Peut-on avoir un exemple qui ferait rapprocher l’idée des esprits ?

Site Team

Q : Peut-on avoir un exemple qui ferait rapprocher l’idée des esprits ?

R : Oui : l’exemple du dormeur qui a une vision de belles choses réjouissantes et d’autres douloureuses, alors que celui assis à ses côtés le regarde dormir n’ensait rien de cette vision. De même est le mort dans sa tombe, il répond et il se réjouit ou est châtié et aucun vivant ne ressent cela.

 

Q : Comment croire en la ressuscitation des corps et que la création sera refaite ?

R : Il s’agit de croire que tous les gens après leur mort seront ressuscités tout comme ils étaient lors de leur vie. Ils sortiront de leurs tombes et seront conduits et réunis dans un endroit de station.

 

Q : Comment est votre croyance en le règlement de comptes ?

: Après les avoir réunis dans ce même endroit, Dieu jugera chaque être humain, lui faisant avouer ce qu’il aurait accompli comme bien ou commis comme mal. Les sens et organes des égarés témoigneront contre eux et ils seront scandalisés devant tout le monde. Dieu établira la preuve contre eux et ils n’auront aucune excuse : « Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra. » (La Secousse, 7-8).

 

Q : Comment croyez vous en la balance et à la tenue des livres de comptes ?

: Après le jugement des gens, les actions de chacun seront alors pesées pour en connaître la valeur et quiconque dont les bonnes actions contrebalanceront les mauvaises, tiendra son livre dans sa main droite et méritera le Paradis. Et quiconque dont les mauvaise actions contrebalanceront les bonnes, tiendra son livre dans la main gauche et sera parmi les perdus.

 

Q : Et votre croyance quant au Sirât ?

: Le Sirât est un pont étendu au dessus de l’Enfer. Les pieds des croyants pieux et obéissants y seront stabilisés et certains pourront le traverser vers le Paradis tel l’éclair, d’autres comme à cheval et d’autres avec lenteur. Quant aux pieds des infidèles et croyants désobéissants, ils glisseront dessus et seront précipités en Enfer. Dieu, Tout Puissant, qui permet aux oiseaux de voler dans le ciel, pourra aussi bien faire voler sur le Sirât les croyants bienheureux.

 

Q : Quelqu’un a le droit d’intercéder ce jour la ?

R : Les prophètes, les hommes pieux, les savants érudits et les martyrs.

 

Q : Qui a droit à leur intercession ?

R : Ils intercèdent en faveur de certains croyants désobéissants.

 

Q : Peuvent-ils intercéder en faveur de l’un des infidèles ?

R : Aucun des prophètes ne peut adresser la parole à Dieu pour intercéder en faveur d’un infidèle. Car ils savent que le châtiment lui a été promis et qu’il l’a mérité, et que Dieu ne l’a pas permis : « …Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission?... » (La Vache, 255) et encore : « Ce jour-là, l’intercession ne profitera qu’à celui auquel le Tout Miséricordieux aura donné Sa permission et dont Il agréera la parole. » (Taha, 109)

 

Q : Qu’est ce que le Kawthar, que Dieu aoffert à notre Prophète (Bénédictions et Paix sur lui) et qui a été cité dans le Coran : « Nous t’avons certes, accordé l’Abondance. ‘AlKawthar’ » (L’Abondance, 1)

: Il s’agit d’une rivière au Paradis dont l’eau est aussi blanche que le lait et aussi douce que le miel. Celui qui en boit étanchera sa soif à jamais.

 

Q : quel est le jugement du croyant obéissant après le règlement des comptes ?

R : Il sera admis éternellement au Paradis jouissant de ses bienfaits.

 

Related Articles with Peut-on avoir un exemple qui ferait rapprocher l’idée des esprits ?