LA JUSTICE SUPREME

Site Team

 

La justice suprême

Dans le jugement de l’humanité à la fin du monde, les attributs de justice suprême et d'équité de Dieu deviennent également manifestes. Sur la base de sa science infinie, Dieu aurait pu créer tous les membres de la race humaine devant vivre sur terre et immédiatement placés certains d’entre eux au paradis et en enfer pour d'autres. Avant de créer l’homme, Dieu savait déjà quels choix ils feraient dans cette vie, quelles provisions et opportunités Il leur donnerait, et dans quel état de croyance ou de mécréance ils mourraient.

En conséquence, dans un sens il peut être dit que certaines gens aient été créés pour le paradis et d’autres pour l’enfer. ‘Âicha, l'épouse du Prophète Muhammad (paix et bénédictions de Dieu sur lui), l’a cité en disant :

« Ne sais-tu pas que Dieu a créé le paradis et l’enfer, et qu’Il a créé des habitants pour chacun ? »

Si Dieu avait mis directement ceux destinés pour le paradis au paradis, ils n’auraient point tergiversé à propos de la décision de Dieu. Ceux qui sont au paradis auraient accepté avec joie une vie éternelle de plaisir suprême et auraient été reconnaissants de ne pas avoir été mis en enfer.

Cependant, ceux qui auraient été mis directement en enfer se seraient demandés pourquoi. Ils auraient ressenti un sentiment d’injustice dû à leur ignorance de ce qu’ils auraient fait s’ils avaient vécu sur terre. Ceux de l’enfer auraient protesté sans relâche et dit que si une chance leur avait été donnée de vivre sur terre, ils auraient cru et accompli de bonnes œuvres.

En conséquence, Dieu permet aux êtres humains de vivre leurs vies sur terre et d'accomplir tous les choix qu'ils feront, afin que quiconque entrant en enfer sache qu’il a choisi l’enfer de son propre gré. Ils reconnaîtront (au jour du jugement) ainsi la miséricorde de Dieu dans leurs vies et admettront leurs péchés lorsqu'ils ont rejeté Ses signes et Sa guidée. Et ils accepteront Son jugement comme étant juste et au-delà de tout reproche. Cependant, ils vont tout de même encore implorer pour qu’une nouvelle chance leur soit donnée de faire le bien dans ce monde, comme Dieu dit dans le Chapitre As-Sajda du Quran :

« Si tu voyais alors les criminels [comparaître], têtes basses devant leur Seigneur ! « Notre Seigneur, Nous avons vu et entendu, renvoie-nous donc afin que nous puissions faire du bien, nous croyons (maintenant) avec certitude. » [Quran, 32:12]

Cependant, si Dieu devait les renvoyer dans ce monde en leur ayant fait oublier ce qu’ils ont vu de l’enfer, ils choisiraient une nouvelle fois le mal et se retrouveraient en enfer comme auparavant. Dieu a parlé à ce propos dans le Chapitre Al-An’am :

« Or, s’ils s’étaient rendus [à la vie terrestre], ils reviendraient sûrement à ce qui leur était interdit. Ce sont vraiment des menteurs. » [Quran, 6:28]

Related Articles with LA JUSTICE SUPREME