Le concile de Constantinople

Site Team

 

 

Le concile de Constantinople :
 
Le concile fut réuni pour débattre de la croyance de l’évêque Macdonius de Constantinople. Adhérent de l’arianisme, il refusait la déification de l’Esprit Saint et répétait : « L’Esprit Saint est une création divine, répandue à travers le monde, il ne peut être une hypostase différente du Père et du Fils.» C’est l’empereur Théodose[1] qui convoqua les cent cinquante (150) évêques qui le composèrent. Ils décrétèrent :
 
A) La condamnation de la doctrine d’Arius
 
B) Que l’Esprit Saint est l’Esprit de Dieu et Sa Vie. Les tenants de ce point de vue ajoutèrent à la loi de la foi une prescription concernant cette prise de position. Ainsi la Trinité devint la religion officielle des Chrétiens. Ils ressassaient, pendant la durée du concile « Pour nous, l’Esprit Saint n’est pas autre chose que l’Esprit de Dieu et Dieu n’est rien sans Sa Vie. Si nous disons que l’Esprit Saint est créé, nous dirons que Dieu est créé.»
 
C) d’anathématiser l’arianisme et de punir sévèrement ses affiliés.
 
D) d’instaurer certaines lois se rapportant au règlement de l’Eglise et de sa politique[2].
 
 
---------------
 
 
[1]) Né en 343, couronné empereur en 379 et le resta jusqu’à sa mort en 393. (N.T)
 
[2]Voir :
 
a) Ô croyants adoptons une formule commune de Raoûf Chalabî – Pages : 218/221.
 
b) Le Judaïsme et le Christianisme de Mohammed Dhiyâ’ El-Haqq Er-Rahmâne El-A‘dhamî – Page : 307.
 
c) Le Christianisme d’Ahmed Chalabî- Pages : 124/135.

Related Articles with Le concile de Constantinople