LE DOGME DE LA DIVINITE DE JESUS CHRIST

Site Team

LE DOGME DE LA DIVINITE DE JESUS CHRIST

 

M. : Jésus est-il Dieu ?

C. : Absolument !  « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu» (Jean 1 :1)

M. : Nous avons convenu qu’aucune Ecriture sainte ne pouvait contenir de contradiction.  Si deux versets sont antinomiques,  soit l’un des deux est authentique et jamais les deux, soit les deux sont erronés.  Vous en souvenez-vous ?

C. : Tout à fait.

M. : Si Jésus est Dieu d’après Jean 1 :1, alors combien de Dieux existe-t-il?

C. : Au moins deux. 

M. : Ce constat est donc en contradiction avec de nombreux passages de la Bible : « … que l'Eternel est celui [qui est] Dieu dans les cieux, et sur la terre, [et] qu'il n'y en a point d'autre.» (Deutéronome 4 :39); le Premier Commandement : «Ecoute, Israël, l'Eternel notre Dieu est le seul Eternel» (Deutéronome 6 :4); «… afin que vous connaissiez, et que vous me croyiez, et que vous entendiez que c'est moi. Il n y a point eu de [Dieu] Fort avant moi, qui ait rien formé, et il n'y en aura point après moi.  C'est moi, c'est moi qui suis l'Eternel, et il n'y a point de Sauveur que moi.» (Esaïe 43 :10-11) ; «Ainsi a dit l'Eternel, … je suis le premier, et je suis le dernier ; et il n'y a point d'autre Dieu que moi» (Esaïe 44 :6) ; « Car ainsi a dit l'Eternel qui a créé les cieux, lui qui est le Dieu qui a formé la terre, et qui l'a faite, lui qui l'a affermie ; il ne l'a point créée pour être une chose vide, [mais] il l'a formée pour être habitée. Je suis l'Eternel, et il n'y en a point d'autre.» (Esaïe 45 :18)

Le verset 18 du chapitre 45 du Livre d’Esaïe montre clairement que seul Dieu est Le Créateur et nul autre que Lui, pas même Jésus, n’a participé à cette création.

Lisez également les extraits suivants : Deutéronome 4 :35 ; Exode 8 :10 ; II Samuel 7 :22 ; I Rois 8 :23 ; I Chroniques 17 :20 ; Psaumes 86 :8 ; 89 :6 et 113 :5 ; Osée 13 :4 ; Zacharie 14 :9.

C. : Mais ces passages sont tous extraits de l’Ancien Testament.  En existe-t-il dans le Nouveau Testament ?

M. : Faites très attention à ne pas rejeter l’Ancien Testament.  Ce livre fait partie de votre Sainte Bible.  Lisez ce que Jésus lui-même a dit: « Et Jésus lui répondit : le premier de tous les Commandements est : écoute Israël, le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur.»  (Marc 12 :29)

«… nous savons que l'idole n'est rien au monde, et qu'il n'y a aucun autre Dieu qu'un seul. » (I Corinthiens 8 :4) ;  « Car il y a UN SEUL DIEU, et un seul Médiateur entre Dieu et les hommes, [savoir] Jésus-Christ homme. » (I Timothée 2 :5)  Attention à l’expression Jésus-Christ homme.   Vous pouvez à présent en conclure que soit le passage Jean 1 :1 est correct et tous les autres sont erronés soit l’inverse. 

C. : Difficile de se faire une opinion !

M. : Voyons alors si le Coran fait mention de ce que Jésus lui-même a énoncé dans la Bible.  Le Coran désigne à maintes reprises Jésus comme étant "une Parole d’Allah"

Lisez le Verset 45 de la Sourate 3 : « (Rappelle-toi) quand les anges dirent : « Ô Marie, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part ; son nom sera « al-Masih » « Issa », fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah. »  Dans le Saint Coran, Jésus est également décrit comme une Parole d’Allah, à savoir, une Parole émanant de Lui, ce qui est conforme à l’extrait I Corinthiens 3 :23 de la Bible: «Et vous à Christ, et Christ à Dieu ».  Il aurait été plus approprié de dire dans Jean 1 :1: «  … et cette parole était de Dieu ».  Il se peut qu’il s’agisse d’une erreur de traduction de l’araméen vers le grec.  En langue grecque, Theos signifie "Dieu" mais Theou signifie "qui appartient à Dieu" (voir Le Dictionnaire grec, la Bible grecque ou Mohamed dans la Bible, du Professeur Abdul-Ahad Dawud, ancien évêque d’Uramiah, page 16).  L’omission de l’apostrophe "s", qui semble n’avoir aucune incidence particulière, induit en réalité un contresens grave. 

