Les piliers de l’Islam

Site Team

Les piliers de l’Islam

 

Les piliers de l’Islam sont les bases sur lesquelles il se fonde. L’Islam compte cinq piliers évoqués dans ce hadith du Prophète r rapporté d’après Ibn Oumar t : « L’Islam est fondé sur cinq (piliers) : l’unicité d’Allah –et dans une autre version : l’attestation qu’il n’y a d’autre divinité (digne d’adoration) qu’Allah et que Muhammad est Son serviteur et Envoyé ; l’accomplissement de la prière, le paiement de la zakat ; le jeûne du ramadan et le pèlerinage. » Lorsqu’il cita cette parole, un homme lui dit : « C’est plutôt : le pèlerinage et le jeûne du ramadan ». Il répondit : « Non, c’est le jeûne du ramadan et le pèlerinage ; c’est ainsi que je l’ai entendu de la bouche du Messager d’Allah r. » [1].

 

Voyons la signification de ces différents points :

1- L’attestation qu’il n’y a d’autre divinité (digne d’adoration) qu’Allah et que Muhammad est Son serviteur et Envoyé : il s’agit de croire fermement, de façon convaincue, à ce témoignage exprimé par la langue, de certifier la véracité de la chose témoignée.

On a fait de ce témoignage un seul pilier quoiqu’on y témoigne de deux choses : sans doute parce que ces deux témoignages sont la base de la validité des œuvres et de leur acceptation. En effet, une œuvre n’est valide et n’est agréée que si elle est vouée sincèrement et exclusivement à Allah I, et conforme à la pratique de Son Messager r. Par la sincérité, on exprime concrètement le témoignage qu’il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah et par la conformité à la pratique du Messager r, on atteste en acte que Muhammad est Son serviteur et Messager.

Le principal effet de cette attestation est qu’elle affranchit le cœur et l’esprit de toute servitude envers les simples créatures et dissuade l’individu de suivre ceux qui ne sont pas des Messagers.

2- L’accomplissement de la prière : elle consiste à adorer Allah en exécutant la prière rituelle de manière juste et parfaite, aux heures prescrites et conformément à sa description authentique.

Elle a pour effet, entre autres, de favoriser l’épanouissement du cœur, de lui apporter la consolation et de l’éloigner de la turpitude et du blâmable.

3- Le paiement de la zakat : il s’agit de s’acquitter de la quotité due sur les biens soumis à la zakat.

Elle a pour effet de purifier l’âme des mauvaises mœurs (l’avarice) et de subvenir aux besoins de l’Islam et des musulmans.

4- Quant au jeûne du ramadan : c’est un acte d’adoration envers Allah I qui consiste à s’abstenir de tout ce qui rompt le jeûne pendant la journée au cours du mois de ramadan.

Son principal bienfait est qu’il habitue l’âme à délaisser les choses qu’elle désire dans la recherche de l’agrément d’Allah U.

5- Le pèlerinage à La Mecque : il consiste à se rendre à la Mecque pour y accomplir les rites du pèlerinage.

Le pèlerinage a pour effet d’habituer l’âme à fournir des efforts financiers et physiques dans l’obéissance à Allah I. C’est pour cela qu’il est considéré comme une forme de djihad dans le sentier d’Allah.

Ces quelques effets que nous avons évoqués concernant ces piliers, et qui ne sont qu’un échantillon des vertus qu’ils recèlent, font de la communauté islamique une communauté purifiée et saine, professant la religion de la vérité dans sa relation avec Allah, et se comportant envers autrui avec justice et sincérité. Le respect de ces piliers garantit le bon fonctionnement des autres législations de l’Islam ; de même, la bonne application de la religion assure la prospérité de la communauté islamique. Mais si la religion est en péril, les musulmans se retrouveront eux aussi en situation difficile.

Que celui qui veut une clarification à ce sujet lise cette parole d’Allah I : (Si les habitants des cités avaient cru et avaient été pieux, Nous leur aurions certainement accordé des bénédictions du ciel et de la terre. Mais ils ont démenti et Nous les avons donc saisis, pour ce qu’ils avaient acquis. Les gens des cités sont-ils sûrs que Notre châtiment rigoureux ne les atteindra pas la nuit, pendant qu’ils sont endormis ? Les gens des cités sont-ils sûrs que Notre châtiment rigoureux ne les atteindra pas le jour, pendant qu’ils s’amusent ? Sont-ils à l’abri du stratagème d’Allah ? Seuls les gens perdus se sentent à l’abri du stratagème d’Allah) [2].

Regardons aussi l’histoire des peuples qui nous ont précédés, car il y a dans l’histoire un enseignement pour les doués de clairvoyance, et une leçon pour celui dont le cœur n’est pas recouvert d’un voile. Nous implorons l’aide d’Allah.

 

 

 

 

 

 



[1] Rapporté par Al Boukhari et Mouslim et les termes du hadith sont ceux de Mouslim.

[2] Al A’raf, 96-99.

Related Articles with Les piliers de l’Islam