L’origine commune des hommes

Site Team

« Ô hommes!  Craignez votre Seigneur, qui vous a créés d’un seul être et qui a créé, à partir de celui-ci, sa compagne; puis de [l’union de] ces deux-là, Il a fait proliférer de tous côtés une multitude d’hommes et de femmes.  Craignez Dieu, au nom duquel vous exigez (vos droits) les uns des autres; et craignez de rompre les liens du sang.  Certes, Dieu vous observe parfaitement. » (Coran 4:1)

Dieu s’adresse à tous les hommes et leur rappelle l’importance d’être conscients de Son existence, de Sa présence.  Il leur rappelle également une réalité qu’ils oublient trop facilement : leurs origines terrestres.  Tous les êtres humains ont un seul Dieu (leur Créateur), un père (Adam) et une mère (Ève).  Les maux de la modernité pourraient commencer à se résorber si seulement les êtres humains se rappelaient leur origine commune.

Les êtres humains ne sont pas apparus sur cette terre de leur propre gré.  Quelqu’un d’autre a voulu qu’ils l’habitent.  Quelqu’un d’autre a souhaité leur existence et a préparé la terre, le soleil, etc, pour rendre possible la vie.  Si seulement les gens se rappelaient ces simples faits, ils s’engageraient déjà dans la bonne voie.  Celui qui a créé l’existence humaine connaît à la perfection les forces et les faiblesses de l’homme.  Si les hommes reconnaissaient ce fait, ils se soumettraient à Celui à qui ils doivent leur existence.

Tout comme les êtres humains sont apparus par la force de la volonté du seul et unique Dieu, ils descendent également des mêmes ancêtres.  Si les gens comprenaient cela, le racisme, le sentiment de supériorité ethnique et l’exploitation d’autrui cesseraient.  Les hommes, frères les uns des autres, cesseraient de se battre et de s’entretuer.  Ils comprendraient qu’ils ont un Créateur commun, développeraient une conscience de Son existence et ne violeraient plus injustement les droits de leurs semblables.  Ils ne se diviseraient plus en castes et ne laisseraient plus la race, la couleur de la peau ou la nationalité déterminer la supériorité ou l’infériorité d’une personne.

Si seulement les hommes réalisaient qu’une seconde âme fut créée à partir de la toute première pour en faire sa compagne et pour que se multiplient les hommes et les femmes sur terre, ils auraient plus de respect pour les femmes.  Ces dernières n’auraient pas eu à passer à travers des siècles d’oppression et on ne les aurait pas considérées comme des êtres humains de seconde classe.  Malheureusement, en tentant, plus tard, de corriger ce tort, les hommes en on créé un deuxième.  Ils ont oublié qu’une âme a été créée pour être la compagne de la première, que la femme et l’homme se complètent l’un l’autre.  Alors depuis des décennies, ils se sont lancés dans une guerre des sexes où les uns tentent de démontrer leur supériorité sur les autres alors qu’en réalité, ils ont été créés comme compléments les uns des autres.

Dieu a conçu le tissu social des hommes en le fondant sur la famille.  S’Il avait voulu, Il aurait pu créer, à l’origine, plusieurs familles plutôt qu’Adam et Ève uniquement.  Mais Il fait ce qu’Il veut et Il a décidé de multiplier les hommes à partir d’eux.  L’islam considère la famille comme le fondement naturel d’une société morale.  Une famille est constituée d’un homme et d’une femme unis de façon légale, ainsi que de leurs enfants; elle constitue un cadre où l’homme et la femme jouent chacun un rôle essentiel; s’ils respectent leurs rôles, cela contribuera à garder la famille intacte et augmentera ses chances de connaître une vie paisible.

Dans la dernière partie du verset cité ci-haut, Dieu rappelle aux homme qu’ils doivent Le craindre, Lui au nom de qui ils font des serments d’allégeance et se demandent mutuellement des faveurs, de faire le bien et de demeurer à l’écart des mauvaises actions.

Enfin, le verset se termine par un rappel à l’effet que Dieu nous observe en tout temps et qu’Il voit tout, les petites choses comme les grandes.  Rien n’échappe à Sa vue ni à Sa connaissance.  Savoir que Dieu nous observe en tout temps nous aide à prendre conscience de Sa présence.

Related Articles with L’origine commune des hommes