QUELQUES EXPRESSIONS DE DEMANDE DE PARDON TIREES DE LA SOUNNAH PURIFIEE

Site Team

Voici quelques exemples de demandes de pardon attribuées au prophète r :

Bilal Ibnou Yassar Ibnou Zayd qui dit : mon père m'a transmis[1] d'après mon grand-père qui a entendu le prophète r dire :

« Celui qui dit : « Astaghfiroullâhi Al-‘Adhîm Alladhi lâ ilâha illa houwa Al-Hayyou Al-Qayyoum wa atoubou ilayhi » (soit : « je demande pardon à Allah l'Immense dont il n'y a de divinité digne d'adoration que Lui le Vivant le Subsistant et je me repens à Lui), ses péchés seront pardonnés, même s'il prend fuite le jour du combat. »[2]

De même sa parole : « Allahoumma anta Rabbi lâ ilâha illa anta khalaqtanî wa ana 'abdouka wa ana 'ala 'ahdika wa wa'dika ma stata'tou, a'oudhou bika min charri ma sana'tou, abou-ou laka bini'matika 'alayya wa abou-ou bidhanbi, faghfirli fa-innahou lâ yaghfirou dhounouba illa anta. » (Soit : « Ô Allah ! Tu es mon Seigneur, nulle divinité à part Toi, Tu m’as créé et je suis ton serviteur. Je respecte ton pacte et j’accomplis ma promesse envers Toi comme je le peux. Je cherche ta protection contre le mal que j'ai commis, je reconnais tes faveurs à mon égard et je reconnais mon péché, pardonne-moi donc, car nul ne pardonne les péchés si ce n'est Toi. »)[3]

Egalement sa parole r : « Rabbi ghfirli wa toub alaiyya innaka anta at-Tawâbou  r-Rahîm. » (Soit : « Ô mon Seigneur pardonne-moi et fais-moi repentance, Tu es certes le Repentant, le Très Miséricordieux) [4]

Aussi, sa parole r : « Allahoumma inni dhalamtou nafsi dhoulman kathiran wa lâ yaghfirou Adh-dhounouba illa anta, faghfirli maghfiratan min 'indik wa-rhamni innaka anta-l-Ghafourour-Rahim ». (Soit : « Ô Allah ! Je me suis fait du tort à moi-même et nul, si ce n'est toi, ne pardonne les péchés, pardonne-moi d'un pardon provenant de Toi et fais-moi miséricorde, Tu es certes le Grand Pardonneur et Miséricordieux. »[5]

Aïcha (Qu’Allah l’agrée) raconte que le prophète disait beaucoup de fois avant sa mort : « Soubhâna-llâhi wa bihamdihi astaghfirou llâha wa atoûbou ilayhi. » (Soit : « Pureté et gloire à Toi, ô Allah ! je te demande pardon et me repens à Toi. »[6]

De même sa parole : « Allahoumma ghfirli khatî-ati wa jahli wa isrâfi fi amri wa ma anta a'lamou bihi minni, Allahoumma ghfirli hazli wa jiddi wa koullou dhâlika 'indi. » (Soit : « Ô Allah ! Pardonne-moi mes fautes et mon ignorance et l'excès dans mes affaires et tout ce dont tu es plus savant que moi. Ô Allah ! Pardonne-moi ma frivolité et mon sérieux ; tout cela provenant de moi. »[7].

Et sa parole : « Allahoumma ghfirli dhanbi wa wassi'e li fi dâri wa bârik li fi rizqi. » (Soit : « Ô Allah ! Pardonne-moi mon péché et élargis ma demeure et bénis ma subsistance. »[8]

Aussi sa parole : « Allahoumma inna nass-alouka moujîbâti rahmatik wa 'azâïma maghfiratik wa s-salâmata min koulli ithm wa-l-ghanîmata min koulli birr, wa-l-fawza bil jannah, wa–nnajâta min an-nâr. » (Soit : « Ô Allah ! Nous te demandons les réponses de ta miséricorde et l'assurance de ta miséricorde, et la protection contre tout péché, et le gain de toute bienfaisance, et la réussite par l'entrée au paradis, et la sauvegarde contre l’enfer)[9].

De même sa parole : « Allahoumma ghfirli dhounoubi wa khatâyaya, Allahoumma  an'ichni, wa jbourni, wa 'hdini lisâlihi-l-a'mâli wal-akhlâqi fa innahou la yahdi lisalâhiha wa lâ yasrifou sayyi-aha illa anta. » (Soit : « Ô Allah ! Pardonne-moi mes péchés et mes fautes. Ô Allah ! Revigore-moi, renforce-moi et guide-moi vers les bonnes œuvres et comportements, car nul n'y guide ni n'écarte des mauvaises œuvres autre que toi. »[10]

« Allahoumma ghfirli mâ qaddamtou wa mâ akhartou wa ma asrartou wa mâ a'lantou, antal-mouqqadimou wa antal-mouakhirou wa anta 'ala koulli chayïn qadîr. » (Soit : « Ô Allah ! Pardonne-moi ce que j'ai avancé et ce que j'ai retardé et ce que j'ai caché et ce que j'ai exposé, Tu es Celui qui fait avancer et Celui qui fait retarder et Tu es capable de toute chose. »[11] 



[1] (En arabe : « haddathani », de là vient le mot « hadith », la tradition retransmise du prophète r  (Ndt)).

[2]At-Tirmidhi (3648) ; Abou Daoud (1517) ; Authentifié par Cheikh l’érudit Al-Albâni (sahih Abi Daoud 1/283; sahih At-Tirmidhî 1/182).

[3] Al Boukhâri (6303) ; el Nassaï (464) ; Ahmed (4/122).

[4] Abou Daoud (1516); et-Tirmidhî (3430) ; Ibnou Mâjah (3814).

[5]  Rapporté par Al Boukhâri (2/317 ;el Fath), Mouslim (17/28 ; en-Nawawi) d'après le hadith d'Abdoullah Ibni 'Amr t.

[6] Rapporté par Al Boukhâri (1/320), Mouslim (4/2078).

[7] Al Boukhâri (11/196).

[8] Hadith authentique rapporté par At-Tirmidhi (3500), d’après Abou Horayra.

[9] El Hâkim dans son livre « el moustadrak » d'après le hadith d’Ibn Masoud t.

[10]  Et-Tabarâni, d'après le hadith de Abou Oumâma t.

[11] Rapporté par Al Boukhâri (6035) et Mouslim (7076) d'après le hadith de Abou Moussa al Ach'âri t.

Related Articles with QUELQUES EXPRESSIONS DE DEMANDE DE PARDON TIREES DE LA SOUNNAH PURIFIEE