La mort est-elle une disparition ?

Site Team

question 41


La mort est-elle une disparition ?

La mort n'est pas une disparition pour l'homme. C'est un transfert vers la demeure de l'au-delà, qui est la vérité. La mort déconnecte la relation entre le cadre de ce monde et le corps présent dans ce cadre. Quand la connexion entre le corps et l'esprit est coupée et que l'esprit entre en contact avec les images de l'au-delà, c'est le moment de la mort ; le voile qui était devant ses yeux est ôté. L’agonisant réalise alors que la mort, contrairement à ce qu'il pensait, n'est pas une disparition. De même qu'il commence chaque matin par s'éveiller du sommeil, il commencera sa vie dans l'au-delà, ressuscité après sa mort. Ce verset le proclame : "C'est Lui qui donne la vie et qui fait mourir. Lorsqu'Il a décrété une chose, Il lui dit : "Sois !" et elle est" (Coran, 40 : 68). Le transfert de l'homme vers l'au-delà se produit sur un seul ordre de ce type prononcé par Dieu.

 question 42


Que ressent-on au moment de la mort ?

Ceux qui commettent des mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, au cours de leur vie et après leur mort ? Comme ils jugent mal ! (Coran, 45 : 21)

Le Coran a décrit en détail le déroulement de la mort spirituelle de l'homme, et la différencie clairement de la mort clinique du corps. Il est établi que certains événements se produisent au moment de la mort. Ils sont vus par les mourants mais non par les autres.

Par exemple, un incroyant qui n'a pas été capable de faire une juste estimation de l'existence de Dieu semblerait être mort paisiblement durant son sommeil. Mais, en réalité, son esprit, qui fait la transition vers une autre dimension éprouve une grande douleur lors de la mort. Ou, au contraire, l'esprit d'un croyant que l'on pense dans la souffrance est en fait sorti en douceur de son corps par les anges, comme cela est relaté dans les Ecritures.

Les événements expérimentés respectivement par les incroyants et les croyants durant leur mort, sont très différents. Dans le Coran, la mort des incroyants est évoquée ainsi :

Leurs esprits seront pris pendant qu'on les frappera dans le dos et au visage.
Ils souffriront les affres de la mort.
Les anges leur apporteront la nouvelle d'un tourment éternel.
Leurs esprits seront retirés de leurs corps.

Alors que pour les croyants :

Leurs esprits seront retirés de leurs corps en douceur.
Ils seront accueillis par les anges avec bienveillance et compliments.
Lorsque les anges prendront leurs esprits, ils leur donneront des nouvelles du paradis.

question 43


L'univers est-il mortel aussi ?

Dieu l'affirme : à côté de toutes les choses créées dans l'univers, l'univers lui-même mourra aussi. Tous les animaux meurent, toutes les plantes meurent, tous les gens meurent. Les planètes meurent aussi, de même que les étoiles et le soleil. Tous les êtres matériels mourront le jour de la résurrection et seront anéantis. Le jour de la résurrection, qui apportera la mort de l'univers, sera un événement plus important que tout ce que l'homme a connu jusqu'alors. Voici comment cet événement est décrit dans le Coran :

Mais devant cela l'homme veut  rester rebelle. Il demande : "Quand donc viendra le Jour de la Résurrection ?"
Lorsque la vue sera éblouie,
Lorsque la Lune disparaîtra,
Lorsque le Soleil et la Lune seront réunis.
Ce jour-là, l'homme dira : "Où fuir ?"
Mais non ! Il n'existe aucun refuge !
Ce jour-là, le retour se fera vers ton Seigneur ;
Ce jour-là, l'homme sera informé de tout ce qu'il aura fait. (Coran, 75 : 13)

question 44


Toutes les personnes qui auront vécu jusqu'au Jour de la Résurrection connaîtront-elles cela, ou bien seulement celles qui seront en vie à ce moment-là ?

Le Jour de la Résurrection commencera par la sonnerie de la trompette. Dans un grand séisme et un grondement assourdissant, tous les habitants de la terre réaliseront qu'ils auront à faire face à un horrible désastre. La terre et les cieux seront déchirés et l'univers physique mourra. Aucun être vivant ne restera sur terre. Quand la trompette sonnera une seconde fois, les gens seront ressuscités et sortiront de leurs tombes (Coran, 39 : 39-68).

