Que pensez-vous de la Bible ?

Site Team

Q : Que pensez-vous de la Bible ?

R : Je crois que c’est l’un des Livres divins révélés à notre maître Jésus (Paix sur lui). Livre révélé pour démontrer certaines vérités et pour guider les créatures vers l’adoration du Créateur. Il abroge, en cas de nécessité, certains jugements secondaires révélés dans la Thora et annone la venue du sceau des prophètes.

 

Q : Que pensent les savants érudits de la Bible existant de nos jours entre les mains des gens du Livre ?

R : Ils pensent que la Bible de nos jours a été composée par quatre auteurs, dont certains n’étaient pas contemporains de Jésus (Paix sur lui): Mathieu, Marc, Luke et Jean. Et ces quatre versions sont contradictoires sur plusieurs points. Les chrétiens détenaient un plus grand nombre de versions, mais après 200 ans de l’élévation de Jésus vers le ciel, ils se sont débarrassés de la majorité d’entre elles, gardant uniquement ces quatre versions, pour essayer de cacher les innombrables contradictions et oppositions qu’elles contenaient.

 

Q : Que pensez-vous du Coran ?

R : Le Coran est le plus Noble de tous les livres révélés par Dieu, Tout Puissant, au plus Noble de Ses prophètes, Mohammed. Il est aussi le dernier de ces Livres et il les abroge tous. Ses jugements et lois sont éternelles jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Il est impossible qu’il soit altéré ou corrompu ou changé et il est la preuve ultime de la prophétie de notre Prophète Mohammed, étant le plusmajestueux des miracles.

 

Q : Pourquoi le Coran est-il considéré comme le plus majestueux des miracles ?

: Il est la preuve de raison éternelle. Tous les autres miracles, que l’on observe par la raison ou autre,  ont été à effet temporaire et il n’en reste que leur existence historique sans plus. Le Coran de par, ses aspects miraculeux en rhétorique et en éloquence, a été au-delà des capacités humaines. En effet, le Prophète a mis tous les arabes au défi, et ils étaient le peuple le plus connu pour son éloquence et verve dans la langue. Et à l’époque du Prophète, ils avaient atteint un niveau de rhétorique et d’inspiration linguistique et de prolixité dans les discours, inimaginable. Le Prophète est resté parmi eux vingt-trois années, les mettant au défi avec le Coran et les confrontant dans leur critique de ses paroles. Les provoquant et les défiant de les contredire. Tantôt, il leur lançait le challenge d’imiter une sourate du Coran leur laissant le choix de faire appel aux humains et djinns pour le faire, et tantôt, il les qualifiait d’incapables de pouvoir le faire. Devant leur incapacité à tous, de faire face à ce défi, et parce qu’ils étaient connus pour leur tribalisme et leur ardeur, ils ont délaissé le combat par la parole et les lettres pour combattre le Prophète avec des armes et des épées.

Qui d’autres que les arabes de l’époque pouvaient gagner ce défi ? Plus de treize siècles se sont écoulés et aucun érudit en rhétorique et éloquence n’a pu que déclarer forfait et prouvant ainsi que le Coran n’est pas une parole humaine, mais bien la parole du Créateur de toutes les forces et destinées. Il l’a révélé à Son Prophète pour confirmer sa véracité. Cette facette des aspects miraculeux du Coran est suffisante pour confirmer son origine, et il y a eu d’autres aspects. Tel 1. L’aspect informatif d’événements qui faisaient partie de l’inconnu à l’époque et qui se sont révélés par la suite. Ou encore 2. Qu’il ne vieilli pas et qu’on n’en a jamais assez de l’écouter. Ou encore 3. Que son contenu réunit des sciences alors méconnues chez les arabes ou autres peuples. Ou 4. Son annonce d’événements ou des histoires de peuples d’époques anciennes. De plus, le Prophète ne pouvant ni lire ni écrire et donc la seule manière d’avoir eu le Coran, est la révélation et l’inspiration divine. Et il serait donc plus judicieux d’y croire.

 

Q : Quelles sont les obligations des Prophètes (Paix sur eux) ?

R : les Prophètes (Paix sur eux) se doivent d’avoir quatre qualités : la véracité, l’honnêteté et la loyauté, la transmission et la perspicacité. Leur véracité étant de transmettre ce qui leur a été révélé sans mensonge. L’honnêteté signifiant que leurs actes apparents ou secrets sont protégés de toute déviation de ce que Dieu Le Juste agrée, puisqu’ils ont été Ses élus. La transmission englobe ce qui leur a été révélé et qu’ils ont transmis aux gens en toute éloquence et sans rien en cacher. Leur perspicacité réside dans leur perfection par rapport aux autres créatures quant à leur compréhension et intelligence.

 

Q : Qu’est ce qui est impossible aux Prophètes (Bénédictions et Paix sur eux) ?

