La foi en les Anges

Site Team

La foi en les Anges
 

Les Anges sont des créatures invisibles, créées de lumière, qui adorent Allah I ; ils n’ont aucune caractéristique de la seigneurie ou de la divinité. Allah I les a créés de telle sorte qu’ils soient complètement soumis à Son ordre, et leur a donné la force de l’appliquer. Allah I dit : (A Lui seul appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre. Ceux qui sont auprès de Lui [Les Anges] ne se considèrent point trop grands pour L’adorer et ne s’en lassent pas. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s’interrompent point. )[1]

Ils sont très nombreux et seul Allah I connaît leur nombre exact. Dans Sahih Al Boukhari et Sahih Mouslim, dans le récit de l’ascension nocturne, Anas t nous rapporte qu’on montra au Prophète r, Al Baïtoul Ma’mour [la Maison Fréquentée] au ciel, dans lequel soixante-dix mille Anges font la prière chaque jour, en précisant que ceux qui en sortent n’y reviennent plus, (et donc que les Anges qui fréquentent ce lieu se renouvellent constamment).

 

La foi en les Anges comporte quatre points :

1-  La foi en leur existence

2- La foi en ceux d’entre eux dont nous connaissons les noms tels que Jibril [Gabriel] ; quant à ceux dont nous ignorons les noms, nous croyons en eux de façon générale.

3- La croyance en celles de leurs caractéristiques que nous connaissons, comme les caractéristiques de Jibril ; en effet, le Prophète r nous a informés qu’il l’a vu sous sa forme dans laquelle il a été créée et qu’il avait six cents ailes qui couvraient le ciel.

Un Ange peut se métamorphoser sur ordre d’Allah pour prendre la forme humaine, comme cela est arrivé à Jibril lorsque Allah I l’envoya à Marie et qu’il se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait, et aussi lorsqu’il vint auprès du Prophète r pendant qu’il était assis avec ses Compagnons. Il vint sous la forme d’un homme aux habits très blancs, aux cheveux très noirs, sur lequel les traces du voyage n’étaient pas visibles et que personne parmi les Compagnons ne connaissait. Il s’assit auprès du Prophète r, appuya ses genoux contre ses genoux, mit ses mains sur ses cuisses et interrogea le Prophète r au sujet de l’Islam, de la foi, de la perfection, de l’Heure (de la Résurrection) et de ses signes précurseurs ; le Prophète r répondit et il s’en alla. Puis le Prophète r dit : « C’est Jibril ; il est venu vous enseigner votre religion »[2].

De même, les Anges qu’Allah I envoya à Ibrahim [Abraham] et Lot avaient pris l’apparence d’êtres humains.

4-  La foi en celles de leurs œuvres que nous connaissons et qu’ils accomplissent sur ordre d’Allah I, comme Sa glorification et Son adoration jour et nuit sans fatigue ni répit.

Certains d’entre eux peuvent avoir des fonctions particulières par exemple :

Jibril [Gabriel] qui est chargé de la révélation faite de la part d’Allah I. Allah l’envoie avec cette révélation aux Prophètes et Messagers.

Mikaël qui est chargé de la pluie et des plantes.

Isrâfil qui est chargé de souffler dans la Trompe lorsque sonnera l’Heure de la résurrection des morts.

 

L’Ange de la mort qui est chargé de recueillir les âmes au moment de la mort.

Mâlik qui est le gardien de l’Enfer.

Les Anges chargés des fœtus dans les matrices : au quatrième mois de grossesse,  Allah U envoie au fœtus un Ange et ordonne à ce dernier d’écrire sa richesse, le terme de sa vie, et ses œuvres, s’il sera malheureux ou heureux.

Les Anges chargés d’enregistrer et d’écrire les œuvres des fils d’Adam : Chaque personne a deux Anges : l’un à sa droite et l’autre à sa gauche.

Les Anges chargés d’interroger le mort : lorsque ce dernier est placé dans la tombe, deux Anges viennent le questionner au sujet de son Seigneur, de sa religion et de son Prophète.

 

La foi aux Anges apporte d’importants bienfaits aux croyants, parmi lesquels :

1- La connaissance de la grandeur d’Allah I, de Sa puissance et de Son pouvoir, car la grandeur d’une créature témoigne de la grandeur de son Créateur.

 

2- La reconnaissance envers Allah I pour l’attention qu’Il accorde aux fils d’Adam, car Il a chargé certains de ces Anges de leur protection, de l’écriture de leurs œuvres et de bien d’autres choses dans leur intérêt.

3- L’amour des Anges pour l’adoration d’Allah I qu’ils accomplissent.

Des gens parmi ceux qui se sont écartés du droit chemin nient le fait que les Anges soient des corps, et prétendent qu’ils sont des forces du bien potentielles chez les créatures. Il s’agit là d’une dénégation du Livre d’Allah I, de la Sunna de Son Prophète r et du consensus des musulmans.

Allah I dit : ( Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois, ou quatre ailes. ) [3] .

(Si tu voyais, lorsque les Anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières.) [4].

(Si tu voyais les injustes lorsqu’ils seront dans les affres de la mort, et que les Anges leur tendront les mains (disant) : Laissez sortir vos âmes.) [5].

(Quand ensuite la frayeur se sera éloignée de leurs cœurs, ils diront : “Qu’a dit votre Seigneur ? ” Ils répondront : “La Vérité ; c’est Lui le Sublime, le Grand.”) [6].

Et Allah U dit parlant des gens du Paradis :     (De chaque porte, les Anges entreront auprès d’eux : “Paix sur vous, pour ce que vous avez enduré ! Comme est bonne votre demeure finale ! ” ) [7].

Dans Sahih Al Boukhari d’après Abû Houreira t, le Prophète r a dit : « Lorsque Allah aime un de Ses serviteurs, Il appelle Gabriel (et lui dit) : « Allah aime untel ; aime-le aussi », et Gabriel aime cet homme. Puis, Gabriel s’écrie aux habitants du ciel : « Allah aime untel ; aimez-le », et les habitants du ciel aiment cet homme ; ensuite, on impose son affection aux gens de la terre. » 

Toujours dans Sahih Al Boukhari d’après Abû Houreira t, l’Envoyé d’Allah r a dit : « Lorsque vient le jour du vendredi, les Anges se tiennent à chacune des portes de la mosquée, et inscrivent les fidèles dans l’ordre où ils arrivent. Puis, lorsque l’imam s’assied, ils ferment leurs registres, et viennent écouter le rappel. »

Ces textes sont clairs sur le fait que les Anges sont des corps, et non des forces abstraites, comme l’ont prétendu ceux qui se sont déviés de la voie droite. Les musulmans sont unanimement d’accord sur ce qui ressort de ces textes.

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Al Anbiyâ, 19-20.

[2] Rapporté par Mouslim.

[3] Fatir, 1.

[4] Al Anfal, 50.

[5] Al An’am, 93.

[6] Saba’, 23.

[7] Ar-Ra’d, 23-24.

Related Articles with La foi en les Anges