VI) La prosternation devant le Christ

Site Team

 

VI) La prosternation devant le Christ :

 

Les Evangiles parlent de certains des contemporains de Jésus qui se sont prosternés devant lui. Les Chrétiens voient dans cet acte un signe de sa déification et un justificatif de sa vénération. Le père d’une jeune fille agonisante se prosterna devant lui Comme il leur parlait ainsi, voici qu’un notable s’approcha et prosterné, il lui disait…… (Matthieu 9/18), tout comme le lépreux Alors un lépreux s’approcha, se mit à genoux devant lui…(Matthieu 8/2)et les astrologues babyloniens : Ils se mirent à genoux pour adorer l’enfant puis ils ouvrirent leurs bagages et lui offrirent des cadeaux. (Matthieu 2/11)

Pierre a refusé à Cornélius de se prosterner devant lui et le lui reprocha vivement : « Lève-toi, car je ne suis qu’un homme, moi aussi ! » (Matthieu 10/25). L’apôtre a considéré la prosternation comme un culte réservé à Dieu uniquement. Mais, comme Jésus ne l’a pas rejetée, les fidèles de sa religion étalent cette acquiescement comme preuve de sa déification. Certes, la prosternation est une marque de piété, mais cela ne veut pas dire qu’elle strictement un signe religieux. Il y a des prosternations de glorification. Abraham s’est courbé jusqu’à terre devant les fils de Heth. Abraham se leva pour se prosterner devant le peuple du pays, les fils de Heth. (La Genèse 23/7). Son petit-fils Jacob avec ses épouses et sa progéniture l’ont imité devant Esaü fils d’Isaac : Jacob lui-même passa devant eux et se prosterna sept fois à terre jusqu’à ce qu’il se fût approché de son frère…Les servantes s’approchèrent, elles et leurs enfants, puis se prosternèrent. Léa s’approcha aussi avec ses enfants, ils se prosternèrent. Puis Joseph s’approcha avec Rachel et ils se prosternèrent aussi. (La Genèse 33-3/7)

Bien après eux, Moïse se prosterna devant Jéthro, son beau-père, venu du pays de Madiân pour lui rendre visite. Moïse sortit à la rencontre de son beau-père, se prosterna et l’embrassa. (L’Exode 18/7).Les frères de Joseph se sont inclinés devant lui, non pas par piété mais en signe de panégyrique. Les frères de Joseph arrivèrent et se prosternèrent devant lui, face contre terre. (La Genèse 42/6)Cette coutume était déjà répandue chez les fils d’Israël : Après la mort de Yehoda, les chefs de Juda vinrent se prosterner devant le roi qui, alors, les écouta (Les Chroniques (II) 24/18)De tels passages sont très nombreux et n’expriment que la déférence de ceux qui se sont prosternés devant le fils de Marie. Des polythéistes allaient se prosterner devant Paul et Pierre parce qu’ils les avaient vu accomplir des miracles. Ils risquaient de les prendre pour des dieux et c’est justement pour ce motif qu’ils avaient refusé catégoriquement cette prosternation.

Related Articles with VI) La prosternation devant le Christ