C. : Pourquoi Jésus est-il désigné comme la Parole de Dieu dans les deux Ecritures ?

M. : Jésus a été créé dans la matrice de Marie sans aucune intervention masculine.  Il a suffit a Allah de décider, d’ordonner que la création « soit » et elle fut, comme l’énonce la Sourate 3 verset 47 : « Elle dit : «Seigneur !  Comment aurais-je un enfant alors qu’aucun homme ne m’a touchée ? » - «C’est ainsi !» dit-Il.  Allah crée ce qu’Il veut.  Quand Il décide d’une chose, Il lui dit simplement : « Sois » ; et elle est aussitôt. » (En arabe, le mot  "sois" est Kun)

C. : Mais Jésus est Dieu parce qu’il possède en lui le Saint Esprit.

M. : Pourquoi alors d’autres personnes qui sont également investies par l’Esprit Saint ne sont-elles pas elles aussi Dieu?

C. : Qui sont ces personnes?

M. : (Actes 11 :24) : « Car il[1]était homme de bien, et plein du Saint-Esprit, et de foi ; et un grand nombre de personnes se joignirent au Seigneur » (Actes 5 :32) : « Et nous lui sommes témoins de ce que nous disons, et le Saint-Esprit que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent, en est aussi témoin.»

Lisez égalementles Actes 6 :5; II Pierre 1 :21; II Timothée 1 :14; I Corinthiens 2 :16 et Luc 1 :41.

C. : Mais Jésus a été investi par l’Esprit Saint alors qu’il était encore dans la matrice de sa mère.

M. : Jean le Baptiste aussi: « Mais l'Ange lui dit : Zacharie, ne crains point ; car ta prière est exaucée, et Elisabeth ta femme enfantera un fils, et tu appelleras son nom Jean… Car il sera grand devant le Seigneur, et il ne boira ni vin ni cervoise ; et il sera rempli du Saint-Esprit dès le ventre de sa mère. » (Luc 1 :13,15)

C. : Mais Jésus a accompli des miracles.  Il a nourri cinq mille personnes avec cinq pains et deux poissons. 

M. : Elisée et Elie ont accompli le même miracle.  Elisée a nourri des centaines de personnes avec vingt pains d’orge et quelques épis de blé.  «Il mit donc cela devant eux, et ils mangèrent, et ils en laissèrent de reste, suivant la parole de l'Eternel.» (II Rois 4 :44)  Elisée s’est porté garant de la multiplication de l’huile que possédait une veuve et lui a dit: «Puis elle s'en vint, et le raconta à l'homme de Dieu, qui lui dit : Va, vends l'huile, et paye ta dette ; et vous vivrez, toi et tes fils, de ce qu'il y aura de reste.» (II Rois 4 :7)  « La farine de la cruche ne manqua point, et l'huile de la fiole ne tarit point, selon la parole que l'Eternel avait proférée par le moyen d'Elie. »  (I Rois 17 :16) «Et les corbeaux lui[2]apportaient du pain et de la chair le matin, et du pain et de la chair le soir, et il buvait du torrent. » (I Rois 17 :6)

C. : Mais Jésus pouvait soigner les lépreux

M. : Elisée a dit à Naaman qui était lépreux de se laver dans le Jourdain : « Ainsi il descendit, et se plongea sept fois au Jourdain, suivant la parole de l'homme de Dieu ; et sa chair lui revint semblable à la chair d'un petit enfant ; et il fut net.»  (II Rois 15 :14)

C. : Mais Jésus pouvait rendre la vue à un non-voyant

M. : Elisée aussi: «Elisée donc pria, et dit : Je te prie, ô Eternel! Ouvre ses yeux, afin qu'il voie ; et l'Eternel ouvrit les yeux du serviteur, et il vit,... » (II Rois 6:17)  «Et il arriva que sitôt qu'ils furent entrés dans Samarie, Elisée dit : Ô Eternel ouvre leurs yeux afin qu'ils voient. Et l'Eternel ouvrit leurs yeux, et ils virent, et voici ils étaient au milieu de Samarie.» (II Rois 6 :20) 