Toutes les personnes créées seront témoins des événements qui se produiront après la résurrection.

Cependant, Dieu affirme qu'Il maintiendra les croyants en sécurité et en paix, et les soulagera de la crainte du Jour de la Résurrection :

Ceux qui viendront en ce jour avec une bonne action recevront mieux encore. Ils seront à l'abri de toute frayeur. (Coran, 27 : 89)

question 45


Quel genre de jugement y aura-t-il le Jour du Jugement ?

Le Jour du Jugement, chacun sera jugé individuellement. Lors de la première étape du jugement, tout ce que l'on aura fait durant sa vie sera montré, sans rien y retrancher :

Même si c'était l'équivalent d'un grain de moutarde et que cela fût caché dans un rocher ou dans les cieux, ou sur la terre, Dieu le présentera en pleine lumière. – Dieu est subtil et bien informé – (Coran, 31 : 16)

Rien de ce que l'on aura fait ne restera secret.

On peut oublier ce que l'on a fait dans le monde durant cette vie, mais Dieu n'oublie aucune de nos actions et les présentera devant nous le Jour du Jugement. En même temps, la balance de la justice, qui pèse les bonnes et les mauvaises actions humaines, sera apportée, et personne ne sera lésé, fut-ce le poids du plus petit atome. Pendant le jugement, l'être humain entendra, sa vue et sa peau témoigneront contre lui, et tous ceux qui ont été témoins de ce qu'il a fait dans la vie de ce monde apporteront leur témoignage. Les incroyants seront conduits en enfer après un jugement redoutable. Mais les croyants auront un procès léger, après quoi ils entreront au paradis avec toute la joie et toute l'exaltation d'une grande victoire.

question 46


Peut-on endosser la responsabilité des péchés d'un autre ?

Dieu affirme dans le Coran que chacun devra rendre compte de ce qu'il a fait. Chacun sera amené à voir ce qu'il a fait dans le monde, un par un, et personne ne pourra aider autrui. Cette vérité est ainsi relatée dans le Coran :

Nul homme ne portera le fardeau d'un autre. Si quelqu'un de surchargé (de péchés),  se plaint de son fardeau, personne ne l'aidera à le porter, même s'il appelle un de ses proches. (Coran, 35 : 18)

question 47


Les êtres humains pourront-ils compenser ce qu'ils ont fait lorsqu'ils verront la vérité dans l'au-delà ?

Ce jour-là, il sera impossible de compenser quoi que ce soit. Croire après la mort ne mènera personne au succès. Comme cela est également indiqué dans le Coran, le Jour du Jugement, les incroyants supplieront qu'on leur permette de faire tout ce qui leur avait été demandé, mais plus rien ne sera accepté d'eux. Ils souhaiteront retourner vers le monde et accomplir des actions justes, mais leurs souhaits seront refusés. Lorsqu'ils réaliseront qu'il n'y a aucune possibilité d'expiation, les incroyants ressentiront un regret insupportable. Les sentiments de désespoir et de regret éprouvés ne seront comparables à rien de ce monde, parce que les incroyants réaliseront qu'ils vivront le châtiment de l'enfer pour toujours, sans le moindre espoir de s'échapper :

Si tu les voyais !... Ils diront, quand ils se tiendront debout devant le feu : "Hélas ! Si nous pouvions être ramenés sur la terre pour ne plus traiter de mensonges les signes de notre Seigneur et nous trouver au nombre des croyants." Ils parleront ainsi parce qu'on leur montrera clairement ce qu'ils cachaient auparavant. Mais s'ils étaient ramenés sur la terre, ils reviendraient à ce qui leur était interdit. Ce sont des menteurs ! Ils disent : "Seule existe notre vie de ce monde ; nous ne ressusciterons pas !" Si tu les voyais !... Leur Seigneur dira, lorsqu'ils se tiendront debout devant Lui : "Ceci n'est-il pas la vérité ?" Ils répondront : "Oui, par notre Seigneur!" Il dira : "Goûtez donc le châtiment, pour prix de votre incrédulité." (Coran, 6 : 27-30)

question 48


Quel genre d'endroit est l'enfer ?

