L’islam exige la justice entoutes circonstances, même sous la contrainte

Site Team

Essayer de convaincre les gens que les musulmans ne sont pas tous des terroristes, que les musulmanes ne sont pas opprimées ou encore que tous les musulmans ne sont pas de parfaits représentants de l’islam est devenu de plus en plus difficile.  Un musulman portant une barbe un peu longue est tout de suite soupçonné d’être en train de planifier une attaque quelconque.  Si une musulmane choisit de s’habiller de façon modeste, on prend pour acquis qu’elle a été forcée de se vêtir de la sorte.  La grande majorité des articles traitant de l’islam ou des musulmans, dans les journaux, sont négatifs ou tendancieux.


Et, dans cette atmosphère explosive, arrive le musulman lui-même.  Parfois, le musulman est son pire ennemi.  Il parle sans savoir de quoi il parle et sans soupeser les effets parfois catastrophiques de ses paroles.  Il lui arrive également de réagir de façon impulsive, sans avoir pris la peine de considérer l’ensemble de la situation, ou de réagir violemment aux propos biaisés ou aux préjugés sans réaliser que son comportement ne fait que confirmer ces préjugés.  Tous les musulmans ne sont pas de bons représentants de l’islam.


Nous vivons à une époque intéressante et, selon un vieux proverbe chinois ou, peut-être, un quelconque maître de la manipulation, il s’agit d’une bénédiction.  Les musulmans, pour leur part, appellent une telle époque une fitnah (période d’épreuves et de tribulations).  La vie file à toute vitesse, nous attirant vers l’inconnu, mais, étrangement, tout semble être du déjà-vu.  Car ce n’est pas la première fois de l’histoire que les musulmans sont les cibles de préjugés et de désinformation.  Mais même lorsque les mensonges et la désinformation s’empilent les uns par-dessus les autres, l’islam demeure comme l’or enterré sous terre; il gît là, paisiblement, silencieusement, et ne perd rien de sa beauté et de sa valeur.


La plus grande menace envers les musulmans, de nos jours, est la fameuse « guerre au terrorisme » et, parallèlement, la démonisation généralisée des musulmans.  Les médias concentrent toute leur attention sur les mauvais comportements de certains musulmans qui, la plupart du temps, ont une très mauvaise compréhension de leur religion.  La très grande majorité des 1,6 milliards de musulmans de par le monde, de même que la majorité de leurs érudits et leaders,  condamne les actes de terreur et le meurtre injustifiable de civils innocents.  Mais, malheureusement, il est douloureux de constater que l’islam est quasi invariablement impliqué dans la pensée et le comportement de certains criminels.


Les méfaits de certains musulmans sont souvent utilisés pour justifier ou encourager la haine envers d’innocents musulmans ou l’islam lui-même.  Encore et encore, on présente des versets du Coran hors contexte et on martèle que ces criminels suivent bel et bien l’islam alors qu’en réalité, cela ne saurait être plus éloigné de la vérité.  Pour comprendre la position de l’islam sur la violence et la guerre, on doit se référer aux sources originales de l’islam, soit le Coran et la sounnah authentique du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui).  Il est impossible de prendre au hasard un verset du Coran et de tenter de l’interpréter sans avoir au moins lu le verset qui le précède et celui qui le suit.  Parfaitement saisir la profondeur et la subtilité du Coran n’est possible que si l’on comprend également le contexte historique et la raison de la révélation de tel ou tel verset et que l’on connaît dans le détail la vie du prophète Mohammed.

 


Alors que dit l’islam, exactement, sur la violence et la guerre?

L’islam est une religion révélée par Dieu pour le bienfait de toute l’humanité et elle interdit totalement de causer du tort, de quelque façon que ce soit, à des êtres innocents.  Nul n’a le droit de porter atteinte à l’intégrité physique, matérielle ou morale d’autrui.  L’islam enseigne aux musulmans de traiter tout le monde avec bonté et respect, quels que soient leur religion, leur ethnie, leur couleur ou leur statut social.  L’islam interdit l’oppression et protège les droits de l’homme; il encourage les musulmans à vivre en paix et en harmonie et à se montrer justes, même envers leurs propres ennemis et en temps de guerre.  Il n’est jamais permis de tuer une personne qui ne se montre pas hostile ou avec qui un traité de paix a été signé.


