Toute la famille d’Abderrahmane convertie

Site Team

Toute la famille d’Abderrahmane convertie

 Son père n'a pas accepté son choix et l'a mis dehors, sa mère et sa sœur se sont convertis eux aussi à l'islam.

J'ai aujourd’hui 35 ans, j'ai connu l'islam à l'âge de 15 ans, soubhanallah ça passe les années ! J'ai toujours cru en Dieu depuis tout petit. J'ai grandis avec des musulmans et mon meilleur ami à l’époque vivait au dessus de chez moi. Lui était pratiquant depuis son plus jeune âge, lorsque l’heure de la prière arrivait il me laissait seul, car mes autres amis allaient eux aussi à la mosquée, lorsqu’ils revenaient, ils étaient à chaque fois souriants et joyeux. Je pris donc la décision de leur demander comment se dérouler la prière à la mosquée ils m’expliquèrent donc ce qu’ils y faisaient. Je dis à mon meilleur ami que moi aussi je croyais en Dieu et lui dit qu’il devait me parler de sa religion. Il me dit de rentrer chez moi, de prendre une douche et qu’après il me ferai lire quelque passages du Saint-Coran.
Lorsque j'ai ouvert les premières pages du Coran et que j’ai commencé à le lire, ce fut comme une évidence pour moi, je demandais alors la procédure à suivre pour devenir musulman. Nous nous rendîmes donc a la mosquée, il y avait énormément de  monde, pour la plupart des jeunes que je connais. Au moment où je suis entré dans la mosquée tous les regards ce sont tournés vers moi car j'étais à l’époque plus connu pour mes quatre cent coups que pour autre chose. A la fin du discours de l’imam  je suis allez le voir pour me convertir. Tout le monde était là, autour de moi et une fois la conversion faite tous le monde m’a félicité.
Voici comment je me suis converti, al hamdoulillah, j'ai pris pour prénom Abderrahman. Je suis rentré le soir chez moi comme si de rien n'était car il ne fallait pas que mon père se doute de quoi que se soit car il détestait les arabes ! Mes parents étant à cette époque en instance de divorce ma mère ne vivait pas à la maison.
Le jour où je lui ai parlé de l’islam elle a accepté ma conversion sans problème ! Je pris donc la décision d’en parler le dire à mon père car si je voulais vraiment pratiquer il fallait que je lui disent étape par étape. A table il a commencé à voir que je ne voulais pas de la viande (de porc et d’autre) il me faisait quelques remarques à chaque fois mais sans plus. Au bout de quelque mois je suis rentré à l’hôpital pour me faire circoncire, c’était en 1991, là mon père a eu un gros doute sur la raison de mon absence (3 jours). Quelques jours plus tard je suis allez voir un papa arabe qui était le meilleur ami de mon père en lui demandant si je devais annoncer à mon père ma conversion ou non. Il me dit que le mieux était d’être franc et que si je voulais il pouvait venir avec moi pour lui annoncer. Je l’ai donc annoncé à mon père qui m’a dit :’’Si tu as choisi cette religion, c’est toi que cela regarde c’est ta vie je la respecte.’
J'étais hyper content, mon père souriait et moi j’étais ‘’aux anges’’. Je me suis alors dis : je vais pratiquer tranquillement à présent.
Le soir même je souhaite à mon père une bonne nuit et je vais me coucher. En pleine nuit mon père me réveille, me frappe violement au visage et me dit :’’Toi et ta religion sortez de chez moi !’’ Je me suis retrouvé en plein mois d’octobre à la rue j'ai cru être en plein cauchemar.
J'ai galéré toute une journée dehors. Le lendemain mon ami d’enfance m’a dis de venir chez lui, ses parents me proposèrent de m’héberger le temps que je voulais. Je suis resté quelques mois puis je suis aller vivre chez ma mère.
Par la suite ma sœur qui habitait chez ma mère s’est convertie (mais pas mon frère, Qu'Allah le guide). Elle est née en 1991 et depuis pas mal d'années elle fait le
Ramadan, machaAllah, mais pas encore la prière, ça viendra incha Allah. Elle a grandit qu'avec des copines qui portent le voile. Ce qui est marrant c’est que ma petite sœur qui va avoir 18 ans en décembre prochain m’a toujours vu avec la barbe car quand elle est née je portais déjà la sunnah. Je n’ai reparlé à mon père
qu’en 1999. En 2001 je vivais encore chez ma mère, je reçois un coup de fil sur le fixe mon père qui vivait à Beauvais venait de faire une crise
cardiaque et en tombant sa tête a cogné par terre et il a perdu la mémoire car le temps que le Samu arrive il y a manqué d’oxygène. Puisse Allah le guider !
Ma mère a par la suite commencé à se poser des question sur l’islam, elle
mange désormais halal et dernièrement elle a demandé à ma petite sœur comment faire pour se convertir !
Assalam alykoum !

Related Articles with Toute la famille d’Abderrahmane convertie