Pour les incroyants, l'enfer est le lieu où toutes sortes de douleurs, de tourments et de punitions, qui dureront éternellement. Dans le Coran, il est dit de l'enfer :

L'enfer demeure aux aguets, refuge pour les transgresseurs. Ils y demeureront pendant des siècles successifs. Ils n'y goûteront ni fraîcheur ni breuvage, hormis une eau bouillante et un pus comme rétribution équitable. (Coran, 78 : 21-26)

question 49


Que disent les versets du Coran au sujet de l'enfer ?

Les versets du Coran relatent qu'il y a littéralement une vie en enfer. Mais c'est une vie où toutes sortes d'humiliations, de souffrances, de hontes, de tortures physiques et psychologiques sont éprouvées.

Les normes de la vie de ce monde ne permettent pas de comprendre le châtiment de l'enfer. Les incroyants subiront un grand châtiment à tous égards, à la fois physiquement et spirituellement. De plus, il n'y aura jamais aucune interruption ni aucune diminution dans ce châtiment :

Mais non !... Voici un brasier : il arrache les membres ; il appelle celui qui a reculé et qui a tourné le dos, celui qui amassait et qui thésaurisait. (Coran, 70 : 15-18)

question 50


Quel genre d'endroit est le paradis ?

Le paradis est un lieu où ceux qui ont observé les règles énoncées dans les versets du Coran, obéi à Dieu et mené leur vie en vue de Son agrément vivront éternellement dans le bonheur, et posséderont tout ce qu'ils veulent. Au paradis, l'homme sera capable de se réjouir instantanément de toutes les beautés auxquelles il pense et faire tout ce qu'il désire, quelque soit son désir. Le paradis contient tout ce que l'âme humaine peut désirer, tout ce qui la réjouit, et plus encore. La généreuse récompense que les croyants y recevront est relatée dans ces versets :

"Ô Mes serviteurs ! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd'hui ; vous ne serez point affligés, ceux qui croient en Nos signes et sont musulmans ; entrez au paradis, vous et vos épouses, on vous y fera plaisir." On  fera circuler parmi eux des plats d'or et des coupes ; et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux. Vous y demeurerez éternellement. Tel est le paradis qu'on vous fait hériter pour ce que vous faisiez. (Coran, 43 : 68-72)

question 51


Qui ira au paradis ?

... Dieu a inscrit la foi dans leurs cœurs et Il les a fortifiés par un Esprit émanant de Lui. Il les fera entrer dans des jardins où coulent les ruisseaux. Ils y demeureront immortels. Dieu est satisfait d'eux, ils sont satisfaits de Lui. Tels sont les partisans de Dieu. Les partisans de Dieu ne sont-ils pas les gagnants ? (Coran, 58 : 22)

Certaines autres qualités des croyants auxquels Dieu a promis le paradis sont évoquées dans les versets suivants :

Ceux qui croient et qui font le bien (Coran, 2 : 25),
Ceux qui craignent leur Seigneur (Coran, 3 : 15),
Ceux qui maîtrisent leur colère (Coran, 3 : 134),
Ceux qui ne persistent pas sciemment  dans le mal qu'ils ont fait (Coran, 3 : 135),
Ceux qui obéissent à Dieu et à Son prophète (Coran, 4 : 13),
Ceux qui s'acquittent de la prière (çalat), qui font l'aumône (zakat), ceux qui croient aux prophètes de Dieu, les respectent et les assistent (Coran, 5 : 12),
Ceux qui sont sincères (Coran, 5 : 119),
Ceux qui font le bien (Coran, 10 : 26),
Ceux qui sont humbles devant leur Seigneur (Coran, 11 : 23),
Ceux qui se repentent (Coran, 19 : 60),
Ceux qui respectent les dépôts confiés ainsi que leurs engagements (Coran, 23 : 8),
Ceux qui s'acquittent de leurs prières (çalat) (Coran, 23 : 9),
Ceux qui devancent les autres par leurs bonnes actions (Coran, 35 : 32),
Ceux qui se repentent vers Dieu dans un repentir sincère (Coran, 50 : 32),
Ceux qui redoutent le Miséricordieux en secret et qui reviennent à Lui d'un cœur attendri par le repentir. (Coran, 50 : 33)

question 52


Qu'est-ce que la vertu véritable ?