R : Quatre défauts leur sont impossibles : Le mensonge, l’insubordination, le secret et la négligence. Il leur est également impossible d’avoir les caractéristiques qui peuvent être qualifiées par le commun des gens de défauts sans pour autant être des péchés; tels la descendance ou le travail qualifiés de vils, ou ce qui contredit la sagesse de leur révélation, tel la surdité ou être muet.

 

Q : Si l’insubordination était interdite aux prophètes, comment expliquer le fait que Adam (Paix sur lui) ait mangé de l’arbre interdit ?

R : Adam (Paix sur lui) a mangé de cet arbre interdit suite à un oubli de sa part. Dieu, Tout Puissant, dit : « En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il oublia; et Nous n’avons pas trouvé chez lui de résolution ferme. » (Taha, 115) Celui qui oublie n’est ni un désobéissant ni à blâmer. Dans un autre verset on s’aperçoit qu’Adam est qualifié du verbe ‘désobéir’ : « Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s’égara. Son Seigneur l’a ensuite élu, agréé son repentir et l’a guidé.» (Taha, 121-122). Il fût qualifié ainsi à cause de la transgression due à son oubli causé par son manque de résolution. Et toute transgression qui a lieu suite à un oubli, ne peut être qualifiée d’insoumission chez le commun des humains mais elle a été qualifiée de désobéissance dans le cas d’Adam du fait de son rang honorable et élevé. Et toute erreur infime devient énorme pour un homme de son rang.

Quant au blâme d’Adam par Dieu, Tout Puissant, en le faisant descendre sur terre et l’aveu d’Adam de sa culpabilité et ses invocations de pardon, ne sont que pour que son rang s’élève encore plus et sa rétribution soit plus grande. De la même manière sont considérés ce que l’on attribue à tous les prophètes comme désobéissances et manquements, considérés ainsi proportionnellement à leur rang élevé et la perfection de leur adoration et non pas comme des désobéissances que d’autres peuvent commettre. En effet, ces manquements sont dus à une interprétation, oubli ou inattention de leur part. Quant à leurs aveux et demandes de pardon, ils ne font qu'augmenter leur connaissance de leur Seigneur, leur piété et ferveur et par conséquent leurs rétributions, proximité et rangs.

 

Q : Qu’est ce qui est permis aux Prophètes (Paix sur eux) ?

R : Il leur est permis tout ce qui ne réduit en rien leur rang, tel la nourriture, la boisson, avoir chaud ou froid, la fatigue, le repos, la maladie et la santé, faire du commerce, avoir un métier honorable. Car ils sont des êtres humains et ce qui s’applique à ces derniers s’applique à eux.

 

Q : Quelle est la sagesse derrière l’épreuve de maladie ou de douleurs que subissent les Prophètes ‘bénédictions et paix sur eux’ ?

R : Ils sont certes les meilleurs des créatures et sont exempts d’erreurs, mais les épreuves de maladie et de douleurs ne sont que pour élever leur rang et que leur obéissance à Dieu soit perceptible dans leur patience face à ces épreuves. Pour que les gens les prennent en modèle et les imitent en temps de maladie et d’épreuves et pour qu’ils sachent que cette vie ici-bas est un lieu d’épreuves et non pas un lieu de récompenses et bienfaisance. Ils sont également éprouvés, pour qu'on ne les  croit pas dotés de caractéristiques de divinité en voyant des miracles se réaliser de leurs mains et qu’on sacheque rien ne se fait que par la Volonté de Dieu et que malgré leurs rangs élevés, ils sont des serviteurs qui ne peuvent ni apporter le bien ni empêcher le mal.

 

Q : En résumé, que doit-on croire au sujet des prophètes (bénédictions et paix sur eux) ?

: Qu’ils sont caractérisés par tout attribut embellissant et exempts de tout qualificatif avilissant. Qu’ils sont sujets à tous les maux des humains malgré leurs rangs. Qu’ils ont été élus par Dieu, parmi l’humanité toute entière, pour qu’ils appliquent la loi divine et respectent Ses commandements. Qu’ils agréent la religion et ne divergent pas quant à sa nécessité puisqu’elle fait partie de la croyance qui n’accepte ni la diversité ni la transformation. Leurs opinions, ont cependant divergé dans certains jugements relatifs à la législation considérée comme branche de la croyance et qu’elle est relative aux actions qui peuvent être différentes selon les temps, les lieux et les états des peuples.

 

Related Articles with Que pensez-vous de la Bible ?

  • CHO’AÏB (JETHRO)

    Site Team

    CHO’AÏB (JETHRO) Jethro est un personnage biblique, mentionné dans l’Exode. Il est

    08/12/2010 773
  • CHO’AÏB (JETHRO)

    Site Team

      CHO’AÏB (JETHRO) Jethro est un personnage biblique, mentionné dans l’Exode.

    08/10/2011 777
  • Troisièmement

    Site Team

      Troisièmement : Il a assuré qu’il jouit du témoignage du

    19/01/2011 2045