 200 av. J-C, suite à l’effondrement du barrage de Ma’rib, source de fertilité et donc de développement agricole, l’état de Saba’ disparut, poussant les yéménites à émigrer vers d’autres régions. La tribu « Al-Azd » -  dont sont issus les « Aws » et les « Khazraj » qui s’établirent à Médine et qu’on appellera après l’Islam « Al-Ansâr 1NdC : appelés également les Auxiliaires. » – fut parmi celles qui émigrèrent du Yémen.

 

Related Articles with L’état de Saba’