La deuxième forme

Site Team

La deuxième forme d’ingratitude [envers les parents] consiste à manifester de la mauvaise humeur [ou à froncer les sourcils] lorsqu’on les rencontre. Or ces mêmes enfants, lorsqu’ils rencontrent leurs amis, s’empressent de leur sourire et de leur manifester de la joie, et font tout ce qu’ils peuvent pour être les premiers à le faire. Et voilà que cette bonne mine disparaît totalement ou en grande partie lorsqu’ils rencontrent leurs parents ou l’un d’entre eux.

Le prophète (e) a dit : « Que tu rencontres ton frère avec un visage radieux est une bonne action ».

Et il (e) a également dit : « Ton sourire envers ton frère est une aumône ».

Et si le fait de sourire aux musulmans est une aumône, alors en faire de même avec les parents est une aumône, un acte de piété et de bonté envers eux.

En outre, il est incompréhensible de voir que certains simulent et exagèrent leur sourire aux autres lorsqu’ils les rencontrent, alors que cela leur pèse lorsqu’il s’agit de leurs parents. Or ils auraient du s’appliquer à les rendre heureux par quelque moyen que ce soit. Et il est probable que le sourire et la bonne humeur soient parmi les facteurs les plus enclins à susciter la joie dans l’esprit des parents.

Related Articles with La deuxième forme