LE PROPHETE MOHAMED (PSAL) ET LA REVELATION DIVINE

Site Team

LE PROPHETE MOHAMED (PSAL) ET LA REVELATION DIVINE

Le premier fragment de révélation qu’Allah a envoyé au prophète Mohamed (PSAL) à travers l’ange Gabriel est le mot "Iqra", qui signifie "Lis" en arabe (Sourate 96 :1).  Comme il était analphabète (ne sachant ni lire ni écrire), il a rétorqué : «Je ne sais point lire ».  La prophétie de cette première révélation a été annoncée dans Esaïe 29:12 : « Puis si on le donnait à quelqu'un qui ne fût point homme de lettres, en lui disant ; nous te prions, lis ceci ; il répondrait ; je ne sais point lire. » Esaïe 29 :12 relate avec précision cette prophétie !

 

 

Les révélations transmises par l’ange Gabriel ne sont pas classées dans le même ordre dans le Coran.  En d’autres mots, le premier pan de révélation ne correspond pas à la première page du Coran et le dernier pan ne correspond pas à la dernière page.  Ces enseignements, qui ont été transmis petit à petit et par bribes (ça et là) puis regroupés dans un certain ordre dans le Coran comme Allah l’a prescrit, ont également été décrits dans Esaie 28:10-11 : «Car [il faut leur donner] commandement après commandement ; commandement après commandement ; ligne après ligne ; ligne après ligne ; un peu ici, un peu là.  C'est pourquoi il parlera à ce peuple-ci avec un bégayement de lèvres, et une langue étrangère. »  Voyez combien ces prophéties s’appliquent parfaitement au Prophète Mohamed (PSAL).  Le Coran a été révélé sur une période de 23 ans «commandement après commandement» conformément à la prophétie.  La langue étrangère dont il est question est l’arabe et non l’hébreu ou l’araméen que parlait Jésus.  Il n’est pas nécessaire de faire preuve de beaucoup d’imagination pour s’apercevoir que les prophéties concordent avec la réalité.  L’Eglise est celle qui égare les gens avec ses propres interpolations et enseignements.

 

Tous les musulmans à travers le monde utilisent une seule et même langue, l’arabe, lorsqu’ils invoquent Dieu, Le prient, accomplissent le pèlerinage et se saluent mutuellement.  Cette unité de langage a en outre été prophétisée dans Sophonie 3 :9 : «Même alors je changerai aux peuples leurs lèvres, en des lèvres pures ; afin qu'ils invoquent tous le Nom de l'Eternel, pour le servir d'un même esprit. »  Observez dans quelle mesure cette prophétie s’est accomplie.  Le nom de Dieu est Allah, qui est un mot pur et ne peut être altéré et chaque nation, fût-ce-t-elle allemande, bosniaque, chinoise, indienne, américaine, turque ou autre invoque le nom d’Allah en arabe exclusivement. Hélas !  Le message de Vérité a été délivré en arabe, mais certains attendent toujours le retour du Prophète Jésus (PSAL) pour enseigner dans une autre langue la manière d’adorer Allah.  Nous, musulmans, sommes convaincus que lors de son second avènement, le Prophète Jésus (PSAL) se joindra à nous pour prier Allah dans nos mosquées.  Jésus est musulman, et en tant que tel il est circoncis,  ne consomme pas la viande de porc et ne boit pas d’alcool, procède aux ablutions avant la prière dans laquelle il se courbe et se prosterne de la même manière qu’il l’a accomplie dans le Jardin de Gethsémané, et comme l’accomplit tout musulman chez lui ou à la mosquée !

 

 

Le lieu de culte ne peut en aucun cas être une Eglise car les "représentations matérialisées", les photos, les peintures de chérubins et les croix y abondent, et Jésus lui-même n’a jamais prié dans un tel endroit.  Ce jour est assurément très proche.  La plupart des signes prédits par le Prophète Mohamed (PSAL) avant le retour de Jésus sur terre se sont déjà accomplis.  Sa venue est très proche.  Je prie DIEU L’UNIQUE, Créateur des anges, des djinns, de l’humanité et de tout ce qui existe, pour qu’Il nous guide tous vers le chemin de la vérité, comme l’ont imploré Jésus et tous les prophètes (PSAE) et j’invoque Allah pour qu’Il accepte par Sa grâce cet humble effort de l’auteur, du compilateur et de tous ceux qui ont contribué à la publication de cet ouvrage.  Amen.

Related Articles with LE PROPHETE MOHAMED (PSAL) ET LA REVELATION DIVINE