Les êtres vivants et leurs différents moyens d’alimentation

Site Team

Les êtres vivants et leurs différents moyens d’alimentation

Dr Youssouf nous en parle en disant : « tous les êtres vivants, faune ou flore, ont besoin de se nourrir. Et leurs manières de le faire diffèrent. En effet et contrairement aux animaux, les plantes sont immobiles et ne peuvent donc pas se déplacer pour se nourrir et doivent pour cela fabriquer sur place leur propres nourriture en utilisant l’énergie solaire.
Les animaux, quant à eux, trouvent leur nourriture, d’origine animale ou végétale, toute prête. Ils doivent alors les digérer pour pouvoir en profiter et un tel processus de digestion est d’une complexité nécessitant la transformation de matières à composition complexe en matières simples pour que le corps puisse les digérer et en profiter. Ces aliments peuvent être à base de protéines, lipides, amidon…
Et une seule enzyme en particulier est responsable de digérer chaque aliment en particulier sans les autres. En effet, l’enzyme responsable de traiter les aliments à base protéinique absorbera ces derniers et non les aliments à base lipidique et ainsi de suite.
Comment pourrait-on alors penser que tout ceci est le fait d’un pur hasard ou d’une coïncidence ou encore d’expérimentations qui peuvent être justes ou fausses? N’importe quel cerveau, capable de raisonner, refusera ce raisonnement comme le font les probabilités mathématiques.
Prenons l’exemple de l’amibe, l’être minuscule constitué d’une seule cellule, et de sa manière de se nourrir. Elle utilise une sorte de tentacules pour capturer ses aliments trouvés dans l’eau que ça soit des animaux mobiles ou plancton marin immobile plus microscopiques que l’amibe elle-même. Et il est surprenant de voir qu’un être à constitution aussi simple que l’amibe soit capable de différencier entre animal mouvant et plante immobile. En effet, quand elle veut capturer un animal mobile, l’abime étire ses tentacules avec précaution pour ne pas l’effrayer alors qu’elle les étire normalement quand il s’agit de plante immobile.
Comment alors un être aussi microscopique que l’amibe, sans aucun système nerveux ni yeux, peut faire une telle différenciation.
Une fois sa nourriture capturée, elle devient emprisonnée à l’intérieur du corps de l’amibe et entourée d’une goutte d’eau. Elle secrète alors une enzyme acide de digestion pour tuer la proie-si encore vivante- et par la suite elle secrète une enzyme alcaline, puisque l’une des plus importantes enzymes qui absorbent les aliments à base protéinique ne le fait qu’en milieu alcalin. »

Related Articles with Les êtres vivants et leurs différents moyens d’alimentation