Chaque société possède sa propre idée de la vertu. Les gens qui font l'aumône aux mendiants, qui se comportent amicalement avec les autres, essaient de les aider à résoudre leurs petits problèmes sont considérés comme des "personnes vertueuses". Cependant, la vertu qui plaît à Dieu n'est pas un concept limité à cela. Une personne véritablement "vertueuse" est quelqu'un qui croit en Dieu d'un cœur sincère et organise sa vie d'une manière que Dieu approuve. Dans le Coran, Dieu a expliqué ce qu'est la vertu véritable :

La piété ne consiste pas à tourner votre face vers l'Orient ou vers l'Occident. L'homme vertueux est celui qui croit en Dieu, au dernier Jour, aux anges, au livre et aux prophètes. Celui qui, pour l'amour de Dieu, donne de son bien à ses proches, aux orphelins, aux mendiants et pour le rachat des captifs. Celui qui s'acquitte de la prière, celui qui fait l'aumône. Ceux qui remplissent leurs engagements ; ceux qui sont patients dans l'adversité, le malheur et au moment de la guerre : voilà ceux qui craignent Dieu ! (Coran, 2 : 177)

question 53


Qu'est-ce que l'amour dans le Coran ?

Dans les sociétés qui ne vivent pas en accord avec le Coran, différentes valeurs peuvent amener les gens à ressentir de l'amour et du respect les uns pour les autres ; par exemple, partager la même culture, détenir un titre, être beau ou bien habillé. Mais l'objectif essentiel des croyants est l'agrément de Dieu. Parce qu'ils aiment Dieu, ils éprouvent également de l'amour et de l'affection envers ce que Dieu a créé. Ainsi, ils ne pourront jamais être en bons termes avec une personne que Dieu n'agrée pas, ni ressentir de l'amour ou de l'affection pour elle. Cela est affirmé dans le Coran :

Tu ne trouveras pas de gens, croyant en Dieu et au Jour dernier, et témoignant de l'affection à ceux qui s'opposent à Dieu et à Son prophète ; seraient-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou appartiendraient-ils à leur clan. (Coran, 58 : 22)

question 54


Pour quelle raison les croyants sont-ils constamment ensemble ?

Dans de nombreux versets du Coran, Dieu ordonne aux croyants d'être ensemble et de ne pas s'éloigner les uns des autres pour l'amour de la vie de ce monde :

Attachez-vous tous fermement au pacte de Dieu, et ne vous divisez pas. Rappelez-vous bien les bienfaits que Dieu vous a accordés lorsque, d'ennemis que vous étiez, Il a rétabli l'union en vos cœurs et a fait de vous des frères, par un effet de Sa grâce ; de même que vous étiez sur le bord d'un gouffre infernal et Il vous en a sauvés. C'est ainsi que Dieu vous expose clairement Ses Signes, afin que vous trouviez le droit chemin. (Coran, 3 : 103)

Une personne qui vit en accord avec le Coran est assurément tenue responsable d'obéir à ces commandements divins. Etre dans la compagnie des croyants est une grande bénédiction et un grand soutien pour tous les êtres humains. Par exemple, après que Dieu a donné à Moïse la responsabilité de la prophétie, Moïse a demandé que son frère Aaron soit une aide pour lui. Les croyants sont toujours les uns pour les autres une présence qui rappelle Dieu ; ils s'interdisent les mauvaises actions ou les erreurs, ils s'aident mutuellement et coopèrent de toutes les manières possibles. De même, de tous les gens, les croyants sont ceux qui ont les principes moraux les plus élevés et qui agissent toujours avec conscience. C'est pourquoi les lieux les plus paisibles sont ceux où les croyants vivent ensemble.

question 55


Quel genre de vie Dieu a-t-Il promis aux croyants dans ce monde ?

Dans ce monde, ceux qui croient en Dieu ont une vie belle à tous les égards, et il en sera également ainsi dans l'au-delà. Dieu annonce à ceux qui agissent avec droiture une bonne nouvelle : ils seront généreusement récompensés dans ce monde aussi.

Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Coran, 16 : 97)

question 56


Comment invoque-t-on Dieu ? Y a-t-il un lieu, un temps, et une forme précis ?

Il n'y a pas de lieu, de temps ou de manière d’invoquer Dieu. Dieu est plus proche de nous que notre veine jugulaire. Il sait et voit tout ce qui traverse nos esprits, tout ce que nous pensons, tout ce que contient notre subconscient, ainsi que tout le reste. Par conséquent, nous pouvons appeler Dieu et demander Son aide à n'importe quel moment – en marchant, en travaillant, en mangeant, assis ou debout. Dieu définit ainsi l'attitude que devraient adopter ceux qui prient :

Invoquez votre Seigneur, humblement  et en secret. (Coran, 7 : 55)

L'important est que celui qui prie doit se tourner vers Dieu seul et être sincère.

question 57


Dieu accepte-t-Il chaque prière ?

Dieu entend l'appel de chacun et répond à qui invoque Son nom. Il affirme cette vérité dans le Coran :

Quand Mes serviteurs t'interrogent à Mon sujet ; Je réponds à l'appel de celui qui M'invoque, quand il M'invoque... (Coran, 2 : 186)

Dieu affirme dans le Coran qu'Il répond aux opprimés et aux affligés quand ils L'appellent, et pourvoit aux désirs véritables et sincères du suppliant.

Il ne faut toutefois pas oublier que les gens n'identifient pas toujours ce qui est favorable et bon pour eux. Il se peut que nous pensions bonne une chose qui ne l'est pas. Comme Dieu sait que nous ne sommes pas totalement bien informés et garde tout sous Son contrôle, Il peut dans certaines occasions, refuser d'exaucer une prière, mais nous accordera une faveur plus grande le moment venu. D'autant que l'homme a été créé avec une nature irréfléchie et qu'il est parfois impatient d'obtenir tout ce qu'il désire. Dieu peut alors différer Sa réponse à une prière. Dans ce cas, l’invocateur doit être patient et attendre la volonté de Dieu.

question 58


Comment se repent-on devant Dieu ? Est-il suffisant de dire : "Je me repens" ?

Il suffit à l'homme de dire sincèrement devant Dieu qu'il se repent de ses péchés et de ses erreurs, de demander pardon à Dieu et de promettre de ne plus recommencer. Dieu dit :

Dieu reviendra sûrement à celui qui reviendra vers Lui après sa faute, et qui s'amendera. – Dieu est Celui qui pardonne, Il est miséricordieux. (Coran, 5 : 39)

question 59


Dieu accepte-t-Il tous les actes ou professions de repentir ?

Dieu accepte chaque forme sincère de repentir où le pécheur promet de ne plus répéter son erreur puis amende sa conduite. La grandeur ou la petitesse du péché ne fait aucune différence. L'important est de décider d'extirper les mauvais comportements. Le verset de Dieu concernant le repentir est le suivant :

Dieu ne pardonne qu'à ceux qui font le mal par ignorance et qui s'en repentent, sitôt après. Dieu revient à eux ; Dieu est Celui qui sait et qui est juste. (Coran, 4 : 17)

question 60


Puisque Dieu me pardonne si je me repens, est-il juste de penser que je peux faire n'importe quoi puis me repentir ?

C'est une croyance extrêmement hypocrite qui mène de nombreuses personnes à faire le mal. Dieu connaît tous les cœurs et les secrets qui y sont cachés. Dieu a annoncé qu'Il accepterait le repentir de ceux qui regrettent sincèrement leurs actes et qui corrigent leur conduite sans hésiter. Quant à ceux qui commettent des péchés en pensant "Dieu me pardonnera de toute façon", ils devront néanmoins rendre compte dans l'au-delà de tout ce qu'ils ont fait et ils seront récompensés ou punis en conséquence.

Mais il n'y a pas de pardon pour ceux qui font le mal jusqu'au moment où la mort se présentant à l'un d'entre eux, il dit : "Oui, je me repens, maintenant !" Il n'y a pas de pardon non plus pour les incrédules : voilà ceux pour lesquels Nous avons préparé un châtiment douloureux. (Coran, 4 : 18)

 

Related Articles with La mort est-elle une disparition ?