Les noms de Dieu (partie 3 de 3) : Appelez-Le par ces noms

Site Team

 Dieu (Allah) possède plusieurs noms, et tous font référence à Sa grandeur, à Sa perfection et à Sa majesté.  Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Dieu possède quatre-vingt-dix-neuf noms, cent moins un.  Quiconque les apprend entrera au Paradis. »[1]  Les apprendre ne se résume pas à les mémoriser; il faut aussi savoir apprécier leur signification et prendre l’habitude de les utiliser en s’adressant à Dieu.


Apprendre et connaître les noms de Dieu nous amène à réaliser que nous avons été créés pour adorer Dieu de façon exclusive et pour vivre en conformité avec Ses commandements.  Cette connaissance nous permet de mettre en pratique notre compréhension de Dieu et nous encourage à mener une vie vertueuse.  Comprendre la signification des noms de Dieu est la meilleure protection contre le polythéisme et contre le fait d’adorer des êtres ou des choses faisant partie de la création de Dieu.


Si une personne comprend que Dieu est al-Ahad (i.e. unique), elle ne Lui attribuera aucun égal.  Si elle comprend qu’Il est ar-Razzaaq (Celui qui pourvoit aux besoins de Sa création), c’est à Lui et non aux gens qu’elle fera confiance pour subvenir à ses besoins.  Et si elle comprend qu’Il est al-Ghafar (le Pardonneur), c’est vers Dieu et Dieu seul qu’elle se tournera pour demander pardon.


Le prophète Mohammed a souligné l’importance de s’adresser à Dieu en utilisant Ses plus beaux noms.  Dans ses propres invocations à Dieu, il disait, entre autres : « Ô Allah!  Je T’implore par chaque nom que Tu T’es attribué, ou que Tu as révélé dans Ton livre, ou que Tu as enseigné à n’importe laquelle de Tes créatures, ou que Tu as gardé secret dans le monde du savoir invisible, auprès de Toi. »[2]  Il est recommandé de s’adresser à Dieu en utilisant Ses noms qui réfèrent le mieux au genre de besoin pour lequel nous L’invoquons.[3]


Le nom Rabb (Seigneur) revient souvent, dans le Coran.  C’est le Seigneur qui guide les croyants et s’occupe d’eux; Il gère leurs affaires et leur accorde les bienfaits qu’Il veut.  Dans la langue française, il n’existe pas d’équivalent pour le mot rabb.  On le traduit souvent par « Seigneur », mais ce terme ne rend pas justice à la signification profonde du terme arabe.  Rabb signifie l’Unique Seigneur de l’univers, le Créateur de l’univers, Celui qui l’administre, qui le soutient et qui lui apporte sécurité.


Les noms al-Hakim (le Sage) et al-Hakam (le Juge) rappellent que Dieu est la source de toute sagesse, dans Sa création et dans Son commandement, et qu’Il est le Juge de toute chose.  C’est Lui qui a tout créé et c’est donc Lui seul qui sait pourquoi Il a créé.  Il juge l’humanité sur la base de Sa Loi et de Son décret, et c’est Lui qui détermine les rétributions et les châtiments.  Il juge de façon équitable et n’opprime personne.  Il ne fait porter à personne le fardeau des péchés d’autrui et Il est juste dans toutes Ses décisions.


« Qui est meilleur que Dieu, en matière de jugement, pour des gens qui ont une foi inébranlable ? » (Coran 5:50)

« Il jugera entre vous, au Jour de la Résurrection, au sujet de ce sur quoi vous divergiez. » (Coran 22:69)


Le nom al-Qouddoos signifie Celui qui est Saint et Pur.  Les anges Le sanctifient et Le louent pour Ses vertus et Sa bonté.  Dieu est le Saint car rien ne s’oppose à Lui;  Il n’a ni rivaux ni associés, ni fils.  Il est parfait, sans fautes et sans défauts.  Rien ne Lui ressemble, ni de près ni de loin.


« Rien ne Lui ressemble. » (Coran 42:11)

« Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112:4)

Parmi les autres noms de Dieu, mentionnons également al-Mou’ti (Celui qui donne) et al-Maani’ (Celui qui retient).  Nul ne peut retenir ce qu’Il décide de donner et nul ne peut donner ce qu’Il décide de retenir.  Il est Celui qui donne à qui Il veut et Celui qui retient de qui Il veut.


Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit à l’un de ses jeunes compagnons :


« Sache que si tous se rassemblaient pour te faire profiter d’une chose, ils ne pourraient te faire profiter que d’une chose qu’Allah a déjà prescrite pour toi.  Et sache que si tous se rassemblaient pour te nuire, ils ne pourraient le faire que si Allah l’a déjà prescrit pour toi. » (at-Tirmidhi)


Dieu est al-Shakir et al-Shakour, deux termes qui font référence au fait qu’Il est Reconnaissant.  Il est Celui qui sait apprécier les bonnes actions, aussi petites soient-elles, et qui pardonne même les plus grands péchés.  Il fait fructifier les bonnes actions et Se montre reconnaissant envers ceux qui Le remercient.  D’une façon générale, Dieu se rappelle de ceux qui se rappellent de Lui.


« Ils diront : « Louange à Dieu, qui a éloigné de nous toute affliction.  Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant.» (Coran 35:34)

Le prophète Mohammed a dit :


« Dieu a inscrit toutes les bonnes et les mauvaises actions.  Si quelqu'un a l'intention de faire une bonne action mais n'est pas en mesure de la réaliser, Dieu la lui inscrit comme une bonne action.  S'il l'exécute, Dieu lui inscrit pour elle une bonne action multipliée par dix à sept cents fois, et davantage encore.  S'il a l'intention de commettre une mauvaise action et qu'il ne la fait pas, Dieu la lui inscrit comme une bonne action.  Et s'il exécute la mauvaise action, Dieu la lui inscrit comme une seule mauvaise action. » (Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim)


Dieu est Celui qui guide l’humanité vers la voie qui lui est la plus bénéfique, et c’est Lui qui la protège.  Dieu est al-Haadi (le Guide).  Il est le seul Guide et c’est de Lui dont émane toute protection.  C’est en nous guidant qu’Il fait entrer dans nos cœurs la piété et la vertu.  Il est la lumière qui guide à travers l’obscurité.


« Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien. » (Coran 25:31)

Ce n’était là qu’une partie des noms de Dieu que nous retrouvons dans le Coran et dans les narrations authentiques du prophète Mohammed.  Nous retrouvons plusieurs de ces noms et attributs à la fin des versets du Coran.  Lorsque nous nous tournons vers Dieu, Il se tourne vers nous.  Lorsque nous nous adressons à Lui, Il nous écoute et répond à nos prières.  En parlant de Dieu – Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux – le prophète Mohammed a dit qu’Il lance un appel à Sa création lors du dernier tiers de la nuit en disant :


« Qui m’adresse une prière, que Je l’exauce?  Qui me demande une chose, que Je la lui accorde?  Qui me demande pardon, que Je lui pardonne? »[4]



Footnotes:

[1] Sahih Al-Boukhari

[2] Ahmad, classé sahih par Al-Albaani.

[3] Ces définitions sont tirées de Tayseer al-Kareem al-Rahmaan fi Tafseer Kalaam al-Mannaan par Shaykh ‘Abd al-Rahmaan al-Sa’di.

[4] Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim, Malik, At-Tirmidhi, Abou Daoud

Related Articles with Les noms de Dieu (partie 3 de 3) : Appelez-Le par ces noms