Elisée pouvait également ôter la vue: «Puis [les Syriens] descendirent vers Elisée, et il pria l'Eternel, et dit : Je te prie, frappe ces gens d'éblouissement ; et Dieu les frappa d'éblouissement, selon la parole d'Elisée.» (II Rois 6 :18)

C. : Jésus pouvait ressusciter les morts

M. : Lisez ce que la Bible raconte à propos d’Elie : (I Rois 17 :22) : «Et l'Eternel exauça la voix d'Elie, et l'âme de l'enfant rentra dans lui, et il recouvra la vie. »  Lisez également ce qu’elle dit à propos d’Elisée: «Puis il monta et se coucha sur l'enfant, et mit sa bouche sur la bouche de l'enfant, et ses yeux sur ses yeux, et ses paumes sur ses paumes, et se pencha sur lui ; et la chair de l'enfant fut échauffée » c’est-à-dire que l’enfant ressuscita (II Rois 4 :34)

Elisée est même allé jusqu’à ressusciter les corps par simple contact du mort avec sa propre dépouille: «Et il arriva que comme on ensevelissait un homme, voici on vit venir une troupe de soldats, et on jeta cet homme-là dans le sépulcre d'Elisée ; et cet homme étant roulé là dedans, et ayant touché les os d'Elisée, revint en vie, et se leva sur ses pieds.» (II Rois 13 :21) 

C. : Mais Jésus a marché sur l’eau

M. : Moïse a tendu les bras au-dessus de la mer: « Et les enfants d'Israël entrèrent au milieu de la mer au sec, et les eaux leur servaient de mur à droite et à gauche.»  (Exode 14 :22)  A propos, le bâton de Moïse (PSAL) se trouve au Topkapi Palace Muséum à Istanbul, en Turquie, si vous souhaitez le voir. 

C. : Vraiment !! J’ignorais que le bâton de Moïse existait toujours.  Un jour peut-être j’irai en Turquie pour le voir.  Merci de m’en avoir informé.  Mais Jésus pouvait chasser les démons.

M. : Jésus lui-même a reconnu que d’autres en étaient aussi capables : «Et si je chasse les démons par Belzébul, par qui vos fils les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. »  (Matthieu 12 :27 et Luc 11 :19)

Les disciples pouvaient eux aussi chasser les démons comme l’a relaté Jésus: «Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur ! Seigneur ! N'avons-nous pas prophétisé en ton Nom ? Et n'avons-nous pas chassé les démons en ton Nom ? Et n'avons-nous pas fait plusieurs miracles en ton Nom ? » (Matthieu 7 :22)

Voilà comment Jésus met lui-même en garde tous les chrétiens évangélistes qui prétendent accomplir des miracles en son nom.  Il leur dira :

« Eloignez-vous de moi, je ne vous connais même pas!»  Jésus ne sommera pas les musulmans, les hindous et les juifs de s’éloigner de lui mais ces "chrétiens" qui affirment suivre ses enseignements et qui provoquent la déroute de leurs semblables en prétendant accomplir des miracles en son nom !  Le Coran relate la conversation qui se tiendra entre Allah et Jésus le jour du jugement à propos de la croyance erronée en sa divinité et son rejet de ces allégations.  Lisez les versets 116 à 119 de la Sourate 5.

Jésus a même annoncé que des miracles seraient accomplis par de faux prophètes: «Car il s'élèvera de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands prodiges et des miracles, pour séduire même les élus, s'il était possible. » (Matthieu 24 :24)

C. : Mais c’est en implorant le Seigneur qu’Elie et Elisée ont pu accomplir des miracles.

M. : Jésus a lui aussi accompli des miracles en implorant DIEU de les exaucer comme il l’a lui-même relaté: « Je ne puis rien faire de moi-même… »  (Jean 5 :30) « Mais si je chasse les démons par le doigt de Dieu, certes le Règne de Dieu est parvenu à vous. » (Luc 11 :20) Avant chaque miracle qu’il accomplissait, Jésus implorait Dieu.  Lisez la Bible et vérifiez par vous-même ce qu’il en est.

