La cinquième forme

Site Team

La cinquième forme d’ingratitude [envers les parents] consiste à « trainer les pieds » lorsqu’il s’agit d’assouvir leur besoins. Ce qui est réprimable dans cela est de voir le père ou la mère demander à leur enfant pour un besoin dont ils l’ont chargé [et de voir] qu’il cherche toutes sortes d’excuses puis remet à plus tard l’exécution de cet ordre…Et cela se répète continuellement jusqu’à ce qu’ils se lassent de lui demander son aide.

On trouve même que certains ingrats ne se contentent pas seulement de ne manifester aucun égard pour l’accomplissement du besoin de leurs parents. Ceux s’irritent même de ce qu’on leur impose. Ceci est d’autant plus observable lorsqu’ils ont d’autres frères et sœurs. L’un d’entre eux s’irrite de l’ordre que lui ont donné ses parents à l’exclusion de ses frères et il se peut même qu’il cherche à négocier avec eux en disant : « Pourquoi est-ce que tu n’as pas chargé mon frère untel de faire cela ? Et pourquoi est-ce que mon frère untel n’y va pas à ma place ? Et pourquoi est-ce que c’est toujours moi qui doit faire des allers-retours et pas eux ? »...ou d’autres paroles similaires que la religion et la noblesse de caractère n’autorisent nullement envers les parents.

Or à cause de cela, il se prive d’un très grand bien et commet un immense péché. Il aurait dû se montrer satisfait de ce dont ses parents l’ont chargé et se mettre à leur disposition en faisant don de soi, de son temps et de son argent pour les servir et prendre soin de leurs affaires. Et ceci est certes d’une meilleure et plus grande récompense.

 

Related Articles with La cinquième forme