 « Dieu ne vous interdit pas d’être bons et justes envers ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de votre religion et qui ne vous ont pas expulsés de vos demeures.  Car Dieu aime ceux qui traitent (les autres) de façon équitable. » (Coran 60:8)


Quand le prophète Mohammed envoyait ses compagnons sur le champ de bataille, il leur disait : « Allez-y au nom de Dieu et ne tuez jamais un vieillard, un enfant ou une femme.  Dites de bonnes paroles et faites le bien, car Dieu aime ceux qui font le bien. »[1]  Il leur disait également : « Ne tuez pas les moines dans les monastères » et « Ne tuez pas les gens qui sont assis dans des lieux de culte. »[2]  Une fois, après une bataille, le Prophète vit le corps d’une femme gisant au sol et il s’exclama : « Elle ne combattait pas contre vous; comment a-t-elle donc été tuée?! »

 

Cette façon de se comporter en temps de guerre fut appliquée diligemment par Abou Bakr, le leader des musulmans après la mort du Prophète.  Il dit : « Je vous ordonne dix choses : ne tuez pas de femmes ni d’enfants, ni de personnes âgées ni d’handicapés.  N’abattez pas d’arbres fruitiers.  Ne détruisez pas de lieux habités.  N’égorgez pas de moutons ni de chameaux, sauf pour vous nourrir.  Ne brûlez jamais d’abeilles et ne les forcez pas à se disperser.  Ne volez pas à même le butin et ne vous montrez pas lâches. »

 


Si un ennemi inflige du mal à des musulmans ou les contraint à sortir de leurs demeures ou à s’exiler, alors Dieu leur donne la permission de se défendre.  Mais même dans ce cas, Il insiste pour qu’ils se montrent justes et équitables.


« Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, mais n’initiez pas les hostilités.  Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs. (…)  Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de persécution et que la religion [et toute forme d’adoration soient dirigées] exclusivement vers Dieu.  Mais s’ils renoncent, alors qu’il n’y ait plus d’hostilités, sauf contre les oppresseurs. » (Coran 2:190-193)


 « Ô vous qui croyez!  Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Dieu et (soyez) des témoins équitables.  Et ne laissez point votre haine pour un peuple vous inciter à être injustes.  Soyez justes; cela est plus proche de la piété.  Et craignez Dieu, car Il sait parfaitement ce que vous faites. » (Coran 5:8)


Le message du Coran est clair : voler la vie d’un être innocent, sans aucune justification, est un grave péché.  Le Coran et la sounnah du Prophète sont tous deux empreints d’un grand sens de la justice et du pardon.  Le message de l’islam s’adresse à toute l’humanité et l’islam encourage la compassion et la sagesse dans la façon de traiter avec l’ennemi.  Quand des atrocités défiant l’entendement sont commises, il est important de garder à l’esprit que ce ne sont pas tous les musulmans qui représentent correctement l’islam.


 « C’est pourquoi Nous avons décrété, pour les enfants d’Israël, que quiconque tue une personne – à moins qu’elle n’ait commis un meurtre ou semé la corruption – c’est comme s’il avait tué tous les hommes.  Et quiconque sauve la vie d’une personne, c’est comme s’il avait sauvé tous les hommes. » (Coran 5:32)



Footnotes:

[1] Abou Daoud

[2] Imam Ahmad

Related Articles with L’islam exige la justice entoutes circonstances, même sous la contrainte

  • 4 - Morale de l’Etat

    Site Team

      4 - Morale de l’Etat : Comprend deux groupes d’enseignements : a - Le

    15/09/2011 504
  • L'Equité

    Site Team

      L'Equité :   Ce principe se trouve présent dans toutes les directives

    09/09/2011 451
  • La justice en islam

    Site Team

    Qu’est-ce que la justice? Du point de vue islamique, la justice signifie faire occuper à une chose

    01/03/2015 178