La croyance en la Trinité

Site Team

 

La croyance en la Trinité
 
 
 
Les diverses tendances chrétiennes croient en un Dieu Unique quant à Son Essence mais Il est triple quant à ses hypostases. Chacune de celles-ci a sa propre fonction et sa singularité. Le Père a créé le monde, le Fils sauve l’humanité et absout ses péchés et l’Esprit Saint se charge d’affermir l’homme sur l’équité et de le conduire vers la nouvelle re-naissance spirituelle.
 
Tertullien (vers 155-225) fut le premier homme à introduire l’idée de la Trinité, comme le précise le dictionnaire de la Bible. Les croyants chrétiens qui se sont fortement opposés à cette notion ont été nommés par l’Eglise les hérétiques. La Trinité était la cause de violentes querelles entre les deux antagonistes et provoqua la convocation de nombreux conciles qui promulguèrent plusieurs excommunications ecclésiastiques. Beaucoup de pères de l’Eglise furent accusés d’hérésie et « La plupart de ceux qui furent taxés d’hérétiques figuraient parmi les maîtres les plus vertueux et les meilleurs.[1]» Ces hommes intègres que certains de nos contemporains considèrent comme hérétiques ont refusé d’admettre certaines idées et certaines philosophies qui commençaient à ronger l’Eglise. Ils restèrent sur leurs positions et ils ne s’écartaient point des Livres Sacrés, bien naturellement. En effet, ces livres ne renferment pas de convictions concernant la déification de l’Esprit Saint mais c’est bien le contraire que l’on y trouve. En vérité, c’est ce motif qui a poussé les premiers Chrétiens à rejeter des idées comme l’Incarnation, l’éternité du Fils et l’égalité des hypostases.
 
Cette hostilité faiblit, se dissipa et finit par succomber sous l’effet des excommunications de l’Eglise d’une part, et le marteau et l’enclume de l’empire romain, d’autre part. Ce dernier a facilité l’organisation puis la convocation des conciles qui ont adopté des questions graves comme la déification du Messie et le concept de la Trinité. C’est au cours du concile de Nicée que la déification du Christ fut votée et celui de Constantinople a déifié l’Esprit Saint.
 
 
------------
 
[1]) Histoire de la pensée chrétienne de l’évêque et Dr Jean Djardjesse El-Khoudhrî – Pages : 3/21.

Related Articles with La croyance en la Trinité