LES MOYENS DEPENDENT DES OBJECTIFS

Site Team

Est-ce que les moyens pour prêcher sont immuables ? Ce qui implique qu’il n’est pas permis de tirer avantage des technologies modernes, comme les médias de masse, ou bien encore qu’il faille se limiter aux moyens qui étaient en vigueur à l’époque du Messager  ?


Il faut obligatoirement avoir connaissance dans ce cas de figure d’une règle bien établie auprès des gens de science qui stipule que : les moyens mis en œuvre dépendent des objectifs à atteindre, et que le statut religieux d’un moyen mis en œuvre est le même que celui de l’objectif visé, tant que le moyen n’est pas en soi prohibé, car dans ce cas, il ne contient aucun bien. 


En revanche, dans le cas où le moyen mis en œuvre est autorisé et amène à un résultat religieusement recherché, alors il n’y a pas de mal à l’employer. Ceci ne veut pas dire que nous abandonnions le Livre d’Allah, la Sunnah de Son Messager et ce qu’ils contiennent comme exhortations au profit de ce que nous pensons être un moyen bénéfique dans le prêche à Allah. En fait, il se peut que nous percevions ce moyen comme bénéfique alors que d’autres ne partagent pas cet avis. En conséquence, il convient d’utiliser des moyens de prêche faisant l’unanimité auprès des gens de telle sorte à ne pas l’entacher par des moyens qui prêtent à divergence.


  Toutefois, il nous est obligatoire de faire la différence entre le fait d’attirer les gens et le fait de les prêcher. Il se peut qu’il y ait un intérêt à attirer les jeunes après les avoir invités au Livre et à la Sunnah, avec des choses permises qui ne nous nuisent pas dans la religion, et qui ne portent pas non plus préjudice à l’intégrité de notre prédication, afin de les attirer et d’éviter qu’ils ne fuient en pensant que cette religion n’est que sérieux [et ne laisse aucune place à la plaisanterie].

Related Articles with LES MOYENS DEPENDENT DES OBJECTIFS