Les athées sont en fait des polythéistes

Site Team

On dit d’une personne athée qu’elle nie l’existence du Créateur.  Ce n’est pas une mauvaise définition, si l’on entend, par cette définition, que le créateur dont ils nient l’existence est Dieu.  Car dans les faits, les athées croient en toutes sortes de créateurs, même s’ils ne font pas référence à eux sous cette appellation.  Cela parce que les athées, dans leurs efforts pour trouver des alternatives à Dieu pouvant expliquer l’existence des choses qui nous entourent, sont passés maîtres dans l’art d’inventer toutes sortes d’entités imaginaires et de leur prêter certains attributs essentiels de Dieu.

C’est ainsi que les athées matérialistes croient en la matière plutôt qu’en Dieu.  Mais cette matière, qu’ils élèvent au rang de divinité, n’est pas cette matière avec laquelle nous sommes familiers; il s’agit plutôt d’une matière éternelle, ce qui explique cette affirmation connue du monde scientifique : « rien ne se crée, rien ne se perd ».  Mais quand vous leur demandez de vous montrer cette matière éternelle, leur réponse demeure vague.  La matière que nous pouvons reconnaître et que nous pouvons pointer du doigt est celle que nous retrouvons, sous forme de corps célestes, de choses physiques terrestres et de constituants de ces choses : molécules, atomes, particules subatomiques, photons, etc, et aucun d’entre eux n’est éternel.  Les matérialistes athées ont longtemps cru à une matière éternelle se cachant derrière toutes ces choses matérielles qui vont et qui viennent, mais l’apparition de la théorie du « big bang » est venue détruire leurs illusions.  Les scientifiques croient maintenant que tout – la matière, l’énergie et même l’espace-temps – a connu un commencement.  En fait, ils font référence à un moment de création pour toutes ces choses.

Une autre divinité fabriquée de toutes pièces est la Nature (avec un grand N).  La nature que nous connaissons tous est celle qui constitue la totalité des choses naturelles qui nous entourent.  Mais lorsqu’on entend des gens dire que la Nature a fait ceci ou cela, comme le disent souvent les athées, nous ne comprenons plus : qu’est-ce que cette Nature?  Si c’est celle que nous connaissons, comment peut-elle se créer, être sa propre cause?  Mais s’il s’agit d’autre chose, d’une autre entité, alors nous aimerions avoir la preuve de l’existence de cette Nature qui semble détenir une volonté et un pouvoir propres.

Le même raisonnement s’applique à l’évolution.  D’un point de vue scientifique, l’évolution est « le processus graduel par lequel la faune et la flore ont émergé d’organismes primitifs… ».  Mais l’évolution dont parlent les athées est bien plus que cela; il s’agit de l’agent qui entraîne le processus.  Et c’est dans ce sens non-scientifique et imaginaire que l’évolution prend la place de Dieu dans leur esprit.  Sinon, le fait, pour un croyant, de croire en la théorie de l’évolution ne va pas à l’encontre de sa croyance en Dieu, s’il croit que ce processus est l’œuvre de Dieu.

Il y a, par ailleurs, des athées qui affirment croire en Dieu, mais d’une manière qui porte à confusion.  En y regardant de plus près, on se rend compte que leur dieu est tout simplement le dieu des athées.  Je fais référence, ici, à des gens comme Albert Einstein, dont certains ont dit qu’il était croyant, mais pas en ce Dieu Créateur auquel nous croyons.  Einstein aurait affirmé croire au « dieu de Spinoza », i.e. à une divinité identique à l’univers et qui, par conséquent, n’intervient pas de l’extérieur dans son fonctionnement.  « Celui qui est convaincu par la loi causale régissant tout événement ne peut absolument pas envisager l’idée d’un être intervenant dans le processus cosmique. »  (Albert Einstein, Comment je vois le monde, 1939)

Ainsi, tous les athées sont en fait des polythéistes, ou moushriks, en arabe.  Un moushrik, en islam, est celui qui croit en d’autres divinités en même temps qu’il croit en Dieu, ou à l’exclusion de Dieu.  Peut-être est-ce la raison pour laquelle le Coran ne parle jamais d’athées, mais de polythéistes.

Related Articles with Les athées sont en fait des polythéistes