Lire un hadith sans l'explication

Site Team

Question

 

Salam alaykoum,

 

 

 

Que dit la Charia sur le fait de lire un hadith sans en comprendre le sens et la portée ? Cela revient-il à suivre ses passions ? Et quels livres me conseillez-vous de lire sur cette question ?

 

 

 

Baraka Allahu fikoum

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

Il n’y a pas de mal à lire des hadiths sans leur explication. Certains oulémas parmi les premières générations transmettaient juste les hadiths du Prophète () sans en expliquer le sens et la portée. Mais il est bien sûr préférable et plus complet de lire le hadith avec son explication. Abû Mûsâ, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

 

« La bonne ligne de conduite et le savoir qu’Allah m’a chargé de répandre sont comparables à une pluie abondante qui tombe sur une terre. Là où se trouve un terrain fertile, l’eau est absorbée, laissant pousser plantes et herbes en abondance. Ailleurs, il est des parcelles arides qui retiennent les eaux. Allah les rend utiles aux hommes, qui peuvent ainsi boire, abreuver leurs bêtes et cultiver. […] » (Muslim).

 

Cette partie du hadith mentionne deux catégories de personnes à propos desquelles Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Ainsi sont les gens… répartis en deux groupes :

 

Un groupe soucieux de retenir le savoir relgieux tel qu'il lui a été transmis avec beaucoup de rigueur et d'exactitude sans s’adonner à la déduction de règles juridiques de ce qu’ils mémorisent, et un second groupe qui explique la portée et la signification de ce savoir et qui en déduit les règles jurisprudentielles. Le premier groupe est formé de personnes comme Abû Zur’a, Abû Hâtim et d'autres. Ils retiennent le savoir tel qu'il leur a été transmis sans en déduire les règles jurisprudentielles.

 

Quant au second groupe, il est formé de personnes comme Mâlik, al-Châfi’î, al-Awzâ’î, Ishâq, l’imam Ahmed Ibn Hanbal, Boukhari, Abou Daoud, Muhammad ibn Nasr al-Marwazî et leurs semblables, qu'Allah leur fasse miséricorde. Ils combinent déduction, compréhension et transmission des textes. Les gens de ces deux groupes sont ceux qui se réjouissent le plus de ce qu’Allah, exalté soit-Il, a révélé à Son Messager (), qui l’acceptent et qui y prêtent attention ».

 

Le musulman n’a pas besoin d'une explication pour chaque hadith. Certains hadiths sont clairs et compréhensibles pour le commun des gens. Et il n’y a pas de mal à les mettre directement en pratique sans consulter au préalable les oulémas. Prenons l’exemple du hadith : « Sourire à votre frère est une aumône. » (Boukhari). Ce hadith est compris par tout un chacun et il n’y a aucun besoin de se référer aux oulémas pour en comprendre le sens.

 

Par contre, si le hadith est difficile à comprendre pour les gens ordinaires qui n'ont pas étudié les sciences religieuses, comme c'est le cas pour de nombreux hadiths ayant trait aux règles jurisprudentielles, il faut dans ce cas se référer aux oulémas pour les comprendre de manière correcte et il n’est pas permis de les mettre en pratique sans être clairvoyant sur le sujet, sinon la personne serait quelqu’un qui suit ses passions. C’est pourquoi Allah, exalté soit-Il, a ordonné aux gens ordinaires de questionner les oulémas sur ce qu’ils ne comprennent pas (sens du verset) : « […] Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas. » (Coran 16/43)

 

Parmi les livres auxquels il est possible de se référer, figurent ceux qui portent sur l’apprentissage du savoir et ses règles de bienséance comme Djâmi’ Bayân al-‘Ilm wa Fadlih d’Ibn ‘Abd al-Barr et Al-Faqîh wa al-Mutafaqqih d’al-Khatîb al-Baghdâdî ainsi que d’autres livres dans le même registre. Il convient également de consulter les commentaires des recueils de hadiths.

 

Et Allah sait mieux.

Related Articles with Lire un hadith sans l'explication