Tout espoir est nul s’il n’est pas doublé d’actes

Site Team

Tout espoir est nul s’il n’est pas doublé d’actes :


Ceci est par consensus chez tous les exégètes. Alors que tout refus ou rejet d’actes et tout penchant volontaire pour les péchés en dépendant de la miséricorde divine et notre bonne foi en Lui, n’a aucun trait avec l’espoir. Il serait même qualifié d’ignorance, d’insolence et d’égoïsme, car la miséricorde de Dieu est accordée aux têtus persistant dans leur exagération.

Ibn Al-Qayyim a dit au sujet de ceux qui s’empêtrent dans les péchés volontairement en dépendant de la miséricorde divine : « ce genre de personne s’intéresse à certains textes et s’y attachent tout en persévérant dans leur penchant pour les péchés, et si l’on le leur reproche, ils citent les dits textes qui sont censés leur garantir miséricorde, pardon et espoir ! Et les actes des ignorants parmi eux, sont nombreux. »[1]

 

--------------------------------------------------------------------------------

[1]La réponse suffisante de Ibn Al-Qayyim ; p.67-68

Related Articles with Tout espoir est nul s’il n’est pas doublé d’actes