La chute de Gog et Magog

Site Team

Lorsque Gog et Magog auront repoussé les musulmans jusque dans leurs forteresses et leurs refuges, et lorsqu’ils verront le sang sur leurs armes retombées du ciel, ils y verront un présage de leur victoire imminente sur les musulmans.  Mais, ce soir-là...

« Jésus et ses compagnons prieront Dieu, et Dieu enverra contre Gog et Magog des vers qui s’attaqueront à leurs cous; et, au matin, ils seront tous morts. »  (Sahih Mouslim)

Mais dans leurs forteresses, les musulmans, ignorant la mort de leurs ennemis, demanderont un volontaire, parmi eux, pour sortir en reconnaissance.  Le volontaire, sachant qu’il mourra probablement, sortira et aura la surprise de les trouver tous morts, empilés les uns sur les autres.  Revenant en courant vers les siens, il criera : « Ô musulmans!  Réjouissez-vous!  Dieu nous a suffit contre nos ennemis! »[1]

Quand Jésus et ceux qui s’étaient réfugiés sur le Mont Tour avec lui descendront, ils verront la même scène : des milliers de cadavres entassés desquels exhalera la terrible puanteur des corps en décomposition.  Conscient des dangers pour la santé des survivants, Jésus priera à nouveau Dieu et Celui-ci enverra sur terre d’énormes oiseaux qui soulèveront les cadavres et les jetteront dans la mer, là où le soleil se lève.

Par la suite...

Par la suite, Dieu enverra sur terre une très forte pluie qui tombera quarante jours durant et qui pénétrera tout en profondeur.  Contrairement au déluge,[2]  cette pluie torrentielle sera bénéfique, car...

« La terre sera lavée jusqu’à ce qu’elle ait l’apparence d’un miroir.  Dieu ordonnera alors à la terre : « Fais sortir tes fruits et rétablis tes bienfaits. »

Les musulmans laisseront leur bétail sortir pour paître à nouveau et leurs bêtes engraisseront plus rapidement qu’avec aucune des nourritures qu’ils avaient absorbées par le passé.[3]  Les vergers produiront des fruits d’une taille et d’une qualité jamais vues auparavant et les bêtes produiront en quantité du lait de qualité supérieure, et il y en aura tant qu’aucun individu n’en manquera jamais.[4]

Les bienfaits jusque-là insoupçonnés de la venue de Gog et Magog seront donc l’extermination des mécréants, qui laisseront la terre à une nation composée uniquement de croyants, de la nourriture en abondance et une véritable paix universelle.  Durant une certaine période de temps, les richesses seront si abondantes que les gens n’arriveront plus à trouver de pauvres à qui payer la zakat (charité annuelle obligatoire).[5]  Abou Hourayrah a rapporté que le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« ...Et il n’y aura pas de jizya.  L’argent sera si abondant que nul n’en acceptera (en charité). »  (Sahih al-Boukhari)

Par contre, moins bénéfique sera la réduction du nombre d’hommes, provoquant un déséquilibre majeur entre les sexes.  À cause de la guerre, les femmes seront beaucoup plus nombreuses, comme ce fut le cas à la fin de la deuxième Guerre mondiale.



[1] Mousnad Ahmad.

[2] Le déluge envoyé au peuple de Noé.

[3] Mousnad Ahmad.

[4] Sahih Mouslim.

[5] Ibid.

Related Articles with La chute de Gog et Magog