QUATRIEME CHAPITRE - DIRES ET ACTES QUI S’OPPOSENT A L’UNICITE OU LA DEVALORISENT

Site Team

 

Quatrième chapitre
 
Dires et actes qui s’opposent à l’unicité ou la dévalorisent
 
Première partie
 
Prétendre connaître la science de l’invisible à travers la lecture des lignes de la main, des tasses ou autre
 
La signification de l’invisible : tout ce qui est en dehors de la perception des humains comme les événements du futur et du passé, et ce qu’ils ne peuvent observer. Allah s’est attribué cette science, il dit :
 
)قُلْ لا يَعْلَمُ مَنْ فِي السَّمَوَاتِوَالأَرْضِ الْغَيْبَ إِلاَّ اللَّهُ(
 
« Dis : ‹Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'Inconnaissable, à part Allah›. »  Les fourmis - 65)
 
 
Personne donc ne peut connaître l’invisible si ce n’est Allah, lui seul, pureté à lui. Parfois les prophètes ont accès à certaines choses de l’invisible suivant la volonté d’Allah, dans le but d’un intérêt ou d’une sagesse, Allah a dit:
 
)عَالِمُ الْغَيْبِ فَلا يُظْهِرُ عَلَى غَيْبِهِ أَحَداً  26) إِلاَّ مَنْ ارْتَضَى مِنْ رَسُولٍ(
 
« [C'est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne, sauf à celui qu'Il agrée comme Messager »  Les djinns - 26,27)
 
 
 
C'est-à-dire que personne n’accède à l’invisible sauf celui qu’Allah a choisi pour sa mission, dans le but de prouver sa prophétie par l’intermédiaire de miracles reposant sur les révélations de l’invisible transmises par Allah. Cela englobe les envoyés parmi les anges et les humains, alors que personne d’autre ne peut y accéder pour preuve la restriction[1]. Quiconque  en dehors des envoyés qu’Allah) prétend avoir connaissance de l’invisible par un moyen ou un autre est un menteur et un mécréant, aussi bien qu’il prétend cela par l’intermédiaire de la lecture des lignes de la main ou des tasses, par la prédication, la sorcellerie ou l’astrologie  tandjim) ou autres moyens. C’est le cas de certains charlatans et imposteurs qui informent de la place ou se trouve un objet perdu, ou des choses cachées, ou bien qui instruisent de la cause d’une maladie en disant : "untel a été la cause de ta maladie, car il t’a fait cela et cela…". En réalité, ils utilisent les djinns et les diables et feintent les gens en leur faisant croire que cela arrive grâce à leurs pratiques, ce n’est que tromperie et traîtrise !
 
 
 
Le cheikh de l’islam Ibn Taimiya a dit: "Chaque devin a un assistant parmi les diables, il lui informe de beaucoup de choses de l’invisible qu’il a dérobées lorsqu’il était à l’écoute[2], ensuite il mêle le mensonge à la vérité. Parmi eux  les diables), il y a ceux qui leur apportent de la nourriture, des fruits, des gâteaux et d’autres aliments qui ne sont disponibles en ce lieu. Parmi les djinns il y a ceux qui leur permettent de voler jusqu’à La Mecque ou à la maison sacrée ou d’autres endroits"[3].
 
 
 
Parfois les informations leur sont transmises par le biais de l’astrologie, consistant à démontrer par rapport aux états des planètes, les événements à venir sur la terre, comme la définition des heures où le vent va souffler où la pluie va tomber, le changement des prix et autres événements qui, d’après eux, sont connus grâce aux mouvements des planètes dans leurs voies respectives, ainsi que leur rassemblement et leur dispersion. Ils disent que celui qui se fiance lors de la venue de telle planète, celui qui voyage en la présence de telle étoile, celui qui naît sous telle étoile, il lui arrivera ceci et cela, de prospérité ou de calamité. De la même façon, certains magazines caducs qui relatent des fables en fonction des signes du zodiaque et le bonheur qui en résulte.
 
 
 
Certains ignorants et ceux dont la foi est faible vont auprès des astrologues, ils les consultent afin de connaître leur futur dans cette vie d’ici-bas et tout ce qui s’y rattache comme le mariage ou autre.
 
 
 
Celui qui prétend avoir accès à la science de l’invisible et celui qui considère ce qu’ils prétendent de vrai, sont des polythéistes, des mécréants, car ils disent s’associer à Allah dans ce qui est propre à lui. Sache que les étoiles sont créées et assujetties, elles n’ont aucun rôle dans tout cela, elles n’indiquent ni calamité, ni prospérité, ni mort, ni vie, tout ceci est l’œuvre des diables qui dérobent ce à dont ils ont prêté l’oreille.
 
-----------------------
 
[1]L’accès àquelques informations de l’invisible est limité aux personnes citées dans le coran et la sunna. (NDT)
 
[2]A l’écoute d’une des affaires qui sont décidées dans le ciel comme il est précisé dans le hadith qui est rapporté par Abou Houraira (voir sahih al-Boukhari, livre tafsir du coran (65), chapitre 34). (NDT)
 
[3]Madjmou’ a-tawhid (797-801).

Related Articles with QUATRIEME CHAPITRE - DIRES ET ACTES QUI S’OPPOSENT A L’UNICITE OU LA DEVALORISENT