Mon époux n'aime pas mes enfants et les insulte

Site Team

Je suis française mariée avec un musulman. J'ai des enfants issus d'un premier mariage, mon mari n'aime pas mes enfants, il les insulte sans cesse. Il ne veut plus qu'ils habitent avec nous, car il dit que c'est chez lui et pas chez moi ! Au près de qui puis-je me renseigner et prendre conseil pour qu'il arrête. C'est un musulman pratiquant, il prie chaque jour à la mosqué, il est bon envers sa famille mais pas envers la mienne, j'ai deux petit garçons avec lui. J'aimerai ajouter qu'il me force à prier.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Votre époux ne doit pas montrer sa haine envers vos enfants surtout s’ils sont petits, comme il lui est illicite de les insulter, car cela n’est point le comportement des gens vertueux : l’imam al-Tirmidhi a rapporté qu’Ibn Mas'ûd (Radhia Allahou Anhou) a relaté que le Prophète () a dit : « Le Croyant ne calomnie, ne maudit pas, et n’est ni obscène, ni grossier ! »

Rappelez-lui ce genre de hadiths ainsi que d'autres hadiths qui exhortent à la bienveillance et à la compassion envers les enfants : les imams al-Tirmidhi et Abou Daoud ont rapporté que le Prophète () a dit : « Celui qui n’est pas miséricordieux envers nos enfants et ne respecte pas nos personnes agées ne fait pas partie des nôtres ».

 

Il faut le conseiller avec douceur et vous pouvez vous faire aider par certains de ses proches ou amis en qui il fait confiance et donc accepte leurs conseils.

 

Les jurisconsultes énoncent que le mari a le droit de ne pas accepter que les enfants de sa femme (de son premier mariage) habitent chez lui, sauf s’il connaissait leur situation lors du contrat de mariage ou qu’il ne savait pas (qu’elle a des enfants) mais comme ils n’ont pas d’autre tuteur qu’elle… alors ce droit s’annule.

 

De toute façon, s’il existe un autre tuteur qui peut les garder - par exemple votre mère – il est préférable de les lui laisser afin que son mauvais comportement ne les affecte pas.

 

Il faut savoir que la prière est le deuxième pilier de l’Islam, que c’est la relation qui lie le serviteur avec Son Seigneur et que son abandon est très grave, de sorte que certains oulémas jugent que celui qui la délaisse par paresse est un incroyant !

Il est de fait qu’il est illicite à la femme musulmane de penser à délaisser la prière, qu’est-ce qu’on dirait pour celle qui l’abandonne effectivement ?

Parmi les grâces qu’Allah vous a faites est qu’Il vous ait octroyé un mari qui n’accepte pas que vous abandonniez la prière et désire ardemment que vous l’accomplissiez avec ferveur : c’est là vraiment une faveur dont vous devez glorifiez énormément Allah, le Très Haut, et en remerciez votre époux !

 

Et Allah sait mieux.

Related Articles with Mon époux n'aime pas mes enfants et les insulte