L'ORBITE DU SOLEIL

Site Team

L'ORBITE DU SOLEIL

 

Après le déplacement vers l'Apex, le Coran signale l'existence d'une orbite qui serait décrite par le soleil, qu’il prend soin de  différencier de la trajectoire lunaire : «  Il n'est pas donné au soleil d'atteindre la lune, ni à la nuit de devancer le jour, chacun de ces astres se mouvant dans une orbite qui lui est propre. » (Coran 36.40). Les deux astres ne sont pas régis par la même ordonnance qui leur impose de tourner autour de la terre, même si les apparences faisaient que les anciens étaient convaincus du contraire. Si la lune décrit des rotations en ce sens, ce que personne ne met en doute, le déplacement du soleil est par contre un mouvement apparent que le Livre Sacré a  démontré. Dans ce cas,  quel est cet autre mouvement dont la réalité est attestée sans équivoque ? C'est la question que se sont posés quelques orientalistes qui n'arrivaient pas à trouver dans les traités d'astronomie une réponse à l'énigme. Et qui conclurent un peu trop hâtivement (aidés en cela par leurs propres inclinations), à l'inexistence d'un mouvement solaire, quelles que soient ses coordonnées.

Mais le rejet systématique est parfois synonyme de partialité. L'étude de ce sujet permet de contester la validité des opinions exprimées avec légèreté. Car, même si les faits sont  prouvés, ils nécessitent  quelques rappels, pour étayer le raisonnement : La Galaxie ou Voie Lactée, vaste traînée blanche qui traverse le ciel est connue depuis des temps immémoriaux. Cependant, il fallut attendre le 18ème siècle pour voir l'Allemand Emmanuel Kant et l'Anglais Thomas Wright imaginer qu'elle représentait la projection sur la sphère céleste, d'un vaste disque plat, contenant le système solaire et toutes les étoiles  visibles. A la fin du 18ème siècle, c'est au tour de l'Allemand William Herschel de préciser que le Soleil n'occupe pas le centre de la Galaxie, contrairement à l'idée admise jusque-là. Au cours de l'année 1917, l'astronome américain Harlow Shapley évaluera à 100 000 années-lumière son diamètre et la représentera sous forme d'un disque possédant un bulbe central. La Voie Lactée constitue une entité dynamique  de quelques 200 milliards d'étoiles,  renfermant d'immenses nuages de poussière et de gaz. Le soleil occupe une position excentrée située à 30 000 années-lumière du centre, sur la bordure du bras d'Orion (un des bras de la Galaxie).

La Galaxietourne sur elle-même avec des vitesses différentes selon la distance par rapport au centre. En 1904, l'astronome danois, J. Kap­teyn a pu démontrer que le soleil participe aussi à ce vaste mouvement de rotation autour du centre galactique. A raison de 250 kilomètres par seconde, soit près d’un million de kilomètres à l'heure, il entraîne avec lui tout le système solaire et accomplit une révolution galactique, connue sous le nom d'année cosmique en 250 millions d'années environ. Au bout de cette période, l'astre solaire aura effectué un tour complet  de la Galaxie et parcouru une distance de quelque 200 000 années-lumière. Ce déplacement est le plus rapide de tous les mouvements connus du soleil.

Les révolutions continueront jusqu'à la fin des temps pour autant que la Galaxie garde sa structure et son unité. Tout au plus, en raison de l'expansion de l'univers, l'année cosmique va-t-elle s'allonger un peu plus. L'ensemble des rotations constitue ce que le Livre Sacré décrit comme un mouvement du soleil distinct de celui de la lune. Ainsi, se trouve confirmée la thèse coranique selon laquelle, l'astre solaire exécute des rotations sans fin, alors que les spécialistes n'avaient pu déceler aucune orbite avant le début du vingtième siècle. Ainsi  le Livre Sacré a permis de décrire les phénomènes essentiels qui commandent le fonctionnement du système solaire.

Cette représentation fait de la planète,  une sphère qui tourne sur elle-même et autour du soleil, que celui-ci possède un mouvement  qui n’est qu’apparent et qu’il accomplit des révolutions autour du centre galactique, alors que simultanément il se dirige vers un point du ciel connu sous le nom d'Apex. Enfin, tout ce vaste ballet est animé d'un autre mouvement plus imperceptible, découlant de l'expansion de l'univers, lequel a été impulsé au moment du Big bang et que l'ensemble de la Création doit se recontracter à la fin des temps !!! Non, il ne s’agit pas  de têtes de chapitres d'un ouvrage d'astronomie, mais la teneur du Coran Sacré, communiqué au Dernier des Prophètes, afin que l'humanité, ne soit pas dans le doute sur son authenticité. De telles connaissances n'étaient pas accessibles à l'époque et l’apport cumulé de tous les savants n'aurait jamais permis d'arriver à  des constatations aussi conformes à la réalité. Mais quoi de plus naturel que l'expression de toute la Vérité, lorsque Se manifeste le Verbe Sacré du Créateur de l'univers ?

 

Related Articles with L'ORBITE DU SOLEIL