) LE JUGEMENT QUANT A L’ECOUTE DES CHANTS ISLAMIQUES (DITS « ANASHID »)

Site Team

Est-il permis au prêcheur d’écouter des « anâshîd » islamiques?


J’avais entendu des anâshîd islamiques à l’époque sans qu’ils contiennent quoi que ce soit de choquant. Mais en les écoutant dernièrement, je les ai trouvés étrangement embellis, accompagnés d’instruments, à la manière des chansons qui s’accompagnent d’instruments de musique. S’ils sont sous cette dernière forme, je ne pense pas qu’il soit acceptable de les écouter.


Lorsqu’ils sont réalisés de manière naturelle, sans musique ni vocalisation exagérée, les écouter ne pose pas de problème, sous réserve qu’on ne les prenne pas pour habitude journalière et à condition que le cœur n’arrive pas à un point où il ne s’émeut ou se réforme qu’à travers eux.


Le fait de les prendre pour habitude amène à délaisser ce qui est plus important, et le fait de ne tirer de leçon ni de profit qu’à travers eux détourne de la plus grande des exhortations : le Livre d’Allah  et la Sunnah de Son Messager . Ainsi, les écouter de temps en temps, lorsque par exemple, on conduit sa voiture en campagne et on s’en sert pour ne pas éprouver de lassitude sur sa route, ne contient pas de mal.

Related Articles with ) LE JUGEMENT QUANT A L’ECOUTE DES CHANTS ISLAMIQUES (DITS « ANASHID »)