Tous les miracles de Jésus ont également été accomplis par certains prophètes qui l’ont précédé, certains disciples voire des non-croyants.  En revanche, Jésus était incapable d’accomplir un miracle lorsqu’il était confronté à l’incrédulité comme nous l’explique la Bible: « Et il ne put faire là aucun miracle, sinon qu'il guérit quelque peu de malades, en leur imposant les mains.  Et il s'étonnait de leur incrédulité, et parcourait les villages d'alentour, en enseignant. » (Marc 6 :5-6)

C. : Mais Jésus a été ressuscité trois jours après sa mort

M. : Nous aborderons plus tard le thème de sa "crucifixion" parce qu’il existe de nombreuses controverses à ce propos.  Je me contenterai pour l’heure de dire que Paul est l’inventeur de cette théorie alors qu’il n’a lui-même jamais vu ni rencontré Jésus.  « Souviens-toi que Jésus-Christ, qui est de la semence de David, est ressuscité des morts, selon mon Evangile. » (II Timothée 2 :8) Les versets 9 à 20 du chapitre 16 de l’Evangile de Saint Marc, qui relatent la théorie de la résurrection, ont en outre été supprimés dans de nombreuses Bibles.  Lorsqu’ils ne sont pas supprimés dans certaines Bibles, ils figurent en note de bas de page avec un commentaire à l’appui.  Nous savons tous qu’une note de bas de page ne peut aucunement constituer une "parole de Dieu".  Référez-vous à ce propos à la Revised Standard Version, à la New American Standard Bible et à la New World Translation of the Holy Scriptures des Témoins de Jéhovah.  Vous réaliserez  que la théorie de la résurrection n’est que le fruit d’interpolations et qu’elle ne figure dans aucun des manuscrits les plus anciens.  Permettez-moi de vous poser cette question: Jésus (PSAL) a-t-il déjà affirmé qu’il était Dieu en disant clairement : « je suis Dieu, adorez-moi » ? 

C. : Non, mais Jésus est Dieu

M. : Mais l’a-t-il jamais prétendu ?

C. : Non

M. : En effet.  Il avait déjà prédit que les gens lui voueraient un culte malgré lui et qu’ils seraient adeptes de doctrines crées par les hommes et non par Dieu:

«Mais ils m'honorent en vain, enseignant des doctrines [qui ne sont que] des commandements d'hommes.» (Matthieu 15 :9)

Les hommes sont les inventeurs de toutes les doctrines du christianisme moderne : la Trinité, la Filiation divine de Jésus, la Divinité de Jésus Christ, le Péché Originel et l’Expiation.   En lisant le Nouveau Testament qui relate les propos mêmes de Jésus, il apparaît très clairement qu’il ne s’est jamais identifié à Dieu ou reconnu en Lui.  « … et que je ne fais rien de moi-même,…» (Jean 8 :28) ; «…car le Père est plus grand que moi… » (Jean 14 :28) ; «…le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur… » (Marc 12 :29) ; «… Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? » (Marc 15 :34) ; «…Père, je remets mon esprit entre tes mains ! » (Luc 23 :46)

 «Or quant à ce jour et à cette heure, personne ne le sait, non pas même les Anges qui sont au ciel, ni même le Fils, mais [mon] Père [seul].»  (Marc13 :32) Jésus a été reconnu comme Prophète, Guide, Serviteur de Dieu et Messie; plus tard lorsqu’il est monté au ciel par la grâce de Dieu, Paul et les autres l’ont élevé au rang de fils de Dieu puis à celui de Dieu.  Pour nous, musulmans, il est impossible de comprendre ce qui a amené les chrétiens à croire en des théories diamétralement opposées à ce qui est enseigné dans la Bible.  Sans doute parce qu’ils ne lisent pas la Bible et par conséquent ignorent la vérité.

Faisons à présent appel à notre intelligence et à notre sens du raisonnement :

