L’INCARNATION DE DIEU

Site Team

 

L’incarnation de Dieu…

Peut-être que le seul concept en commun que partagent la plupart des sectes chrétiennes à propos du but de la création de l’humanité est celui que Dieu se serait incarné en homme afin qu’Il puisse mourir aux mains des hommes pour les purifier du péché hérité d’Adam et de ses descendants. Selon eux, ce péché est si grand qu’aucun acte d’expiation ou de repentir ne pourrait l’effacer. Dieu est si bon que l’homme commettant des péchés ne peut se tenir devant Lui. En conséquence, seul le sacrifice de Dieu en personne pourrait sauver l’humanité du péché.

La croyance en ce mythe forgé par la main de l’homme est devenue le seul recours pour la délivrance, selon l’Église. En conséquence, le but de la création selon la vision chrétienne est devenu la reconnaissance du « sacrifice divin » et l’acceptation de Jésus Christ en tant que Dieu Souverain. Ceci peut se déduire à partir des mots suivants attribués à Jésus dans l’Évangile de Jean, « Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit. » [Évangile, 3:6]

Cependant, si ceci est vraiment le but de la création et la condition sine qua non pour la vie éternelle, pourquoi n’était-ce pas enseigné par l’ensemble des prophètes ? Pourquoi Dieu n’est-Il pas devenu un homme au temps d’Adam et de sa descendance donnant ainsi à l’humanité tout entière une chance égale de réaliser le but de leur existence et d’obtenir la vie éternelle ? Ou est-ce que ceux qui ont vécu avant Jésus avaient un autre but existentiel ?

Tous les gens aujourd’hui dont Dieu a décrété qu’ils n’entendront jamais parler de Jésus n’ont également aucune chance de remplir leur prétendu but de création. Il apparaît donc très clairement qu’un tel but est trop restreint pour correspondre au besoin de l’humanité.

Related Articles with L’INCARNATION DE DIEU