  1. Si Dieu est IMMORTEL, peut-Il être le fils d’une femme qui ne l’était pas et qui de fait est morte ?
  2. Jésus dormait alors que Dieu ne dort jamais: «Voilà, celui qui garde Israël ne sommeillera point, et ne s'endormira point. » (Psaumes 121 :4)  Le verset 255 de la Sourate 2 dit : «Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. »  Dieu est tout-puissant; par conséquent est-il possible que des personnes Lui aient craché dessus et L’aient crucifié comme prétendu ?
  3. Si Jésus adorait Dieu comme le commun des mortels, comment peut-il lui-même être Dieu ?  «Mais il se tenait retiré dans les déserts, et priait. » (Luc 5 :16
  4. Luc 4 :1-13 : «Et il[3]fut tenté du diable quarante jours » est en contradiction avec  Jacques 1 :13 «…car Dieu ne peut être tenté par le mal, …»  Aussi, comment Jésus peut-il être Dieu ?  Nous pouvons pousser plus loin le raisonnement et poser cette question : si vous croyez au dogme de la Trinité, alors les trois composantes de cette unité (y compris Dieu) sont-elles mortes sur cette croix lorsque cette prétendue crucifixion a eu lieu?  la Bible, la Torah et le Coran attestent maintes et maintes fois que Dieu est éternel et immortel.  De plus, pour quelle raison Dieu, Jésus et le Saint Esprit doivent-ils aller en enfer après leur mort ?  Si Dieu est mort, alors qui  a pris les rênes du pouvoir depuis sa mort ?  Vous constaterez que toutes ces questions mènent à des réponses illogiques car nous savons tous que DIEU est immortel et qu’Il ne vouera jamais au supplice de l’enfer ni SA PROPRE PERSONNE, ni Jésus ni le Saint Esprit.  Il est miséricordieux et juste.  Dans ce royaume terrestre, il est inacceptable qu’un innocent soit emprisonné ou condamné à mort.  Seuls les coupables sont punis.  Comment dès lors Dieu peut-il être injuste envers LUI-MEME, Jésus et le Saint Esprit qui sont tous trois innocents ?  La croyance en la Trinité est illogique et contraire au bon sens.

C. : Je suis d’accord avec vous que les innocents ne devraient pas être punis.  Je ne comprends d’ailleurs pas ce enseignement de l’Eglise mais lorsque j’interroge mon prêtre, il me répond systématiquement: «Ne vous posez pas cette question.  Croyez-y et acceptez cet enseignement car il s’agit d’un mystère.»

M. : La croyance aveugle est dangereuse et destructrice !  J’ai également pu constater certaines innovations parmi les chrétiens modernes.  Ils portent des croix autour du cou, et pendent des crucifix dans leurs voitures, comme s’ils adoraient à présent le symbole également.  La Bible elle-même s’y oppose en mettant en garde contre l’adoration de TOUTE REPRESENTATION MATERIALISEE.  Les croix le sont manifestement.  De plus, comment pouvez-vous affirmer que les photos et représentations de Jésus sont réellement fidèles à la réalité ?  Rappelez-vous que l’appareil photo a été inventé environ 1800 ans après que Jésus a quitté cette terre. 

C. : Je suis d’accord que l’exhibition et le port de crucifix, qui sont des représentations matérialisées, sont interdits par la Bible.  Je ne porte pas de croix et ne fais pendre aucun crucifix dans ma voiture parce que je ne trouve aucune justification biblique allant dans ce sens.  En ce qui concerne les photos de Jésus, je n’ai aucune réponse à cette question et vous m’avez donné une nouvelle matière à réfléchir sur le symbole de la croix et les photos.

M. : Ces pratiques ne vont-elles pas également à l’encontre de la Bible qui dit que tout doit être démontrable ?  «Eprouvez toutes choses ; retenez ce qui est bon»  (I Thessaloniciens 5 :21)  L’adoration de croix est-elle une pratique saine ?  Rappelez-vous que personne ne peut raisonnablement se complaire à adorer un objet qui a causé la souffrance d’un être aimé.  Vouerez-vous un culte à une arme ou un couteau qui a tué votre enfant, mère ou père ou un être que vous aimez ?

C. : Jamais !

M. : Comment alors est-il possible que les adeptes du Christ, qui prétendent l’aimer, adorent la croix sur laquelle il a souffert et trouvé la mort ?  Les musulmans ne croient évidemment pas qu’il est mort sur la croix.  Le Coran est d’ailleurs très explicite à ce propos puisqu’il affirme que Jésus n’a été ni crucifié ni tué, mais élevé vivant au ciel et qu’il retournera sur terre avant la fin du monde. 

C. : C’est réellement troublant.

M. : « Car Dieu n'est point un [Dieu] de confusion, mais de paix, ... » (I Corinthiens 14 :33) En réalité, les doctrines créées par les hommes sont celles qui sèment la confusion.  Les enseignements de l’Eglise sèment le désordre en contredisant ceux de Jésus (PSAL).  Si seulement les vrais partisans de Jésus, qui l’aiment sincèrement, lisaient la Bible dans son contexte et étudiaient le Coran, ils arriveraient indubitablement à la conclusion que DIEU EST UNIQUE, sans associé et que Jésus (PSAL), fils de Marie (PSAE) est un messager de Dieu !

 

 



[1]A savoir Barnabé

[2]À savoir Elie

[3]À savoir Jésus

Related Articles with LE DOGME DE LA DIVINITE DE JESUS CHRIST